Le TOEIC® étant le plus souvent passé dans le cadre d’une procédure d’admissions sur titres ou de l’obtention d’un diplôme, la “moyenne” (à savoir 445/990) n’a aucun sens.

Les barres « minimales »

Un bon score au TOEIC® est une combinaison de deux éléments :

  • un score minimal, évaluant les capacités de compréhension minimales d’anglais dans un cadre professionnel. Le score minimal demandé est souvent le niveau B2 du CERCL (cadre européen commun de référence pour les langues), ce qui signifie : “utilisateur indépendant – avancé”. Ce niveau correspond à environ 785 points sur 990.

Attention, certaines écoles exigent un score plus élevé encore. En procédure d’admission sur titres, certaines Écoles (SKEMA, ESSEC, EM Lyon) longtemps placé la barre à 800 ou 850 points minimum pour pouvoir se porter candidat. L’ESCP Europe demande un score supérieur à 900 points pour ses programmes Grande École. A Sciences Po, les niveaux dépendent du Master : pour les Masters internationaux, le niveau C1 (utilisateur expérimenté autonome) est requis dans toutes les parties du test ; pour les autres Masters, le niveau B2 minimum est “fortement recommandé”. Et pour les doubles diplômes, les niveaux sont plus élevés encore que le niveau C1. A noter que certains Masters de Sciences Po réclament désormais un score au test TOEFL®.

  • un score le plus élevé possible : dans le cadre d’une procédure de sélection, le test ne sert pas seulement à évaluer un niveau minimum,  puisque vous préparez un concours, il s’agit d’obtenir un score excellent.

De la nécessité d’une préparation adaptée

Même si le test en lui-même peut apparaître comme relativement facile, une préparation est souvent nécessaire, si l’on souhaite se donner les moyens d’atteindre un score excellent. A titre indicatif, le niveau C1 “utilisateur expérimenté autonome” est évalué à 945 points sur 990, soit l’équivalent de… 19,09/20. La grille d’interprétation des scores TOEIC® précise quant à elle que le niveau “supérieur” de sa section “Maîtrise Professionnelle Générale” est même de 960 points sur 990, soit 19,39/20.

Ainsi : si votre niveau est médiocre ou moyen, il est important de présenter au moins un score décent ; si votre niveau en anglais est correct, vous devez viser un très bon score. Certains candidats présentent des scores au-dessus de 950. Quel que soit votre niveau, dans le cadre de toute procédure sélective, vous devez présenter le meilleur score possible.

Que ce soit pour améliorer votre CV, postuler en entreprise, candidater à un Concours, l’IPESUP vous propose une préparation complète au TOEIC® : sérieuse, adaptée et efficace, dispensée par d’excellents professeurs.

®La préparation IPESUP au test TOEIC®

L’IPESUP prépare efficacement aux trois premières parties du test : Listening & Reading, avec un entraînement complémentaire offert au Writing pour les étudiants concernés. S’agissant de la partie Speaking, il n’est pas raisonnable de faire croire qu’un stage de quatre jours ou même un cycle annuel suffise à augmenter son niveau de façon significative. Même s’il y a de nombreux échanges à l’oral en classe pendant les cours, il est vivement recommandé aux étudiants de s’habituer à l’anglais : écouter la BBC ou CNN, lire régulièrement “The Economist” ou encore échanger à l’oral en anglais le plus souvent possible sont des pistes possibles pour améliorer son niveau général.

Deux formules sont proposées :