Le concours commun 2021 des sept IEP (Aix – Lille – Lyon – Rennes – Saint-Germain-en-Laye – Strasbourg – Toulouse)

Le concours d’entrée est organisé sur une journée, le samedi commun aux trois zones en vacances au Printemps, et est ouvert aux bacheliers 2020 et 2021. Il comporte trois épreuves :

  1. Une épreuve écrite de questions contemporaines sous la forme d’une dissertation avec choix d’un sujet parmi deux (durée 3h, coefficient 3). Les thèmes retenus pour le concours de 2021 sont «Le secret» et «Révolutions». Deux sujets distincts liés aux thèmes sont proposés aux candidats. Il n’est pas donné d’indication préalable de lecture.
  2. Une épreuve écrite de langue vivante parmi les suivantes : anglais, allemand, espagnol ou italien (durée 1h30, coefficient 2). L’épreuve est constituée de deux exercices : compréhension écrite et essai. Il n’y a pas de QCM.
  3. Une épreuve écrite d’histoire sous la forme d’une analyse de document(s) guidée par plusieurs questions (durée 2h, coefficient 3). Le programme est : “ Les relations entre les puissances et l’opposition des modèles politiques des années 1930 à nos jours ”. Une bibliographie indicative devrait être consultable prochainement sur le site du concours commun.

L’admission est prononcée sur la base de ces trois notes en tenant compte de leur coefficient.

Bibliographie de l’IPESUP

“A quoi bon ces livres innombrables, ces bibliothèques, dont le propriétaire dans sa vie entière a à peine lu les titres ? Cette foule de livres alourdit et n’instruit pas ; il vaut mieux te confier à un petit nombre d’auteurs, que d’aller ça et là à travers leur multitude.”
Sénèque. De la tranquillité de l’âme.

Pour ceux qui veulent s’avancer un peu sur les thèmes de “questions contemporaines” pour le concours commun d’admission en première année, nous proposons ci-dessous une bibliographie, accessible sans difficulté que l’on pourra commencer à lire dès l’été (lectures au demeurant fort utiles également pour l’épreuve de philosophie au baccalauréat).

Sur le thème du secret

  • René Alladaye, Petite philosophie du secret, Milan. [Épuisé : à consulter en bibliothèque]
  • Yves-Henri Bonello, Le secret, Que sais-je ? PUF.
  • Edgar Allan Poe, La lettre volée, édition séparée soit dans Les histoires extraordinaires, Folio.
  • Éventuellement, à consulter également en bibliothèque : revues Pouvoirs, 2001/2, “Transparence et secret”, et Cités, 2006/2 (n°26), “Secret privé et secret politique”.

 

Sur le thème des révolutions

  • Les révolutions dans l’histoire et dans le monde d’aujourd’hui. Françoise Martinetti. Réseau Canopé. Format Broché.
  • La révolution française. Que sais-je ? Stéphane Rials. PUF.
  • Révolution numérique, révolution culturelle ?, Rémy Rieffel. Folio.

Beaucoup plus difficile mais peut-être souhaitable :

  • La structure des révolutions scientifiques. Thomas Kuhn. Flammarion.

Le concours d’entrée 2021 à l’IEP de Bordeaux

Sciences Po Bordeaux a décidé de suivre – dès 2020 – l’impulsion donnée par Sciences Po Paris.

Tout d’abord, Sciences Po Bordeaux, de même que les sept écoles du réseau ScPo et l’IEP de Paris, rejoint la plateforme Parcoursup dès la rentrée 2019.

Une nouvelle organisation

La nouvelle procédure d’admission se présentera sous la forme d’un processus composé de trois différentes phases :

La première sélection dite « algorithmique » s’effectue au travers de la plateforme Parcoursup et prend en compte les moyennes des notes de Français, Philosophie, Histoire-Géographie, Langues, enseignements de spécialités des bulletins de Première et Terminale. Les notes écrites et orales du BAC de Français seront également comptabilisées dans cette première phase de sélection.

Aucune appréciation qualitative des bulletins des étudiants n’est ici prise en compte : ce processus standardisé et automatisé permet d’examiner l’ensemble des dossiers des candidats sans que la sélection ne se transforme en une machine à gaz chronophage et couteuse.

Le directeur de Sciences Po Bordeaux – Yves Déloye – garantit néanmoins un lissage des notes afin d’éviter une discrimination de lycéens potentiellement sous-notés selon leurs Lycées d’origine : « Les notes seront analysées en fonction du niveau et des caractéristiques de chaque lycée ».

Les 800 premiers dossiers du classement algorithmique seront éligibles aux deux phases de sélection suivantes.

La deuxième sélection – cette fois-ci « qualitative » – porte sur l’examen de la Fiche Avenir renseignée dans Parcoursup, des commentaires de bulletins, d’une lettre de motivation, du CV du candidat, et enfin d’une meilleure copie de rédaction (au choix parmi Français, Philosophie, Histoire-Géographie et SES).

Cet examen qualitatif des dossiers aspire à discriminer les candidats selon leur motivation, leur parcours extra-scolaire et leurs compétences écrites.

Les 800 candidats retenus à l’issue de la sélection algorithmique devront également se présenter à un oral de 20 minutes afin d’y exposer leurs motivations, leur personnalité et éventuellement les bases d’un projet professionnel, bien entendu
en lien avec les formations de l’IEP.

Ces trois phases permettront de consolider une note finale du dossier de chaque candidat de la façon suivante :

– Sélection algorithmique : 40% ;
– Sélection qualitative : 20% ;
– Oral de personnalité et motivation : 40%.

Les 275 meilleurs dossiers seront alors admis.

Le concours d’entrée 2021 à l’IEP de Grenoble

Sciences Po Grenoble a longtemps été la seule école indécise quant à l’avenir de sa procédure de sélection à partir de 2021. L’IEP a finalement levé le voile sur son nouveau concours d’entrée, fin 2020.

Son concours reposera désormais sur l’analyse par le jury du dossier déposé par les candidates et les candidats dans Parcoursup.

UNE ÉPREUVE D’ENTRÉE EN DEUX ÉTAPES :

  1. Phase d’admissibilité : examen des bulletins et des résultats aux épreuves du baccalauréat (sans condition sur les enseignements de spécialité suivis au lycée).
  2. Phase d’admission : un examen qualitatif du dossier, des compétences, de l’appétence pour les sciences sociales, d’une meilleure copie, et de la motivation du candidat.

Sur les 200 places disponibles en première année, 50% d’entre elles sont réservées aux bacheliers de l’année et 50% réservées aux bacheliers des années antérieures.