Nos classes préparatoires HEC

Depuis plus de quarante ans, les classes préparatoires aux Grandes Ecoles de Commerce de l’IPESUP sont classées parmi les meilleures de France. Grâce à l’intense mobilisation de leurs professeurs, nos préparationnaires parviennent au cours de leur scolarité à développer la rigueur, l’esprit de synthèse, la confiance et le sens du dépassement de soi qui les hisseront vers l’excellence requise aux concours.

La prépa HEC de l’IPESUP, c’est une savante alchimie entre des professeurs d’excellence, des préparationnaires motivés et un lieu.

Celle-ci se décompose en une classe ECE et une classe ECS. Il n’existe pas de classe étoile : tous les préparationnaires suivent le même enseignement en deuxième année. En ECE comme en ECS, une classe spécifique dédiée aux cubes répond aux besoins propres aux préparationnaires de troisième année.

Les dépôts de candidature pour les classes préparatoires HEC 2020-2021 sont ouverts.

Déposer ma candidature

Classes préparatoires ECS/ECE 1ère année

Je découvre la formation

Classes préparatoires ECE/ECS 2eme année

Je découvre la formation

Classes préparatoire ECE/ECS 3ème année

Je découvre la formation

Préparez les épreuves écrites d’anglais des concours des Grandes Écoles de gestion, d’ingénieurs et des Instituts d’Études Politiques avec la formation English Summer Session

L'esprit de nos classes préparatoires

Forte de ses quarante ans d’expérience, la prépa HEC de l’IPESUP détient une parfaite connaissance des attendus des concours

Le corps professoral de l’IPESUP a amené des générations d’étudiants aux concours. Agrégés, normaliens, les professeurs ont été, par le passé, parmi les concepteurs des épreuves, et nombre d’entre-eux sont présents aux jurys des correcteurs des épreuves écrites des premières Grandes Ecoles. Leur fine connaissance des attendus des concours leur permet de transmettre aux préparationnaires les meilleures méthodes, ainsi que des cours à la fois exhaustifs et ciblés, évitant les digressions. L’objectif : apprendre aux étudiants à rendre la copie qui aura une très bonne note au concours.

Un corps professoral d’excellence engagé, soudé et à l’écoute

Nos professeurs accordent toute leur attention à nos préparationnaires. Ils tiennent à rendre des corrections de copies extrêmement détaillées et exhaustives, et rencontrent les étudiants pour les leur expliquer, lorsque certains points sont incompris. L’équipe pédagogique accueille les interrogations des préparationnaires avec la plus grande bienveillance, pendant comme en dehors des cours.

Le corps professoral forme comme une famille, ne cessant de se préoccuper de la progression, mais aussi du bien être des préparationnaires. Dans les moments de creux ou de doute, que tout préparationnaire est amené à rencontrer au cours des deux années d’intense labeur, les professeurs assurent un suivi authentique et très humain. Eux qui sont aussi, le plus souvent, passés par là, et qui ont la mémoire de ce que des générations d’étudiants ont vécu, savent trouver les mots justes et réveiller la motivation et l’enthousiasme un temps perdus.

Une mise en pratique des connaissances acquises à travers la valorisation des méthodes de composition

Acquérir de solides connaissances dans des matières variées n’est pas chose aisée. Encore plus difficile est parfois le réemploi de ces nombreuses connaissances dans le cadre formel de la composition (dissertation, contraction, synthèse). C’est pourquoi à l’IPESUP, les préparationnaires composent tous les lundis, et participent à des khôlles deux fois par semaine. De plus, les préparationnaires participent en première année à trois concours blancs, plus un concours blanc adapté à leur niveau dès la rentrée, qui leur permet de prendre conscience des attendus de la classe préparatoire. A la fin de la première année de classe préparatoire, la méthode doit être parfaitement assimilée. En deuxième année, trois concours blancs sont organisés, dont un se tenant à la rentrée.

Un corps professoral attentif à la réussite de tous les préparationnaires

Chaque préparationnaire a sa personnalité, sa manière d’apprendre et d’appréhender les problèmes, sa manière de composer. A l’IPESUP, l’objectif du professeur n’est pas de faire entrer le préparationnaire dans une manière toute faite de penser, mais plutôt de le faire progresser sur la base de ses intuitions premières. Les khôlles, très fréquentes, y aident. Il faut que le préparationnaire progresse et atteigne l’excellence en faisant mieux ce qu’il fait déjà, pas en visant un idéal qui ne lui correspond pas. Ici, le rôle du professeur est capital : il donne une direction commune tout en s’ajustant aux besoins propres à chacun, accompagne et donne confiance afin que progressivement, le préparationnaire déploie les potentialités qui lui sont propres.

Une plateforme mettant à disposition des centaines de cours, plans, corrigés et bonnes copies de concours

Tous nos préparationnaires disposent d’un accès illimité à une bibliothèque pédagogique en ligne, mettant à disposition plusieurs milliers de documents : cours, exercices, annales, dissertations sur le thème de l’année, authentiques bonnes copies notées entre 15 et 20/20 aux concours d’HEC, l’ESSEC, l’EDHEC, etc.

Un réseau d’alumni riche et solidaire

Depuis plus de quarante ans, l’IPESUP entretient un vaste réseau d’alumni passés par IPESUP et désormais diplômés des Grandes Ecoles de commerce, mais aussi de Sciences Po, l’ENA, l’Ecole normale supérieure, les Grandes Ecoles de journalisme et de communication, et d’autres encore. Ce réseau se réunit parfois, et toujours se réjouit de pouvoir aider ou conseiller un étudiant ou un alumni de la maison.

 

Un système de double parrainage

Chaque préparationnaire rencontre, dès son entrée en classe préparatoire, son parrain. En première année, les préparationnaires peuvent échanger de manière privilégiée avec un parrain de deuxième année. Les étudiants de deuxième année nouent quant à eux des liens avec un parrain ayant intégré l’une des meilleures écoles. Les parrainages permettent aux préparationnaires et aux alumni de partager des astuces et des méthodes d’organisation dans le travail. Surtout, parrains et filleuls savent se soutenir lorsque le moral flanche. Cet esprit de camaraderie qu’encourage l’IPESUP marque nos préparationnaires bien au-delà de leurs années de prépa.

En mathématiques, des études suivies le soir et une mise à disposition de cahiers de méthodologie conçus par le professeur, et d'exercices susceptibles de tomber aux concours

Une grande majorité des préparationnaires aux Grandes Ecoles de Commerce rencontre des difficultés en mathématiques,  le niveau exigé est particulièrement élevé. C’est pourquoi l’IPESUP propose tous les ans à ses étudiants, en complément de leur scolarité, des travaux dirigés supplémentaires qui viennent compléter l’enseignement traditionnel en maths. Ces ateliers accueillent des petits groupes de huit étudiants maximum, qui peuvent échanger avec leur professeur sur les difficultés qui leur sont propres.

Une préparation aux oraux adaptée aux attendus de chaque grande école

Tout au long de leur classe préparatoire, les étudiants sont entraînés aux épreuves orales des concours. En première année, les préparationnaires sont sensibilisés aux oraux d’épreuves de type ESCP. En deuxième année, les entraînements s’intensifient. Après les écrits, lorsque la liste des admissibles paraît au printemps, les préparationnaires reviennent à l’IPESUP pour s’entraîner aux oraux qui se déroulent en juin. Une équipe de professeurs et de diplômés des Grandes Ecoles de Commerce s’y dédie entièrement. Selon les résultats d’admissibilité de chacun, l’IPESUP adapte ses entraînements de façon à ce que les admissibles puissent être préparés au mieux aux oraux spécifiques à chaque école (par exemple à l’épreuve triptyque de HEC).

Un soutien et une grande écoute de l’équipe administrative et du directeur

Dans cette grande prépa à taille humaine, les étudiants se connaissent tous et peuvent chaque jour rencontrer l’équipe de direction, dont les bureaux jouxtent les classes de cours. Au moins deux fois par an, le directeur reçoit chaque préparationnaire, et fait un point avec eux après les conseils de classe. Jamais démoralisant, toujours bienveillant et à l’écoute, le directeur veille à ce que les préparationnaires gardent leur cap, et développent la maturité nécessaire à leur réussite.

« Hier encore, témoigne Gilles Barbet, directeur de la prépa HEC, j’ai reçu un bizuth [étudiant de Première année, pour les profanes] qui n’avait pas le moral à cause de ses résultats en maths. J’ai pris le temps qu’il fallait pour l’écouter et le réconforter, et j’ai rencontré dans la foulée son professeur de mathématiques afin que nous veillions ensemble à ce qu’il ne décroche pas. Il y a peu de classes prépa dans lesquelles le directeur est disponible à presque chaque interclasse ».

L'organisation de l'année

Nos préparationnaires font généralement leur rentrée pendant la première semaine de septembre. Les étudiants de Première année terminent fin juin, tandis que les Deuxième et Troisième année s’arrêtent à la fin du mois de mars ou au début du mois d’avril pour entrer en concours, et reviennent à l’IPESUP après les épreuves d’admissibilité pour préparer leurs oraux d’admission.  

 

Nos centres de préparations

En Première année, nos préparationnaires étudient dans nos locaux du Panthéon, au 16 bis rue de l’Estrapade. Les Deuxième année et les Cubes passent leur année au 18 rue du Cloître Notre-Dame, à deux pas de la cathédrale. La localisation de ces deux sites est exceptionnelle : les deux quartiers historiques figurent parmi les plus beaux de Paris et sont tous deux extrêmement bien desservis.

Pour se rendre à Prépasup, notre site du Panthéon, au 16 bis rue de l’Estrapade, 75005 Pour se rendre à Ipesup, au 18 rue du Cloître Notre-Dame, 75004
  • RER B, station Luxembourg
  • Métro 10, station Maubert-Mutualité
  • Bus 84, station Panthéon
  • Bus 89 et 75, station Lycée Henri IV
  • RER A, station Châtelet
  • RER B et C, station Saint-Michel Notre-Dame
  • Métro 4, station Cité
  • Bus 21, 38, 47, 85 et 96, station Cité
  • Bus 75, station Quai aux Fleurs-Pont St-Louis
  • Bus 47, station Notre-Dame – Quai de Montebello

 

Nos conditions d'admissions

Les conditions sont communes à nos six classes PRÉPASUP, IPESUP et PRÉPACOM en ECS ou en ECE. La préparation est mixte et fonctionne en externat seulement. Les élèves ont une carte d’étudiant et bénéficient des avantages offerts par le CROUS.

Rappel :

  • Notre procédure d’inscription est indépendante de la procédure Parcoursup.
  • La procédure d’inscription est conduite à l’IPESUP, pour toutes les classes.
  • Les dépôts de candidature pour les classes préparatoires HEC 2020-2021 sont ouverts

Confirmation de l’inscription

Tout dossier est accepté, pour les admis avant le bac, sous réserve de confirmation dans les deux semaines suivant la notification d’admission définitive. Passé ce délai, les candidats se voient automatiquement placés en liste d’attente et perdent leur priorité. Il leur est toutefois possible de confirmer ultérieurement, dans la limite des places disponibles. Pour les admissions après entretien en juillet, les dossiers sont acceptés sous réserve de confirmation sous huitaine ; pour les admissions les plus tardives, ce délai peut être ramené à 48h. La rentrée est fixée au mardi 1er septembre 2020 pour tous.

Le montant de la scolarité est de 11.900 € (hors frais de préinscription), pour les nouveaux inscrits, 11.600 €  pour les élèves déjà inscrits dans l’une de nos classes,  payables :

  • Pour les nouveaux inscrits :
    • 200 € de frais de préinscription, d’étude de dossier et d’éventuel entretien, par chèque au moment du dépôt du dossier de candidature. Quel que soit l’avis retourné, cet acompte reste acquis.
    • 3.100 € par chèque, à la confirmation d’inscription, avec un respect strict des délais indiqués lors de l’entretien.
    • 8 prélèvements automatiques mensuels de 1.100 €, aux 25 septembre, 25 octobre, 25 novembre 2020… jusqu’au 25 avril 2021 .
  • Pour les élèves déjà inscrits dans nos classes :
    • 2.800 € par chèque, à la confirmation d’inscription, avec un respect strict des délais indiqués pas notre secrétariat.
    • 8 prélèvements automatiques mensuels de 1.100 €, aux 25 septembre, 25 octobre, 25 novembre 2020… jusqu’au 25 avril 2021.
    • Suite à de trop nombreuses difficultés rencontrées ces dernières années, nous avons décidé, pour les étudiants dont les parents résident à l’étranger et ne possèdent pas de compte en France, de ne plus proposer de règlement par mensualité. Dans ces conditions, depuis la rentrée 2005, au delà des 200 € d’acompte pour frais administratifs, le paiement de la totalité du solde des frais de scolarité, soit 11.900€ (ou 11.600€ dans la cas d’un ancien élève), est exigé dès la confirmation d’inscription.
  • Attention
    Les étudiants doivent fournir lors de leur inscription leur attestation CVEC (Cotisation Vie Etudiante et Campus) et une attestation individuelle de Responsabilité Civile.

Déposer ma candidature

Annulation

Bien entendu, nos conditions d’annulation et de remboursement sont adaptées en conséquence :
Toute annulation doit faire l’objet d’une notification écrite, datée et signée, soit en passant à notre secrétariat, soit par lettre recommandée AR.

Dans tous les cas, c’est la date de réception de la demande qui est prise en considération. Toute inscription annulée avant la rentrée, quel qu’en soit le motif, donnera lieu à la restitution de l’avis de prélèvement et au remboursement du premier versement selon le barème suivant :

  • Annulation reçue avant le 25 mai 2020 : remboursement de 3 100 € ou 2 800 €
  • Annulation reçue entre le 25 mai et le 5 juin 2020 : remboursement 1 550 € et 1 400 €
  • Annulation reçue après le 5 juin (sauf cubes) : pas de remboursement

Attention 
Passée la rentrée, la totalité de la scolarité reste due, quel que soit le motif de l’annulation (réservations par téléphone obligatoires).

Palmarès des prépas HEC : comprendre les classements

Si la prépa HEC d’IPESUP figure chaque année dans le top 3 des meilleures prépas aux écoles de commerce de France, sa position dans le palmarès peut évoluer selon les modes de calculs choisis. Il devient alors difficile de savoir comment distinguer la performance d’IPESUP de celle d’autres établissements de prestige tels le lycée Henri IV, Louis-le-Grand ou le lycée lyonnais Ampère. Comment se repérer dans le palmarès des toutes meilleures prépas ? Comment expliquer les fines variations constatées d’un classement à l’autre ? Quelques explications.

La question des doubles marques

Un autre biais peut venir perturber la lecture des classements. Si les établissements publics n’apparaissent qu’une fois et sous un seul nom, quatre prépas privées possèdent deux marques et présentent leurs élèves sous deux dossards différents aux concours : le groupe IPESUP présente IPESUP et PRÉPACOM, le groupe Intégrale divise sa classe en Intégrale et Initiale, et il en va de même pour les groupes Commercia et Ipécom.

Chez IPESUP, cette scission de la classe de préparationnaires en deux groupes représentant chacun environ 50% de la classe s’explique par des choix historiques qui n’affectent en aucun cas son fonctionnement, les deux groupes formant une seule et même classe suivant les mêmes enseignements, ni les performances des deux groupes réunis, puisqu’in fine, le groupe portant le dossard IPESUP, et celui placé sous l’égide de PRÉPACOM atteignent réunis des scores qui demeurent très bons, en témoigne le taux t’intégration des top 5 atteignant en 2019 93,06% en voie économique et 77,14% en voie scientifique.

Le panel des écoles sélectionnées par les palmarès

Top 3, top 6-5, top 15, les palmarès peuvent faire figurer plus ou moins de grandes écoles auxquelles les étudiants se préparent. La prépa HEC du groupe IPESUP choisit de n’apparaître que dans les classements les plus restreints (top 3 à top 6), son cap étant de se maintenir au meilleur niveau d’intégration des trois meilleures écoles de commerce, HEC, ESSEC, ESCP BS, ce qu’elle ne manque pas de faire avec ses 95,8% d’admis en ECE et ses 83,3% en ECS, décrochant ainsi les première et deuxième place du palmarès pour IPESUP. Ce niveau d’ambition se justifie d’autant plus à l’heure où les voies parallèles vers des écoles un peu moins cotées se multiplient.