English Summer Session in PARIS

► L’anglais, une compétence indispensable

On pourrait dire incontournable… il s’agit sans doute du plus grand lieu commun débité sur l’enseignement au cours des dernières décennies… Derrière cette évidence, il y a une réalité, celle de la suprématie de l’anglais dans la mondialisation actuelle et du poids des Etats-Unis dans la sphère  culturelle et géopolitique. Il y a aussi une forme de rattrapage de la part de notre système scolaire qui veut sortir la France de ses faiblesses en anglais et qui l’impose dans la plupart des concours et examens du Supérieur…

Parler et écrire en anglais fait partie du bagage élémentaire de l’étudiant qui veut aller loin à la fois dans la poursuite de ses études mais aussi dans sa future vie professionnelle. Au-delà, il y a aussi la garantie d’un accès direct à un nombre infini de documents et d’informations dans tous les domaines du savoir et de la culture, des sciences humaines à la littérature, des sciences fondamentales au cinéma.

► L’anglais, une difficulté pour beaucoup

Les Français ont un rapport compliqué avec l’anglais. D’abord traité avec condescendance, l’anglais est devenu un sujet de controverse sur la meilleure méthode pour l’enseigner. Les enseignants du secondaire ont été d’abord brocardés pour la conception trop littéraire et passéiste de leur enseignement, ils sont maintenant critiqués pour le caractère trop superficiel de leurs cours, censés ne transmettre que le goût du débat au détriment de la grammaire et de la correction de la langue.

► Un séjour linguistique à Paris ?

Il existe bien entendu de nombreux organismes proposant, qui en Grande-Bretagne, qui aux USA, qui encore à Malte des séjours linguistiques. Certes. Mais à de très rares exceptions près, ces organismes misent fondamentalement sur l’immersion dans le pays, sur des cours de conversation, … bref, sur l’expression orale et même lorsque des cours de grammaire, de structure ou de vocabulaire sont prévus ils ne sont que peu ou pas du tout adaptés aux épreuves qui attendent véritablement les candidats. Les professeurs anglo-saxons en charge de ces cours, malgré leurs qualités et leur bonne volonté, sont confrontés à des exercices qui n’existent pas dans leurs pays et ont bien du mal à se plier à certaines exigences d’épreuves très « françaises ».

Par ailleurs, on sait bien que dans l’esprit de beaucoup d’étudiants, ces séjours sont trop souvent perçus comme des vacances à l’étranger, certes un peu studieuses, plutôt que comme une véritable préparation intensive aux concours qu’ils auront à présenter quelques mois plus tard.

Enfin, le coût de ces séjours (voyage, logement, cours) est bien souvent très élevé et offre un rapport compétence acquise / prix bien faible …

Etudier l’anglais à Paris peut sembler paradoxal mais si l’on veut s’immerger, il n’est pas besoin de franchir la Manche, voire l’Atlantique … On peut rester sur sa lancée de l’année scolaire, étudier avec des enseignants compétents, pédagogues, qui sauront faire travailler dans le respect de ses propres objectifs.

► La « Summer Session » de l’Ipesup

L’IPESUP, bien connu pour ses taux de succès aux grands concours de l’enseignement supérieur français : grandes écoles de gestion, grandes écoles d’ingénieurs, instituts d’études politiques, … tant pour les jeunes bacheliers que pour les élèves de classe préparatoire ou encore pour les étudiants de l’université préparant les concours d’accès à ces diverses écoles aux niveaux L2, L3 ou M1, propose une préparation intensive d’été de DEUX SEMAINES en juillet, spécifiquement dédiée aux ECRITS de ces différents concours.

En effet, bien que s’adressant à des étudiants d’horizons divers, ces concours, finalement, reposent sur des épreuves assez voisines : traductions (thème et/ou version), essais, tests QCM de grammaire, de vocabulaire, de compréhension de texte, … Même si les formats précis des épreuves varient d’un concours à l’autre, ce sont les mêmes connaissances, les mêmes compétences, qui sont en définitive requises. Et pour ces concours, les principales difficultés résident essentiellement à l’écrit, même s’il existe la plupart du temps également un oral.

Les épreuves d’anglais sont devenues au fil des ans particulièrement discriminantes. Les bacheliers et les étudiants du premier cycle universitaire ne sont pas préparés au niveau d’exigence de ces épreuves qui représentent environ 15% du total des coefficients en classes préparatoires économiques, 10% en classes préparatoires scientifiques et de 20% à 25% pour les IEP de Province ainsi qu’aux différents concours d’admission à bac+2/+3 (HEC/ESCP CAD, Sciences Po Master, …).

La « Summer Session » proposée par l’IPESUP a précisément pour ambition d’assurer une progression significative de votre maîtrise de la langue et, en deux semaines, de vous donner l’essentiel des clés pour réussir ces épreuves écrites ; les professeurs en charge de ce stage d’été sont les professeurs qui assurent les préparations à ces concours pendant l’année dans notre établissement, ils sont donc parfaitement au fait des épreuves et possèdent un matériel pédagogique adapté.

Pourquoi une « Summer Session » à l’IPESUP, plutôt qu’un séjour linguistique à l’étranger ?

C’est sensiblement moins cher et beaucoup plus efficace !

Organisation pratique et tarif 2017

(Conditions d’inscription et d’annulation sur la fiche d’inscription)

  • Public concerné : Bacheliers, élèves de classes préparatoires et jeunes universitaires.
  • Dates : 2 stages au CHOIX
    • Stage 1 : 10 jours, du lundi 3 au jeudi 13 juillet 2017 (samedi 8 inclus),
    • Stage 2 : 10 jours, du lundi 17 au jeudi 27 juillet 2017 (samedi 22 inclus).
  • Horaires : Stage 1 ou 2, 38h : 2h de test de niveau initial le premier lundi, de 10h à 12h, puis 36h de cours, épreuves et corrigés, cours le matin de 8h30 à 12h45.
  • Polycopiés : Dès les premiers cours, seront remis tout un « package  » de mise en place du travail personnel, présentation des épreuves, les contenus et les savoir-faire spécifiques aux différents concours et l’« IPESUP English work pack », (ensemble de polycopiés originaux et très complets, permettant une véritable remise à niveau par auto-correction).
  • Groupes : par niveau, fonction des résultats du test initial.
  • Tarif : Stage 1 ou 2 : 38h – 980 €

 

Remarque : s’agissant de travail sur les épreuves écrites, les cours sont donnés en groupes/classes de taille « normale » et non en petits groupes à effectif réduit.

 

>>> Télécharger La FICHE D’INSCRIPTION 2017

Assurés par les mêmes équipes, les différents autres stages organisés pendant l’année scolaire, spécifiques de chaque concours, vous permettront, si besoin est, de parachever le travail de préparation.