Étudier au Canada

Le système éducatif canadien offre des cursus extrêmement flexibles. Son excellence académique (le Canada investit 6% de son PIB dans l’éducation en 2014 !), les campus qui rivalisent avec les plus grandes universités états-uniennes avec des infrastructures magnifiques en font une destination très recherchée.

Les Français s’orientent généralement vers le Québec et ont tendance à oublier les autres provinces : pourtant il y en a 10 en tout !

Il est vrai que l’accord franco-québécois sur les frais de scolarité a rendu les universités au Québec particulièrement attractives.

Je participe à une réunion d’information

Formulaire de contact Études d’excellence

❱ L’organisation de l’année scolaire

L’année scolaire est divisée en deux semestres et le Bachelor Canadien (comme celui des Etyats-Unis) dure quatre années. Il faut généralement obtenir 120 crédits et prendre part à certains cours obligatoires en fonction de son Major/Minor ou Double Major, mais les autres cours sont électifs, permettant ainsi de se constituer un Bachelor sur mesure. L’étudiant est laissé libre de choisir un nombre de cours par semestre (entre deux et six) en fonction de la charge de travail qu’il recherche. Souvent, les universités Canadiennes accordent aux étudiants français une avance de 30 crédits car le Bac français est plus rigoureux que le High School Diploma.

 

❱ Des établissements réputés

Les deux établissements anglophones de renommée au Québec sont McGill et Concordia. Concordia est très bien connue pour sa business school John Molson et McGill n’a plus sa réputation à faire. 

HEC Montreal et l’Université d’Ottowa sont les seuls établissements bilingues, adaptés à ceux qui ne sont pas encore parfaitement à l’aise en anglais. 

Les autres universités stars Canadiennes sont Toronto, University of British Columbia sur la péninsule de Point Grey dans l’est du Vancouver (très réputée pour son Bachelor of Commerce) , McMaster, Waterloo… La liste est longue et les frais de scolarité restent souvent moins élevés que ceux des Etats-Unis pour la qualité et la réputation des établissements.  

Les dossiers d’admission au Canada sont propres à chaque université. Seule la province d’Ontario centralise ses candidatures. Pour toutes les autres provinces, les candidatures se font établissement par établissement avec chacun ses exigences :  autant à McGill il suffit de télécharger son dossier scolaire, autant pour Toronto il faut passer un entretien avec des réponses orales et écrites chronométrées – il convient donc de bien se préparer. 

Je participe à une réunion d’information

Entretien avec Margot, titulaire d’un Bachelor d’Arts, Double Major Political Sciences and International Development

Pourquoi as-tu choisi l’Université McGill pour tes études post-bac ? McGill est une université anglo-saxonne au cœur d’une ville à caractère européen. C’est une université ouverte sur le monde, avec un système éducatif flexible qui autorise la découverte et l’autonomie. McGill c’est aussi une des rares universités qui a une vraie vie de campus, mais en plein […]