Étudier au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni possède l’un des systèmes éducatifs les plus anciens et réputés au monde. Depuis la création d’Oxford au Moyen-Âge puis de Cambridge, l’offre s’est largement développée et diversifiée avec aujourd’hui environ 300 établissements permettant de suivre des études supérieures. Deuxième destination de prédilection des français depuis quelques années, la récente réforme des frais de scolarité pourrait remettre en question cette tendance.

Je participe à une réunion d’information

Formulaire de contact Études d’excellence

❱ Des établissements réputés

Le Royaume-Uni est reconnu pour le classement mondial de ses établissements phares et présente un riche choix de cursus (environ 50 000, parmi lesquels « Vikings et vieux norrois » !) où l’on se spécialise dès la première année. Les stages en entreprise, la transparence et la surveillance du secteur et la relative facilité du système centralisé UCAS sont également des facteurs clés de cette bonne réputation.

 

❱ Des choix d’orientation stratégiques

Néanmoins, la réforme des frais de scolarité va nécessairement impacter la réflexion stratégique des postulants quant à leurs choix d’établissements. Dans ce contexte, seuls les établissements les mieux classés pourraient continuer d’attirer les européens et la compétition pour ces places deviendra d’autant plus rude, les candidats devant tout faire pour sortir du lot dans un parcours parfois compliqué. Il convient donc de réfléchir scrupuleusement à son choix de cursus, qui pourra aussi bien faciliter que complexifier le parcours postulant. Vaut-il mieux postuler à Oxford pour Philosophy Politics and Economics avec un taux de réussite d’environ 10% ou à Cambridge pour Histoire de l’Art avec un taux de réussite d’environ 27% ?

S’il est tentant de ne retenir que les établissements dont vous avez déjà entendu parler, tels la London School of Economics, University College London ou encore King’s College London, il est important de savoir que les établissements de la capitale ne bénéficient pas de la même qualité ou taille de campus. Il est donc recommandé de considérer des établissements plus éloignés, par exemple à Durham dans le nord-est, Bath et Bristol dans le Somerset ou Warwick dans le West Midlands, voire en Ecosse à St Andrews ou Édimbourg.

Enfin, les Bachelor of Arts et Bachelor of Science représentent depuis quelques années maintenant pour les étudiants français une alternative intéressante aux deux ou trois années de prépa en offrant une excellente passerelle vers les grandes écoles françaises.

Je participe à une réunion d’information

Laura, étudiante en quatrième année de Bachelor de Comparative Literature à l’Université de St Andrews, en Ecosse

Pourquoi avoir choisi l’université de St. Andrews pour ta licence ? La flexibilité du cursus était extrêmement importante pour moi (avec la différenciation entre Honours et sub-Honours, ce qui nous a permis, à mes camarades et à moi, d’essayer différentes matières avant de finalement en choisir une pour les deux dernières années d’études). Cela m’a […]