Autres destinations proposant des programmes en anglais

Depuis le Brexit, les étudiants qui n’ont plus les moyens d’intégrer un établissement au Royaume-Uni s’orientent de plus en plus vers d’autres pays où l’on enseigne en anglais. L’Irlande est le premier choix évident, offrant l’avantage d’une immersion linguistique totale une fois sur place. Pourtant, comme le découvrent un nombre croissant d’étudiants, vous n’avez pas à vous limiter aux pays anglophones si vous êtes en quête de programmes universitaires enseignés en anglais. Pour la réputation mondiale de nombre de ses meilleures universités, l’Europe continentale mérite également d’être prise en considération.

Je participe à une réunion d’information

Formulaire de contact Études d’excellence

❱ Les Pays-Bas

Les Pays-Bas présentent une concentration impressionnante d’universités qui enseignent en anglais. L’université de Leiden, la plus ancienne des Pays-Bas, est l’établissement européen qui compte le plus grand nombre de diplômes enseignés en anglais en dehors du Royaume-Uni, et fait partie du top 20 des universités pour les Arts et les Sciences Humaines. Fortement reconnue également dans le domaine des Arts, des Sciences Humaines et des Sciences Sociales, l’université d’Amsterdam, bien que la plus importante des Pays-Bas quant au nombre d’étudiants, offre un environnement stimulant et inclusif. Delft est la destination par excellence pour la technologie, tandis que Wageningen est la destination idéale si les Sciences de la vie sont votre domaine de prédilection. Erasmus et Maastricht complètent la liste des universités néerlandaises les plus appréciées par les étudiants étrangers. Pour étudier dans un établissement public en tant que ressortissant de l’UE, comptez sur un peu plus de 2 000 euros par an de frais de scolarité, mais n’oubliez pas que le cursus de licence dure généralement quatre ans et non trois. Les écoles de commerce sont privées et coûtent plus cher : entre 16 000 et 36 000 euros de frais de scolarité pour l’ensemble du programme.

 

❱ L’Espagne

La destination phare en Espagne est l’université IE, un établissement fondé en 1997 par l’Instituto de Empresa. Elle a une forte activité de recherche axée sur les affaires et l’entrepreneuriat, et ses programmes les plus cotés sont le management, le commerce international, l’architecture et l’art et le design. L’IE obtient un taux de satisfaction très élevé de la part de ses étudiants et des commentaires élogieux à tous les niveaux… Et avouons-le, vivre et étudier dans le centre de Madrid (ou Ségovie), avec des professeurs talentueux et engagés, permet de comprendre aisément pourquoi ! Si cette alternative peut être intéressante, elle n’en reste pas moins coûteuse : c’est un établissement privé les frais de scolarité annuels s’élèvent à environ 21 000 euros, plus une contribution annuelle de 300 euros à la Fondation IE. Et pour la première année, n’oubliez pas les frais d’admission de 120 euros et les frais de « réservation de place » non remboursables de 2 000 euros.

 

❱ L’Italie

Autre université privée située dans une ville élégante, la prestigieuse Bocconi a été fondée en 1902 grâce à une généreuse dotation d’un riche marchand milanais. Tout comme l’IE, c’est une université de recherche de niveau international, particulièrement réputée dans les domaines des affaires, de la finance, de l’économie et des sciences sociales. Les diplômés de l’IE et de Bocconi sont très bien notés par leurs employeurs. Pour Bocconi, prévoyez des frais de scolarité d’environ 14 000 à 15 000 euros par an – d’après beaucoup d’étudiants, cela reste néanmoins un très bon rapport qualité-prix.

Je participe à une réunion d’information