Faites le point sur ces tests incontournables pour rentrer dans les grandes universités américaines.

Quels sont les différents types de tests ?

Toutes les universités américaines d’un bon niveau exigent pour une entrée en première année que les candidats, quelles que soient leur nationalité et leurs diplômes du secondaire, passent l’un des deux tests suivants : le SAT Reasoning Test ou le ACT. Chacun de ces tests comprend une série d’épreuves d’anglais et de mathématiques (en anglais bien entendu), la plupart sous forme de QCM.
Pour les candidats ayant choisi le SAT, d’autres tests plus spécialisés (les SAT Subject Tests) sont parfois exigés pour suivre certains cursus. Ils ne s’adressent pas à tous les candidats, mais peuvent être demandés pour l’admission dans un département donné d’une Université très sélective. Parfois, les candidats ayant passé le ACT sont dispensés de SAT subject test.
A titre d’exemple :

Où trouver des annales ?

Quels résultats faut-il obtenir ?

Il est évident qu’il faut viser un très bon score, mais jusqu’à quel point ?
Cela dépend bien évidemment des objectifs.
Par exemple à Yale plus de 25 % des reçus obtiennent un score parfait (aucune faute, aucune question laissée sans réponse) au SAT math et seulement 25 % des reçus ont un score au SAT math inférieur à 700 (sur 800) !
En 2016, sur un score maximal de 36, 25 % des admis au MIT avaient obtenu un score au ACT English inférieur à 33, 50 % des admis un score compris entre 33 et 35 et 25 % avaient obtenu le score maximal. Au MIT en 2016 toujours, le taux d’admission était de 12 % pour les candidats ayant obtenu un score compris entre 750 et 800 (sur 800) à l’épreuve de math du SAT reasoning test. Il n’était que de 2 % pour les candidats ayant obtenu un score entre 650 et 690. cf http://mitadmissions.org/apply/process/stats pour plus de statistiques.
On voit donc qu’il ne suffit pas de passer les tests, mais qu’il faut viser d’excellents résultats et suivre une préparation rigoureuse et adaptée !

Peut-on passer plusieurs fois les tests ?

Oui, dans tous les cas.
Pour la plupart des universités seul le meilleur résultat est pris en compte. Cela fait que les candidats ont intérêt à passer les tests plusieurs fois pour essayer d’améliorer leur score. Néanmoins certaines universités demandent tous les résultats de façon à juger la progresssion.
On conseille de prévoir de passer les tests deux fois, et d’avoir une troisième date possible en cas de raté. Bien entendu si le résultat est excellent au premier essai, ou s’il est largement suffisant pour les établissements visés, il vaut mieux s’arrêter là !

A quel moment commencer la préparation et passer les tests ?

L’idéal est de commencer à se préparer l’été entre la seconde et la première.
Mais il est bien entendu possible de démarrer au cours de l’année de première. En effet, la date limite pour passer les tests est le début de l’année de terminale (septembre- octobre). De plus il faut par sécurité prévoir de passer deux fois les tests, ce qui nécessite plusieurs mois compte tenu du délai de correction du premier test et des dates limites d’inscription.
L’idéal nous semble donc de démarrer la préparation pendant l’été entre la seconde et la première puis de les passer une première fois dès que possible, par exemple en septembre ou en octobre de l’année de première. Ensuite, si les résultats s’avèrent insuffisants pour l’objectif visé il faut repasser les tests, si possible suffisamment avant le bac français.

Quels sont les autres éléments du dossier ?

Cela dépend.
Pour plus d’information vous pouvez consulter le cours Applying to U.S. Universities de la plateforme Coursera :  https://www.coursera.org/learn/study-in-usa
Il faut aussi absolument consulter les sites des universités visées.
Attention : les tests exigés et autres documents demandés ne dépendent pas seulement de l’établissement : ils peuvent aussi varier selon le programme auquel on postule !

Faut-il passer le TOEFL ou l’IELTS ?

Là encore, cela dépend.
Certaines universités (ex : Harvard) ne l’exigent pas. D’autres (ex : Chicago) exigent des candidats internationaux un score minimal à l’un de ces tests en complément du SAT ou du ACT.
Par exemple Columbia university demande de remplir l’un des 3 critères suivants :

  • Avoir passé le TOEFL et obtenu au moins 600 points.
  • Avoir passé l’IELTS et obtenu au moins 7.0.
  • Avoir obtenu au moins 650 à la section Critical Reading ou à la section Writing du SAT, ou bien avoir obtenu au moins 29 à la section English ou à la section Reading du ACT.

On voit en particulier que, en ce qui concerne Columbia, un bon score en anglais à l’une des parties du SAT ou du l’ACT dispense entièrement du TOEFL et de l’IELTS.

Y a-t-il une procédure de candidature multiple ?

Oui, environ 700 universités sont accessibles via une candidature commune, la Common Application :

Quand et où passer les tests ?

Passer le SAT

Les dates de passage du SAT les plus précoces de ces dernières années sont fin août début septembre (le 25 août en 2018). Les dates postérieures à juin 2018 ne sont pas encore publiées.
Nous vous invitons à consulter le site du SAT pour le détail des dates et des centres proposés :
https://sat.collegeboard.org/register/sat-international-dates
ETS Europe / SAT Services
Pour toute question relative à l’inscription, aux dates limites ou au paiement du test, vous pouvez aussi vous rapprocher de l’ETS en France :
ETS Europe/SAT Services
43 Rue Taitbout
75009 Paris, France
Phone: +33-(0)1-40-75-95-10
Fax: +33-(0)1-42-56-65-27
E-mail: contact-sat@etsglobal.org

Passer le ACT

La date de passage du ACT la plus opérationnelle pour les élèves parisiens cette année sont les 8 avril et 10 juin 2017. Les dates postérieures à juin 2018 ne sont pas encore publiées.
Nous vous invitons à consulter le site du ACT pour le détail des dates et des centres proposés:
http://www.actstudent.org/regist/outside/