UN ENVIRONNEMENT D’EXCEPTION

 

Participer à un stage à PRÉPASUP pendant ses études secondaires, c’est d’abord bénéficier de l’environnement académique et géographique exceptionnel du GROUPE IPESUP (IPESUP-PRÉPASUP).

Une formation d’excellence vers les filières de l’enseignement supérieur

▪ Pour bénéficier de plus de 40 ans d’expérience du Groupe IPESUP, l’une des toutes premières institutions en matière de préparation aux examens et concours de l’enseignement secondaire et supérieur.
▪ N°1 au classement des prépas au Top 3 des grandes écoles de commerce en moyenne sur 5 ans, 38% d’admis à l’IEP de Paris sur les 3 dernières années et 45% des admis à l’ENA en 2017.

Cinq grands segments éducatifs couvrant une très large palette

▪ Le cycle secondaire vers le Bac : classes annuelles ; stages et cycles continus.
▪ L’accès aux Grandes Écoles de commerce : classes préparatoires aux grandes écoles et admissions parallèles ; accès aux écoles post bac.
▪ La préparation aux IEP Paris-Province, ENA,…
▪ L’accompagnement des étudiants en Math Sup et Math Spé,
▪ Et la préparation à de nombreuses autres écoles (CELSA, journalisme, IRA…)

Des stages et des cycles continus assurés principalement par nos professeurs

Une compétence pédagogique issue de nos classes annuelles du lycée, de nos classes préparatoires à HEC et aux IEP,…

Un modèle récompensé par 70% de mentions Bien ou Très Bien au Baccalauréat sur 5 ans en moyenne et, bien entendu, 100% de succès au bac

 

 

STAGES ET CYCLES CONTINUS DU SECONDAIRE : PANORAMA

Des enseignants de haut niveau

▪ Des enseignants soigneusement sélectionnés et de haut niveau. La conduite de nos stages est assurée par les professeurs de notre lycée, de nos filières de préparation à l’enseignement supérieur (classes préparatoires HEC, Sciences Po, filières scientifiques,…) ou provenant d’autres classes préparatoires, voire par des enseignants en Université.
▪ Le rythme intensif de nos stages s’appuie sur un programme précis fourni par matière en début de session, des documents structurés, un travail de révision encadré, avec un souci de mise en activité des élèves.
▪ Une équipe dédiée à l’écoute de chacun, autour d’Éric Duquesnoy, directeur de PRÉPASUP, ancien élève de l’École Normale Supérieure et diplômé de l’IEP.

Un éventail de formations très étendu

▪ La révision et le renforcement des matières fondamentales. Ma- thématiques, Français, Physique-Chimie, SVT, Économie, Sciences Économiques et Sociales, Histoire-Géographie, Philosophie, Anglais, …

▪ Un enseignement dispensé en appui de la scolarité pendant les études secondaires mais aussi dans le cadre d’approches plus ciblées, en Première et en Terminale : préparation au Bac Français, aux concours de Sciences Po, aux écoles commerciales et scientifiques accessibles après le Bac ; « English Summer Session », …

▪ Des nouveaux stages « Premium », à compter de l’année scolaire 2018-2019, en Terminale : « Trajectoire Prépas HEC » et « Math Premium », pour approfondir ses connaissances et ses méthodes de travail afin d’anticiper et de préparer une arrivée sereine en classe préparatoire HEC ou en classe préparatoire scientifique.

Des formats pédagogiques flexibles adaptés aux besoins de chaque élève : les stages intensifs et les cycles continus

Les stages intensifs

▪ De la seconde à la Terminale, ils ont généralement lieu pendant les vacances scolaires (pré-rentrée scolaire, Toussaint, Noël, février, printemps, plus ponctuellement pendant les vacances d’été).

▪ Répartis sur 5 ou 6 jours, à raison de 2 h à 6h par jour, suivant les matières et options choisies.

▪ Les stages multiples pendant l’année forment un ensemble structuré avec des contenus le plus souvent distincts. Des inscriptions multiples offrent la possibilité d’une véritable « année parallèle ».

Les cycles continus

▪ A compter de la Première, des cycles continus de formation, avec des cours chaque semaine ou tous les quinze jours afin de répondre au besoin de soutien continu de chaque élève tout au long de l’année.

▪ Des séances le samedi après-midi (ou le mercredi après-midi) hors vacances scolaires.

▪ Des formules flexibles avec des abonnements globaux ou des formules de cycle continu « à la carte » (une séance unique avec thème connu à l’avance).

Ces stages et cycles sont naturellement progressivement adaptés à la réforme de l’enseignement secondaire de février 2018 qui conduire notamment à la mise en place d’un nouveau baccalauréat en 2021.

 

Panorama simplifié des stages intensifs et des cycles continus PRÉPASUP en classes de Seconde, Première ou Terminale

Classe Section Stages  Cycles continus
Seconde Français+Maths (+options)
Tremplin Bac Français
Première S-ES-L Toutes matières (Pré-rentrée et Pâques)
S-ES-L Bac Français (écrit+oral+bac blanc) Français +
S Maths 1e S Maths 1e S
S-ES-L Initiation concours Sciences Po Sciences Po et Sciences Po +
ES-L Étude de docs éco. et sociologiques
S-ES-L “English Summer Session in Paris”
Terminales S Maths et Physique-Chimie Maths + φ  + χ
ES Maths + Économie
S-ES-L Toutes matières (Pâques)
S-ES-L Sciences Po Cycle continu et cycle de stages
S-ES Trajectoire Prépa HEC
S Math Premium (prépas scientifiques)
S-ES-L Concours écoles post-bac (Commerce et Scientifiques)
ES-L Étude de docs éco. et sociologiques

 

 

L’ANGLAIS : COMMENT ACQUÉRIR LA LANGUE ?

► L’Anglais : une compétence incontournable

Un grand lieu commun mais une réalité. Derrière cette évidence, il y a une réalité, celle de la suprématie de l’anglais dans la mondialisation actuelle et du poids des États-Unis dans la sphère culturelle et géopolitique. Il y a aussi une forme de rattrapage de la part de notre système scolaire qui veut sortir la France de ses faiblesses en anglais et qui l’impose dans la plupart des concours et examens du Supérieur …

Parler et écrire en anglais : le bagage élémentaire de l’étudiant qui veut aller loin à la fois dans la poursuite de ses études et dans sa future vie professionnelle. Au-delà, il y a aussi la garantie d’un accès direct à un nombre incalculable de documents et d’informations dans tous les domaines du savoir et de la culture, des sciences humaines à la littérature, des sciences fondamentales, …

► L’Anglais : une difficulté pour beaucoup

Un rapport compliqué des Français avec l’anglais. D’abord traité avec condescendance, l’anglais est devenu un sujet de controverse sur la meilleure façon de l’enseigner. Les enseignants du secondaire ont été d’abord brocardés pour la conception trop littéraire et passéiste de leur enseignement, ils sont maintenant critiqués pour le caractère trop superficiel de leurs cours, censés ne transmettre que le goût du débat au détriment de la grammaire et de la correction de la langue.

Un résultat peu probant. Les performances des élèves français font pâle figure quand on les compare à celles des élèves scandinaves ou latino-américains.
En réalité, nos élèves sont souvent victimes de la suffisance culturelle française qui ne voit que par le français et par l’absence de l’anglais dans notre vie quotidienne …

► En fin de Première, une prise de conscience

En Première, on commence à se poser des questions de plus en plus pressantes sur l’avenir, sur l’orientation universitaire future et sur les méthodes de travail… et l’on a souvent assez de recul pour percevoir ses lacunes et envisager aussi les moyens de s’en sortir. Bref, on commence à envisager l’objectif et les moyens d’y parvenir.

En anglais, après des années de pratique, on sait bien où l’on en est, entre l’anglais balbutiant et la maîtrise satisfaisante des idiomes et de la prononciation. On prend conscience de ses propres difficultés mais aussi de sa propre responsabilité ou des faiblesses de l’enseignement reçu.

Agir pour progresser, chacun à son niveau, pour faire de l’anglais un atout pour la réussite.

► Un séjour en Angleterre ?

Des générations de parents ont répondu aux inquiétudes linguistiques légitimes par l’expédition de leur enfant vers les contrées voisines et insulaires du Royaume-Uni. Ce séjour, souvent situé entre la classe de Première et celle de Terminale, est devenu quasiment initiatique au fil des générations et devait suffire à remédier aux lacunes.

Un schéma séduisant mais souvent bien décevant. L’immersion linguistique relève souvent d’un bain superficiel de quelques cours plus ou moins adaptés sans que l’étudiant puisse se rattraper dans le cadre d’accueil et d’hébergement qui aide le jeune à progresser.
D’autre part, par un phénomène de compensation affective et aussi par paresse, le jeune cherche le contact avec d’autres jeunes Français, ce qui réduit le champ de l’apprentissage de la langue.

Apprendre l’anglais en Angleterre ? Une solution acceptable sauf si vous ne disposez que de deux ou trois semaines et que vous n’avez pas la chance de passer votre court séjour dans une famille exclusivement anglophone qui s’occupe de vous à plein temps.

► Étudier l’Anglais à Paris, un paradoxe ?

Étudier l’anglais à Paris peut sembler paradoxal mais si l’on veut s’immerger, il n’est pas besoin de franchir la Manche, voire l’Atlantique… On peut rester sur sa lancée de l’année scolaire, étudier avec des enseignants compétents et pédagogues, qui sauront faire travailler dans le respect des objectifs de chacun.

La méthode proposée par PRÉPASUP n’est pas une simple session de révision mais une période spécifique d’encadrement et de formation où l’on prend conscience de ses faiblesses, où l’on reçoit des conseils de méthode et où l’on les met en pratique… avec un professeur autre et dans un environnement différent.

C’est une véritable immersion que nous proposons, sans les approximations trop fréquentes des séjours improvisés Outre-Manche.

► PRÉPASUP et l’Anglais : une grande expérience, un véritable savoir-faire dans le domaine linguistique

Dans le cadre de nos propres classes du lycée, et tout particulièrement celle de Terminale ES orientée HEC et Sciences Po mais aussi dans le cadre de nos stages de préparation aux écoles de commerce et aux écoles d’ingénieurs.

Des professeurs rompus à l’enseignement de l’anglais destiné à tous les publics du second cycle avec comme objectif la réussite aux concours d’accès aux grandes écoles et aux meilleures Universités.

Le Groupe IPESUP propose également une « English Summer Session » d’anglais aux élèves de Terminale, avec une équipe de professeurs identique, dans la même ambition de pousser les élèves du Secondaire vers le haut niveau de l’enseignement supérieur.

 

“ENGLISH SUMMER SESSION” PREMIÈRES

► Un été d’anglais pour tous les élèves de Premières

Tous les élèves de toutes les sections de Première sont concernés par l’anglais à des degrés divers et avec des objectifs différents. Il serait illusoire de penser que les littéraires sont plus motivés que les scientifiques. Notre projet est de sortir des filières académiques pour associer des étudiants au niveau comparable, qui ont souvent le même vécu de l’anglais et de ses difficultés.

Un stage intensif proposé en juillet. Il permet de garder le rythme de travail de l’année et de recueillir des conseils d’entraînement et de lecture qu’on peut mettre en oeuvre au cours du mois d’août avant d’enchaîner sur l’année de Terminale. On peut continuer de travailler en août tout en prenant le temps de se reposer.

Une deuxième session proposée dans la deuxième quinzaine du mois d’août. Avec le même programme et la même ambition, cette session permet de reprendre contact avec l’anglais à quelques jours de la rentrée et de faire fructifier les acquis des années précédentes ou de l’été qui s’achève.

Le dépaysement assuré au coeur de Paris. Nos sessions se déroulent dans une ambiance agréable et dans un esprit d’efficacité.

► Les “Summer Sessions”: une organisation structurée et sans improvisation

Des sessions de deux semaines qui débutent par à un test de langues qui permet d’évaluer le niveau de l’étudiant. Le test a lieu le samedi, il est corrigé le dimanche et permet d’affecter chaque étudiant dans un groupe de compétence d’une vingtaine de participants.

Les cours commencent avec deux heures trente d’activités fondées sur des textes avec de la grammaire, du vocabulaire et de la traduction. Une approche où l’on reprend les bases et où l’on répond aux besoins de chacun.

L’après-midi est consacrée à des activités fondées sur l’interactivité, sur l’audiovisuel et sur l’usage oral de la langue. La capacité directe de compréhension à l’écoute est fondamentale et est requise dans les épreuves d’examen ou d’évaluation comme le TOEFL® ou le TOEIC®, qui sont incontournables dans de nombreux concours en France et à l’accès des Universités américaines. Des éléments précis de la préparation au TOEIC® et au TOEFL® seront donnés pendant le stage.

La deuxième semaine repose sur la même organisation, matinée plus théorique et littéraire, l’après-midi tournée vers la pratique et l’usage oral de la langue.

Organisation pratique 2019

Cette session d’anglais comprend 50 heures de cours réparties sur une dizaine de jours plus un test de 3 heures, le premier jour du stage.

Date, au choix : 

  • du samedi 29 juin au vendredi 12 juillet 2019
  • du samedi 17 au vendredi 30 août 2019

 

TARIF : 1.425 €

 

>>> Télécharger LA FICHE D’INSCRIPTION 2019