BAC 2021 : la recherche d’un nouvel équilibre entre contrôle continu et épreuves finales

L’une des ambitions de la réforme du Baccalauréat pleinement mise en œuvre cette année est de rééquilibrer le poids des épreuves finales (qui représentaient jusqu’ici 75% du résultat final) au profit du contrôle continu. Cette démarche vise notamment à inciter les élèves à mener un travail régulier tout au long de leurs trois années de lycée, plutôt que de “bachoter” à quelques mois des épreuves de Première et de Terminale. Cet article analyse la nouvelle organisation de l’évaluation au lycée et présente le calendrier d’examens qui rythmera désormais la vie scolaire des élèves de Première et de Terminale.

Le Baccalauréat 2021 sera constitué de 40% de contrôle continu pour 60% d’épreuves finales.

TOUT AU LONG DES DEUX ANNÉES

Contrôles continus dans toutes les matières

blank

Le contrôle continu (40% du résultat final)

1. Le dossier (10%)

Tout d’abord, les bulletins de Première et Terminale représenteront 10% de la note finale du BAC 2021.

Sera donc comptabilisée la moyenne des notes de Première et de Terminale :

  • Les 8 enseignements communs : français, philosophie, histoire-géographie, enseignement moral et civique, LV1, LV2, enseignement scientifique, éducation physique et sportive.
  • Les 3 enseignements de spécialité (les 3 de Première puis les 2 conservés en Terminale).
  • 1 à 2 enseignements optionnels au choix : 1 suivi en classe de Première puis en Terminale + 1 suivi en classe de Terminale. Un élève qui aura suivi 2 options en 1re puis 3 en terminale devra donc choisir les enseignements comptabilisés.

Dans le calcul de cette moyenne toutes les notes bénéficient de la même pondération. Seule exception pour l’enseignement LCA pour lequel tous les points obtenus au-dessus de 10/20 constitueront un bonus pondéré d’un coefficient 3.

 

2. Les évaluations communes – EC (30%)

Les évaluations communes seront organisées au sein des établissements sur les mêmes principes qu’un BAC Blanc et dureront entre 1h30 et 2h. Les copies seront anonymes et corrigées par un autre enseignant que celui du candidat. Les sujets seront issus d’une banque de données nationale.

Le calendrier se déclinerait de la façon suivante :

  • 2 séries d’EC en Première aux 2ème et 3ème trimestres portant sur l’Histoire-Géographie et les LV A et B. La série d’épreuves au 3ème trimestre de Première évaluera également l’enseignement scientifique et l’enseignement de spécialité abandonné en Terminale.
  • 1 série d’EC en Terminale au 3ème trimestre portant sur l’Histoire-Géographie, les LV A et B et l’enseignement scientifique.

Toutes les évaluations communes sont annulées pour l’année scolaire 2020-2021. Les évaluations seront basées sur les notes des bulletins trimestriels, la répartition entre contrôle continu et épreuves terminales étant maintenue. Les matières concernées sont l’Histoire-Géographie, les Langues Vivantes, l’enseignement scientifique et l’enseignement de spécialité à valider en Première.

À noter que l’EPS en Terminale sera évalué tout au long de l’année.

 

Les épreuves finales (60%)

1. L’épreuve anticipée de français

Elle sera organisée selon des modalités similaires à celles en vigueur, c’est-à-dire une épreuve écrite et une orale en fin d’année de Première.

L’examen écrit consistera en un exercice au choix entre un commentaire de texte ou une dissertation, noté sur 20.

L’épreuve orale se fonde tout d’abord sur un « descriptif d’activités » remis par l’enseignant et récapitulant l’ensemble des textes étudiés au cours de l’année, donc ceux ayant fait l’objet d’une étude détaillée. Sur ce descriptif figure également l’oeuvre choisie par l’élève pour l’exposé oral.

La première partie de l’épreuve du BAC 2021 (12 minutes) se déroule de la manière suivante :

– Après avoir accueilli le candidat l’examinateur lui indique :

  • Le texte et le passage du texte retenu
  • La question de grammaire posée, qui ne peut concerner qu’un passage de l’extrait faisant l’objet de l’explication de texte

 

– À l’issue du temps de préparation :

  • Le candidat propose une lecture à voix haute du texte après l’avoir situé brièvement dans l’oeuvre et le parcours associé. Cette partie est notée sur 2 points et appréciera la qualité de la lecture, sa justesse de même que la pertinence de l’expression
  • Le candidat propose une explication linéaire d’un passage d’une vingtaine de lignes, sélectionné par l’examinateur dans le texte, quand celui-ci excède cette longueur. Cette partie est notée sur 8 points
  • Le candidat répond à la question de grammaire, notée sur 2 points. La question consiste en une analyse syntaxique d’une courte phrase ou partie de phrase du texte

 

La seconde partie de l’épreuve, notée sur 8 points et d’une durée de 8 minutes, se décompose en une présentation de l’oeuvre choisie par le candidat et un entretien avec l’examinateur. Le candidat sera jugé sur sa capacité à rendre compte de ses réflexions sur ses expériences de lecture et sera amené à justifier son choix d’oeuvre. Le candidat pourra dès lors répondre aux relances de l’examinateur en prenant appui sur sa présentation afin de défendre son point de vue.

 

2. Les épreuves d’approfondissement disciplinaire

Elles correspondent à l’évaluation des deux enseignements de spécialité maintenus en Terminale. L’examen aura lieu, selon les dernières publications, du 15 au 17 mars 2021 et les résultats des étudiants seront transmis via Parcoursup aux établissements d’enseignement supérieur pour être pris en compte dans leur travail de sélection des candidats.

Durée des épreuves d’enseignements de spécialité :

blank

 

3. Deux épreuves en fin de Terminale

L’épreuve écrite de Philosophie sera conservée dans sa forme initiale.

Le Grand oral est une des grandes nouveautés de la réforme, décrit comme une « version nouvelle et plus ambitieuse du TPE ».

Le Grand oral est adossé à l’une, au moins, des deux disciplines d’approfondissement et doit concerner une autre discipline suivie par l’élève durant son cursus (exemple : un groupe d’élèves qui a choisi les Mathématiques parmi ses disciplines d’approfondissement et qui suit par ailleurs un enseignement complémentaire d’Histoire-Géographie peut travailler sur les enjeux du codage militaire pendant la Seconde Guerre mondiale).

Sa préparation débute dès la Première mais le sujet sera définitivement validé en Terminale. Les élèves pourront travailler seuls ou en groupe et seront accompagnés par un ou plusieurs enseignants.

L’examen du Grand Oral, d’une durée de 20 minutes, se déclinera en un moment de présentation et d’échanges et sera présenté individuellement. Il devrait comporter 3 étapes permettant de :

  • S’engager et convaincre (5 min) : présentation initiale du candidat debout et sans notes ;
  • Dialoguer (10 min) ;
  • Revenir sur sa réflexion et exprimer une pensée en acte (5 min)

Le but du Grand Oral est évidemment de valoriser un travail réalisé dans la durée mais surtout de mettre l’accent sur l’expression orale et ainsi préparer les étudiants aux exercices qu’ils rencontreront dans l’enseignement supérieur et le monde professionnel.

Seules les notes de ces deux épreuves finales se déroulant en juin ne seront pas intégrées dans le dossier Parcoursup transmis aux établissements d’enseignements supérieurs à la fin de la phase principale. In fine, plus de 75% des résultats du BAC 2021 seront ainsi pris en compte dans Parcoursup.

 

Schéma des coefficients du BAC 2021

 

Plus d’actualités Lycée > Suivre nos actualités sur les réseaux sociaux >