Infos Concours BCE 2019

Nombre total de places prévisionnel : 6425 places ouvertes, 24 Écoles

L’analyse IPESUP :

Près d’une décennie après l’ouverture de la banque d’épreuves littéraires, la BEL a changé les débouchés des voies littéraires et ouvert aux khâgneux les portes de nombreuses écoles de management. Ainsi, à l’issue de la procédure SIGEM, entre 20 % et 25 % des candidats ayant intégré une Business School sont désormais issus des prépas littéraires. Pourtant, à HEC, sur les 380 étudiants issus des classes préparatoires, seuls 7 % sont des littéraires. Plus significativement, les étudiants à intégrer le top-3 sont moins de 2% par khâgne. Cela s’explique aisément : malgré la qualité des khâgneux, les enseignements qu’ils suivent sont encore trop focalisés sur les seules ENS.

Epreuves écrites du Concours BEL/BCE

  • TROIS épreuves écrites communes avec les options des classes préparatoires Économiques et Commerciales (contraction/synthèse, langue 1, langue 2) :
    • 1ère épreuve : Contraction de texte et/ou Étude et synthèse de textes
    • 2ème et 3ème épreuves : langues vivantes 1 & 2
  • TROIS épreuves écrites, toutes d’une durée de 4 h, correspondant au programme de la classe préparatoire dans laquelle il est inscrit : LSH ou A/L :
    • 4ème épreuve : Dissertation littéraire
    • 5ème épreuve : Dissertation philosophique
    • 6ème épreuve : Dissertation d’Histoire

Epreuves orales du Concours BEL/BCE

Variable selon les Ecoles présentées, mais pour nombre d’entre elles avec un noyau de deux types d’oraux :

  • Entretien de motivation (40 min).
  • LV1 obligatoire (20 min) et LV2 obligatoire (20 min).

L’analyse IPESUP du Concours BEL / BCE

Si la BEL est une chance pour les khâgneux, elle leur fait aussi courir le risque d’être en surchauffe partout et d’échouer. Matières supplémentaires à réviser, nouveaux types d’exercices à assimiler et temps d’épreuve différents (3 ou 4h, au lieu de 6), le grand écart n’est pas aisé pour des élèves déjà surchargés de travail.

Il semble difficile de réussir de viser les meilleures Ecoles (le top-3 : les parisiennes, le top-6) sans une formation spécifique intensive. Une recommandation essentielle: ne privilégiez pas exagérément une matière plutôt qu’une autre. La difficulté majeure de la classe préparatoire littéraire vient précisément de l’équilibre entre les différentes disciplines.

Le département Lettres de l’IPESUP propose aux khâgneux une formation spécifique leur permettant de bénéficier de l’expertise, de la pédagogie et de l’excellence de ses professeurs de khâgne, épaulés, pour la BCE, des professeurs de sa classe HEC “pilote”, régulièrement classée n°1 par la presse spécialisée.
Site officiel de la BCE, Banque Commune d’Epreuves

STAGES INTENSIFS “IPESUP LETTRES”

  • Stage de TOUSSAINT    Stage intensif de Toussaint (BEL épreuves de la BCE communes avec les classes préparatoires Economiques et Commerciales) : contraction/synthèse + anglais ou espagnol, pour découvrir et bien se former aux épreuves spécifiques des Écoles de Management(BCE).
  • Stage de FEVRIER   Stage intensif de Février : révision à la carte des épreuves du « tronc commun » de la BEL A/L (Ulm, LSH Lyon) : Histoire, Lettres, Philosophie, pour entamer les révisions des matières fondamentales à quelques semaines des concours.
  • Prépa Oraux 2019  Stage intensif d’admission des écoles de management : quelques jours en JUIN.

Retrouvez la brochure complète et la fiche d’inscription sur la page dédiée à la prépa concours des Khâgneux.

Détail de la formation IPESUP