Stages certifiants d’initiation à l’Intelligence Artificielle

Renforcer son dossier Parcoursup et découvrir l’Intelligence Artificielle

En partenariat avec l’entreprise IBM, et sous la direction de Jean-Baptiste SCHIRATTI (docteur en mathématiques, chercheur), IPESUP propose à tous les lycéens des stages certifiants d’initiation à l’intelligence artificielle.

 

Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle ?

Dans les années 1950, le mathématicien anglais Alan Turing introduit le Turing Test. Il s’agit d’une méthode censée déterminer si un ordinateur est capable de “penser” comme le fait un être humain. C’est avec ses travaux qu’est née l’Intelligence Artificielle. Quelques années plus tard, en 1956, Andrew W. définit l’IA de la manière suivante : « la science et l’ingénierie permettant aux ordinateurs d’accomplir des tâches qui nécessitaient encore récemment une intelligence humaine ». Aujourd’hui l’IA peut être définie comme un “ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine” (Larousse, 2021). C’est un vaste sujet où interviennent mathématiques, informatique et neurosciences.

 

blank

 

Lors d’une conférence de 2018 ayant pour objet de dessiner la stratégie du pays en matière d’intelligence artificielle, le président de la République mettait en garde contre les risques inhérents à cette révolution : « Faisons en sorte que cette utopie prométhéenne ne devienne pas une dystopie ».

Innovation, donc “création destructrice”, l’intelligence artificielle est tout autant porteuse de l’idéal de Thomas More qu’elle est vecteur de risques. Elle peut s’avérer une arme : arme nécessaire au service de la protection des Français comme l’a souligné la ministre des Armées dans son discours du 20 mai 2021 sur l’intelligence artificielle de défense ; mais aussi arme au service d’une contre-utopie, comme l’illustre la série à succès Black Mirror ou, plus proche de la réalité que de la fiction, le système de “crédit social” expérimenté en Chine depuis 2018.

Et pourtant, comme nous y invite le président de la République dans la suite de son intervention au Collège de France, « la conscience aiguë de ces risques ne doit pas nous conduire à refuser cette innovation ». Comment résoudre cette apparente contradiction ? Si nous voulons demeurer “les gardiens d’une conscience” (questions éthiques, protection des données, complémentarité avec l’humain), “les gardiens d’un idéal” (promesses de l’IA dans la réduction des inégalités, la transition écologique, l’indépendance stratégique).

Il ne suffit pas d’identifier les enjeux technologiques de l’IA tels que la blockchain, le langage naturel ou l’apprentissage non supervisé. Il faut en premier lieu, comme le préconise le rapport Villani de 2017 « donner un sens, expliquer ces technologies à l’opinion pour les démystifier ». La formation de talents en France à l’intelligence artificielle est un enjeu d’autant plus majeur que l’on connaît l’attraction et la fascination que les GAFAM et autres géants du numérique peuvent provoquer auprès des jeunes ingénieurs et data scientists.

Expliquer et démystifier l’intelligence artificielle auprès des lycéens, voilà justement la mission à laquelle Ipesup se propose de contribuer.

 

Une formation valorisable sur Parcoursup

Le nombre d’écoles d’ingénieurs post-bac, de concours, d’universités qui sélectionnent dorénavant sur dossier augmente chaque année. Soucieux d’offrir les meilleures chances à ses étudiants, le stage d’initiation à l’IA proposé par Ipesup donne accès à un badge (certification) délivré par IBM. Sur Parcoursup, l’intérêt prouvé des jeunes pour cette dimension du monde de demain pourra constituer pour nos élèves un élément apprécié des recruteurs à l’entrée des formations sélectives.

Inscription en ligne >

 

Les stages Ipesup

Les formations en ligne ne sont pas adaptées à un public jeune et non spécialiste. Or, chez Ipesup nous sommes convaincus qu’il faut initier et préparer les nouvelles générations à ces technologies révolutionnaires. Le stage d’initiation Ipesup a été élaboré par des experts qui ont pris le soin de rendre accessible des notions souvent complexes. Ipesup va plus loin en proposant également des tables rondes permettant d’échanger avec des professionnels sur des sujets tels que les enjeux éthiques de l’IA ou ses différents métiers. Enfin le stage d’initiation intègre aussi une session pratique permettant aux étudiants de se familiariser un peu plus avec l’IA tout en apprenant les rudiments de la programmation.

Le stage d’initiation à l’IA proposé par Ipesup se présente sous forme de 6 sessions de trois heures chacune réparties sur une semaine de formation.

 

Pourquoi une formation en intelligence artificielle dès le Lycée ?

Les algorithmes d’IA font partie du quotidien : les chatbots répondent à nos questions sur des sites de e-commerce, les réseaux sociaux et plateformes de vidéos en ligne nous recommandent du contenu susceptible de nous intéresser, des assistants vocaux nous accompagnent au quotidien… Mais savons-nous vraiment comment fonctionnent ces algorithmes ? Et comment crée-t-on ces algorithmes “intelligents” ? À travers son stage d’initiation à l’IA, Ipesup répond à ces questions de manière simple et pédagogique, sans qu’aucun pré-requis scientifique ou technique ne soit nécessaire.

Avec plus de 35 masters spécialisés (en IA, en science des données,…), la France est un des pays européens dont l’offre de formation est la plus riche. Toutefois, en France la formation en IA reste trop tardive car celle-ci est proposée presque exclusivement dans l’enseignement supérieur. Or, le secondaire est une période clé au cours de laquelle de nombreux élèves vont commencer à s’intéresser au monde professionnel et prendre d’importantes décisions concernant leur orientation. Ainsi, Ipesup est désireux d’offrir à ces élèves une introduction aux enjeux socio-économiques, environnementaux de l’IA ainsi qu’à ses différents métiers. Le stage d’initiation à l’IA sensibilise aux expertises de demain et prépare aux formations spécialisées de l’enseignement supérieur.

Nos préparations >



STAGES DE TOUSSAINT 2021

Nos préparations de Toussaint, organisées pendant les vacances scolaires permettent, quel que soit le profil de l’élève ou l’orientation choisie, de consolider ses acquis, de renforcer ses bases ou d’anticiper les études supérieures.

Retrouvez ci-dessous la liste de toutes nos préparations de Printemps disponibles au cours de cette période : stages généraux pour le lycée (Seconde, Première et Terminale), stages spécifiques Sciences Po, écoles de commerce et d’ingénieurs post-bac, Maths SupMaths SpéPrépa HEC, Trajectoires HEC, médecine et scientifique et préparations aux certifications et examens d’anglais.

 

Stages Lycée (Seconde – Première – Terminale)

Stage intensif Seconde :

Après les premiers résultats de l’année scolaire, le stage de Toussaint vous propose de consolider les matières « socle » de l’année de seconde, à savoir les mathématiques et le français.

  • Dates : du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
    • Programme :
      • Parcours socle classique (24h de maths + français) ou parcours socle maths avancées (24h de maths + français)
      • Option méthodologie : 6h de cours sur 2 demi-journées

      Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

       

      Stage intensif Première :

      Après les premiers résultats de l’année scolaire, le stage de Toussaint vous propose de consolider le français, matière phare de l’année de première, et / ou vos enseignements de spécialité.

      • Programme :
        • Parcours « Préparation au Bac de Français écrit » : Cours de préparation aux épreuves écrites du Bac de Français soit 24h : 20h de cours + 4h de bac blanc
          • du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
        • Parcours « Préparation aux spécialités clefs » (1 à 2 au choix) : SES, HGGSP, Physique-chimie et Mathématiques soit 12h (10h de cours + 2h d’examen blanc)
          • du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus) ou lundi 1er novembre au samedi 6 novembre 2021 (inclus) – pas de français cette semaine-là

        Le stage de français est compatible avec le stage de préparation aux spécialités clés (uniquement la semaine du 25 au 30 octobre) 

        Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

         

        Stage intensif Terminale :

        En Terminale, ces stages permettent des approches plus ciblées : préparation au Bac, à l’entrée au collège universitaire de Sciences Po, des écoles post-bac, stages « Premium » pour préparer une arrivée sereine en classe préparatoire, etc.

        • Date (au choix) : 
          • lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
          • Du lundi 1er novembre au samedi 6 novembre 2021 (inclus)
        • Programme :
          • Stage de renforcement des spécialités clefs : 2h30 par matière et par jour sur 6 jours
            • Parcours scientifique : Maths + Physique
            • Parcours maths-économie : Maths + SES
            • Parcours maths-histoire-géopolitique : Maths + HGGSP
            • Parcours sciences humaines : HGGSP + SES

        Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

         

        Stages intensifs Sciences Po

        Stages Sciences Po Seconde : 

        Il est absolument essentiel de voir qu’avec la nouvelle réforme, tout commence maintenant en Seconde, puisque les notes sont prises en compte à partir de làLes résultats de Seconde seront d’autant plus étudiés dans le dossier qu’ils concernent les lycéens pris dans leur ensemble, c’est-à-dire tous évalués sur le même programme.

        C’est pourquoi le lycée Prépasup propose désormais d’abriter un programme « découverte de Sciences Po », dès la classe de Seconde. Ce programme, ayant pour objectif de renforcer le dossier des élèves, de révéler leur potentiel, est constitué d’un cycle de quatre stages, organisés en période de vacances. Chaque stage proposé répond à différents objectifs comme celui de découvrir Sciences Po et son environnement ou encore de réfléchir à son orientation en s’appuyant sur les outils de Sciences Po.

        • Dates : lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
          • Programme :
            • Formule 1 : Module « découverte Sciences Po » – 12h de cours
              • 4h de présentation de Sciences Po dans les filières sélectives
              • 4h d’ateliers « soft skills »
              • 4h d’actualité
            • Formule 2 : Module « découverte Sciences Po + Socle français – maths classiques – 32h de cours
              • 10h de français
              • 10h de maths classiques
            • Formule 3 : Module « découverte Sciences Po + Socle français – maths avancées – 32h de cours
              • 10h de français
              • 10h de maths avancées

            Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

             

            Stage Sciences Po Première : 

            Suivi de manière autonome, chaque stage s’assigne un objectif particulier qui s’ajoute au renforcement académique, à la préparation du Bac de français, à la connaissance de Sciences Po et de ses campus, et à la pratique des soft skills. A la Toussaint : attester d’un haut niveau en Anglais par le biais d’une Certification ou d’un Test reconnu par Sciences Po.

            • Dates (au choix) :
              • du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
              • du lundi 1 au samedi 6 novembre 2021 (inclus)
            • Programme :
              • Renforcement du dossier : Français (10h de cours + 4h d’examen blanc) + Un enseignement de spé au choix (10h) +  Atelier soft skills (8h de cours)
              • Certification C1 Cambridge : 10h de français + 8h de soft skills + Test de positionnement + 21,5h de cours et de tests d’anglais + Certification C1 Cambridge*

            C1 Advanced à PRÉPASUP : samedi 6 novembre 2021

              Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

               

              Stage Sciences Po Terminale : 

              A la faveur de la réforme du concours de Sciences Po Paris, en 2021, Ipesup et Prépasup proposent aux étudiants de Terminale une préparation totalement dédiée à l’objectif d’entrer au Collège universitaire par la nouvelle procédure de sélection.

              • Dates (au choix) :
                • du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
                • du lundi 1er au samedi 6 novembre 2021 (inclus)

              Jours 1, 3 et 5 (lundi, mercredi et vendredi) : oraux blancs à distance
              Jours 2 et 4 (mardi et jeudi) : cours à distance

              • Module extra-académique seul (24h de cours) : 
                • Amphi d’accueil : le concours, les outils de la prépa (2h)
                • Journée portes ouvertes des campus de l’IEP de Paris à Ipesup (4h)
                • Du “Grand Syllabus” à “l’esprit Sciences Po” (ESPO) : EP1 & EP2 (4h)
                • Ateliers soft skills, en appui des cours d’ESPO (6h)
                • 2 Conférences d’actualité en vue de l’oral, avec des conférenciers invités, praticiens de l’économie, de la diplomatie, et des décrypteurs des grands faits de société (4h)
                • Carrefour des associations (4h)
              • Module extra-académique + préparation à la certification C1 Cambridge* (45h30 de cours) :
                • Test de positionnement
                • 21h30 de cours et tests d’anglais
                • Certification C1 Cambridge

                Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                 

                Stage IEP de Région

                Stage intensif « IEP de Région »

                Ipesup propose un enseignement très structuré. Nos professeurs réalisent en amont un travail de synthèse précieux pour les élèves : recensement des faits d’actualité liés aux thèmes de questions contemporaines, recueils de textes de Culture Générale, liste des grandes questions possibles, nombreux polycopiés en histoire, conseils méthodologiques pour chacune des épreuves communes.

                • Dates (au choix) :  
                  • du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
                  • du lundi 1er au samedi 6 novembre 2021 (inclus)
                • Programme :
                  • Questions contemporaines (14h de cours)
                  • Histoire (14h de cours)
                  • Anglais (Seule langue proposée, 10h de cours)
                  • Un examen blanc type « concours commun » (6h d’épreuves en présentiel)

                Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                 

                Stages Prépa HEC

                Stage Trajectoire Prépa HEC (élèves de Terminale)

                Les stages Trajectoire Prépa HEC permettront aux élèves de Terminale de :

                • Mettre à niveau leurs connaissances au-delà de ce que l’on peut attendre au Baccalauréat, et de s’approprier des méthodes de travail et de rédaction requises en classe préparatoire
                • Examiner leur niveau en mathématiques afin qu’ils puissent se projeter dans l’une des deux majeures « Mathématiques approfondies » (correspondant à l’ancien programme ECS) ou « Mathématiques appliquées » (programme ECE)
                • Découvrir ou approfondir la Culture générale, matière tout à fait nouvelle pour ceux qui n’y auront pas été initiés à travers l’enseignement de spécialité Humanités, Littérature et Philosophie
                • Se mettre à niveau et développer une méthodologie efficace en Histoire, Géographie et Géopolitique ou en Économie, Sociologie et Histoire du monde contemporain

                Nota : la participation à ce stage renforce la crédibilité d’une candidature à nos classes préparatoires HEC et permet un contact avec nos professeurs de ce cursus.

                • Dates : du lundi 25 au vendredi 29 octobre 2021
                • Programme : pendant 5 jours
                  • Mathématiques : 12 heures
                  • Lettres et Philosophie : 8 heures
                  • Histoire, Géographie et Géopolitique (HGG) ou Économie, Sociologie et Histoire du monde contemporain (ESH) : 8 heures
                  • Anglais : 6 heures
                  • 2h de présentation de la classe préparatoire économique et commerciale

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Prépa HEC première année ECG

                  • Programme : du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
                    • 36 à 48 heures de cours pendant six jours :
                      • 12 heures de Mathématiques (appliquées ou approfondies)
                      • 12 heures de Géopolitique ou Économie
                      • 12 heures de méthodologie de Lettres et Philosophie

                      En option : 

                      • 12 heures de langues (Anglais ou Espagnol) ou 12 heures Atelier de mathématiques

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Prépa HEC deuxième ou troisième année ECS et ECE

                  • Programme : du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
                    • 12 heures de Mathématiques (ECS ou ECE)
                    • 12 heures de Géopolitique ou Économie
                    • 12 heures de Culture générale

                  En option : 

                      • 12 heures de langues (Anglais ou Espagnol) ou 12 heures Atelier de mathématiques

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stages écoles de commerce post-bac

                  Stages « initiation » de Toussaint

                  Cette formule intensive permet de balayer l’ensemble des techniques indispensables pour être à l’aise le jour des épreuves écrites d’admissibilité du concours et se préparer aux épreuves orales d’admission.

                  • Dates :
                    • du lundi 25 octobre au vendredi 29 octobre 2021
                    • du lundi 1er novembre au vendredi 5 novembre 2021
                  • Programme :
                    • Stage présentiel (dans nos centres d’enseignement situés dans le 5ème ou le 6ème arr. de Paris) – 32h de cours :
                      • 14h de synthèse, analyse documentaire, ouverture culturelle et aptitudes verbales
                      • 10h de logique générale et numérique et de mathématiques
                      • 8h d’anglais
                      • Une journée de concours blanc en ligne
                      • Un week-end de préparation à l’oral : Conférences + Simulation d’entretien et d’oral d’anglais
                    • Formule à distance – 18h de cours live :
                      • Retransmission de séances méthodologiques communes avec le stage présentiel
                      • 7h d’entraînement en ligne : des sujets de type concours à réaliser en ligne dans les conditions du concours.
                      • 7h d’ateliers numériques interactifs : corrections encadrées sur les questions type concours les plus délicates
                      • Une journée de concours blanc
                      • Préparation aux épreuves d’admission : Conférences + Simulation d’entretien et d’oral d’anglais

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stages écoles d’ingénieurs post-Bac

                  Stage « initiation » de Toussaint

                  Prépasup a conçu une gamme de stages destinés à préparer les étudiants de Terminale aux concours des écoles d’ingénieurs post-bac Avenir et Puissance Alpha. De la présentation des nouvelles méthodes à acquérir à l’entrainement pratique aux épreuves écrites et orales, nos préparations mettent les élèves sur la voie de la réussite.

                  Le programme mixte (Avenir et Puissance Alpha) de ce stage de cinq jours permet aux stagiaires de se familiariser avec toutes les épreuves des concours. Il présente les notions des chapitres dans la continuité des programmes de première et du début de l’année de terminale en les mettant en application sur des sujets inspirés des annales les plus récentes.

                  • Programme : du lundi 25 octobre au vendredi 29 octobre 2021
                    • Stage présentiel : dans nos centres d’enseignements à Paris 5 ou Paris 6 – 32h de cours
                      • 12h de mathématiques
                      • 10h de physique-chimie
                      • 4h de français
                      • 6h d’anglais
                      • Une journée de concours blanc

                  À choisir entre les deux concours Avenir ou Puissance Alpha. Possibilité de passer une deuxième épreuve de l’autre concours.

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stages intensifs Admissions Parallèles

                  Stage TAGE MAGE

                  La formule un stage permet aux étudiants de bénéficier d’un entraînement complet au test TAGE MAGE®. Cette formule “un stage” est autosuffisante. De nombreux élèves, préparés les années antérieures, ont obtenu d’excellents résultats au TAGE MAGE® en suivant un unique stage. L’essentiel pour réussir : vous préparer en amont et poursuivre votre préparation sérieusement en aval du stage.

                  • Programme : du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
                    • Préparation des Dossiers :
                      • conférence méthodologique (2h)
                      • 2 rendez-vous (minimum) de coaching individuel d’1h puis de 30 min
                    • Préparation du TAGE MAGE® :
                      • stage intensif de 6 jours représentant (26 heures de cours et tests),
                      • 8 tests d’entraînement et 1 test blanc
                      • Intranet IPESUP TAGE MAGE® 2022 (cours filmés, méthodologie, tests blancs)
                      • Site pédagogique TageMaster (10 tests blancs)
                      • 20 heures de reprise de tests dédiées + accès illimité à toutes les reprises de tests d’IPESUP de la saison (jusqu’à 50h supplémentaires)
                    • Préparation des Oraux :
                      • Stage intensif de 32h :  comportant 8h de cours et conférences pour préparer les entretiens,
                      • l’intranet IPESUP Oraux 2022
                      • polycopiés
                      • 2 entretiens individuels blancs, 2h de cours et 2 simulations d’anglais,
                      • 2h de cours et une simulation de LV2 pour les étudiants concernés, entretiens collectifs, coaching individualisé
                      • + possibilité d’assister pendant 3 jours aux oraux de tous les étudiants.

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Prépas concours Passerelle, Tremplin, SKEMA, TBS, Audencia…

                  Ipesup a conçu une préparation complète adaptée aux écrits et oraux des concours Tremplin, Passerelle, SKEMA, TBS, Audencia… ainsi que des modules complémentaires d’entraînement à des épreuves spécifiques. Chaque année, ces formations permettent à 97% de nos étudiants d’intégrer une des écoles qu’ils visent.

                  • Programme : du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 
                    • Préparation des Dossiers : conférence méthodologique de 2h, 2 rendez-vous (minimum) de coaching individuel d’1h puis de 30 min
                    • Préparation du TAGE MAGE® : deux stages intensifs représentant en tout 70 heures de cours et tests, 12 tests d’entraînement et 3 tests blancs + Intranet IPESUP TAGE MAGE® 2022 (cours filmés, méthodologie, tests blancs) + Site pédagogique TageMaster (10 tests blancs) + 20 heures de reprise de tests dédiées + accès illimité à toutes les reprises de tests d’IPESUP de la saison (jusqu’à 50h supplémentaires)
                    • Préparation du TOEIC® : la préparation du TOEIC® est optionnelle. Elle peut être effectuée pendant l’un des stages de préparation (Prérentrée, Toussaint ou Noël), les cours de TOEIC® ayant lieu le matin et les cours de TAGE MAGE® l’après-midi.
                    • + Préparation des Oraux : Stage intensif de 32h comportant 8h de cours et conférences pour préparer les entretiens, l’intranet IPESUP Oraux 2022, polycopiés, 2 entretiens individuels blancs, 2h de cours et 2 simulations d’anglais, 2h de cours et une simulation de LV2 pour les étudiants concernés, entretiens collectifs, coaching individualisé + possibilité d’assister pendant 3 jours aux oraux de tous les étudiants.

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                  Stages Maths Sup – Maths Spé

                  Stage Trajectoire Prépa Scientifique (élèves de Terminale)

                  Prépasup propose aux élèves de Terminale souhaitant intégrer une classe préparatoire scientifique ou une université scientifique des stages intensifs destinés à combler le fossé qui sépare le niveau de l’enseignement entre la Terminale et la prépa.

                  Notre préparation à la classe préparatoire scientifique propose un contenu basé sur l’enseignement de spécialité en mathématiques, ainsi que sur l’option maths expertes.

                  • Programme : du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
                    • Mathématiques : 4 heures par jour pendant 6 jours soit 24 heures
                    • Physique-chimie : 2 heures par jour pendant 6 jours soit 12 heures

                  Site pédagogique mathpremium.fr : Accès annuel offert à tous nos élèves.

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stages Maths Sup Toussaint 2021

                  Le stage de Toussaint est en quelque sorte un stage de “post-rentrée”. A cette période de l’année, les étudiants ont généralement eu l’occasion d’aborder, en physique, les ondes, l’oscillateur harmonique et selon les cas l’optique géométrique ou une introduction à la mécanique quantique. En mathématiques, il est fréquent qu’aient été abordés : les méthodes de calcul (raisonnements, sommes), les nombres complexes (racines n-èmes de l’unité, d’un complexe non nul), les fonctions usuelles (ch, sh, th et leurs réciproques Argch, Argsh, Argthnotamment), les ensembles et applications (image directe, image réciproque, injections, surjections), et selon les cas les équations différentielles ou les calculs de primitives. En chimie, sont traités le plus souvent l’atomistique et le début du cours de chimie générale.

                  • Date : du lundi 1er au samedi 6 novembre 2021 (inclus)
                  • Programme (au choix) :
                    • Mathématiques (24h)
                    • Physique (12h)
                    • Chimie (12h)
                    • Sciences industrielles (12h)

                  Tous nos stages incluent l’étude suivie facultative chaque jour après les cours (15h).

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stages Maths Spé Toussaint 2021

                  • Dates :
                    • Du lundi 1er au samedi 6 novembre 2021 (inclus)
                    • Français les 25, 26 et 27 octobre 2021
                    • Informatique python les 28, 29 et 30 octobre 2021
                  • Programme (au choix) :
                    • Mathématiques (24h),
                    • Physique (12h),
                    • Chimie (12h),
                    • Sciences industrielles (12h),
                    • Français (24h).
                    • Étude suivie facultative chaque jour après les cours (15h).

                  Documents distribués : planches d’exercices corrigées, fiches de cours et de méthodes.

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stages certifiants d’initiation à l’Intelligence Artificielle

                  Stage d’initiation à l’IA

                  En partenariat avec l’entreprise IBM, acteur majeur de la transformation numérique des entreprises et sous la direction de Jean-Baptiste SCHIRATTI (docteur en mathématiques, chercheur), Ipesup propose à tous les lycéens de Seconde, Première et Terminale des stages certifiants d’initiation à l’intelligence artificielle. A l’heure où les bonnes notes ne suffisent plus pour analyser un dossier dans Parcoursup, l’intérêt prouvé des jeunes pour cette dimension du monde de demain pourra constituer pour nos élèves un élément de propédeutique apprécié des recruteurs à l’entrée des formations sélectives.

                  • Programme : du lundi 1er au samedi 6 novembre 2021 (inclus)
                    • Session 1 (3h) : “Une introduction à l’IA”
                    • Session 2 (3h) : “Apprendre aux machines à apprendre”
                    • Session 3 (3h) : “Enjeux éthiques et défis”
                    • Session 4 (3h) : “Les métiers de l’IA”
                    • Session 5 (3h) : Table ronde avec plusieurs intervenants
                    • Session 6 (3h) : “Prise en main”+ passage du badge IBM

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stage Médecine

                  Stage d’anticipation de Terminale

                  Le Groupe Ipesup, précurseur de la préparation aux études de médecine, propose une formule de stages modulaires durant les différentes semaines de vacances qui composent une formation complète pour anticiper cette première année d’études de santé.

                  Le rythme de cette formation est totalement compatible, et même complémentaire pour les disciplines scientifiques (physique, chimie, mathématiques et statistiques), avec le contrôle continu du baccalauréat.

                  • Programme : du lundi 25 octobre au vendredi 29 octobre 2021
                    • Module S1 (Sciences)

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stages School of English

                  Stage intensif TOEIC®

                  Ipesup, qui a été centre d’examens officiel TOEIC®, propose depuis de nombreuses années une préparation efficace au test, qui permet d’améliorer largement le score de ses étudiants, quel que soit leur niveau initial en anglais, au test TOEIC® Listening & Reading demandé par les formations universitaires et grandes écoles de commerce. Il offre un entraînement complémentaire au Writing à ses étudiants présentant Sciences Po.

                  • Programme : du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
                    • 24 h de cours et examens, dont deux TOEIC® blancs
                    • IPESUP English Workpack
                    • Accès 1 an à la plateforme numérique IPESUP / Nathan TOEIC® (2400 questions, 12 tests TOEIC® blancs)

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stage intensif TOEFL®

                  Cette formule propose à l’étudiant.e de s’entraîner de manière ramassée, sur cinq jours intensifs, au test TOEFL®. Nos professeurs proposent une alternance entre cours et tests blancs corrigés, qui permettent une progression optimale. Le stagiaire peut aussi s’appuyer sur les supports exclusifs fournis en cours, parmi lesquels l’IPESUP English Workpack, mis au point par nos professeurs. Deux TOEFL® blancs assurent une mise en situation dans les conditions de l’examen.

                  • Programme : du lundi 25 octobre au vendredi 29 octobre 2021
                    • 26h de cours et examens, dont deux TOEFL® blancs
                    • Accès pendant 6 mois à la plateforme IPESUP Global Exam (1300 questions, 45h d’entraînement, 3 tests blancs)

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stage IELTS

                  La School of English Ipesup vous prépare aux quatre parties des tests IELTS : Listening, Reading, Writing, Speaking. Une présentation détaillée du test et des compétences requises est effectuée. De nombreux tests d’entraînement sont travaillés, assortis de corrigés commentés et approfondis.

                  • Date : lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 (inclus)
                  • Programme : 21h30 de formation en anglais (toutes compétences)

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   

                  Stage 3 jours SAT (+ ACT en option) Toussaint 2021

                  La School of English propose des stages de préparation aux tests SAT et ACT permettant d’entrer en première année dans une université américaine (« freshman admission »), mais aussi dans de nombreuses institutions dans le monde (Bocconi à Milan etc.).

                  • Programme : lundi 25 au mercredi 27 octobre 2021 (ou jeudi 28 octobre si option ACT)
                    • 21h30 de cours ou 23h30 avec le module optionnel : 
                        • Lundi : 4h mathématiques + 4h anglais
                        • Mardi : 4h mathématiques + 4h anglais
                        • Mercredi : 2h mathématiques + 2h anglais + Test SAT

                        Option ACT : 

                        • Jeudi : 2h sciences + 1 concours blanc ACT

                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                   


                  blank



                  Libris, le parcours numérique de Français

                  Plongez en profondeur dans les œuvres au programme du Bac de français et apprenez à maîtriser l’exercice phare de la dissertation grâce à Libris, la méthode numérique, innovante et interactive d’Ipesup.

                  Libris vous permettra de travailler en ligne, à votre rythme et en profondeur, les œuvres au programme de français en Première, dans l’optique de la dissertation du baccalauréat.

                   

                  Cette offre numérique unique, développée par le Groupe Ipesup, repose sur 4 grands piliers :

                  • Un contenu de grande qualité sur les œuvres au programme, conçu par une équipe de professeurs de haute formation intellectuelle (agrégés, docteurs) et ayant l’expérience de l’enseignement en lycée,
                  • Des activités interactives pour tester ses connaissances et sa maîtrise de la dissertation,
                  • Un parcours progressif par niveaux permettant à chaque élève de s’approprier à son rythme les connaissances et les méthodes indispensables pour réussir l’épreuve,
                  • Un bulletin numérique accessible à tout moment, donnant une vision synthétique des résultats obtenus.

                   

                  Libris se démarque aujourd’hui des autres offres existantes par l’alliance d’un contenu de qualité, rejoignant les exigences des Lagarde et Michard d’antan, et de nombreuses activités interactives tournées vers l’exercice de la dissertation. L’élève peut ainsi tester ses connaissances au fur et à mesure de son apprentissage : les résultats obtenus à chaque activité lui permettent de faire le point sur son degré de maîtrise du cours et de la méthode de la dissertation, et les conseils donnés en fonction des réponses l’aident à progresser.

                  Adossé à nos formations qui proposent des cours de français en Première (cycle continu « Français + » et stages intensifs Première Français et Sciences Po Première), le « Parcours numérique Français » offre un accompagnement personnalisé sur les œuvres étudiées au lycée, alors même que celles-ci diffèrent d’un élève à l’autre. Conçu en complémentarité de nos cours, il nous permet de proposer un accompagnement complet aux élèves de Première en français, les préparant en profondeur aux différents exercices du baccalauréat.

                   

                  Notre profession de foi sur le numérique

                  Proposer un contenu de qualité, adapté aux exigences du baccalauréat et innovant pédagogiquement

                  Conformément à l’ADN du Groupe Ipesup, notre offre numérique vise l’excellence pédagogique et s’inscrit dans la droite lignée des autres formations du groupe, dont l’exigence et les résultats en ont fait la renommée depuis quarante ans. Fruit unique d’un contenu de grande qualité et d’une réflexion pédagogique innovante, elle se veut à la fois accessible et exigeante.

                  Pour réussir ce pari, nous développons des modules pédagogiques uniques conçus par une équipe de professeurs que nous choisissons pour leur formation de haut niveau intellectuel (agrégation, doctorat) et leurs qualités pédagogiques, acquises notamment grâce à leur expérience de l’enseignement (dans le secondaire, mais aussi dans le supérieur).

                  Chaque module est fondé sur la notion de parcours numérique, afin d’accompagner progressivement l’élève jusqu’à la maîtrise d’un objectif final, directement aligné sur les exigences du baccalauréat.

                   

                  Concevoir des activités interactives et originales

                  Le numérique a un véritable rôle à jouer dans l’apprentissage en raison de deux atouts majeurs : permettre à l’élève d’aller à son rythme dans l’appropriation du contenu, d’une part, et le rendre actif en lui permettant de tester ses connaissances par des activités interactives, de l’autre.

                  Nous avons ainsi à cœur de proposer en ligne des activités variées que l’élève peut faire et refaire un nombre illimité de fois : quizz avec différents types de question (QCM, vrai/faux, mots à déplacer, phrases à compléter, menus déroulants), plans détaillés à remplir, éléments à remettre dans l’ordre…

                   

                  Accompagner et suivre l’élève tout en le rendant acteur de son apprentissage

                  Afin de guider l’élève tout en le rendant maître de son apprentissage, nous concevons nos modules numériques comme des parcours avec un accès progressif à l’ensemble du contenu conditionné par la réussite de différentes activités.

                  Pour accompagner au mieux l’élève dans l’appropriation de chaque partie du cours, nous organisons aussi nos activités par niveaux, et proposons des conseils personnalisés donnés au fur et à mesure de l’exercice en fonction des réponses de l’élève, afin de l’aider à comprendre ses erreurs et à trouver par lui-même les bonnes réponses.

                  Enfin, proposer un bulletin numérique, accessible à tout moment en ligne, nous semble essentiel pour le suivi de l’élève. Organisé par compétences, il doit donner une vision synthétique et intelligible des résultats obtenus.

                   

                  Notre conception de l’hybridité : articuler intelligemment modules en ligne et cours dispensés par les professeurs

                  Si le numérique présente des atouts pédagogiques certains, nous sommes néanmoins convaincus qu’un accompagnement et des échanges avec un professeur sont indispensables pour la réussite de l’élève. Nous concevons ainsi nos offres numériques dans un rapport de continuité et de complémentarité avec les cours que nous dispensons.

                  Les cours permettent non seulement d’accompagner l’élève dans sa pratique des modules en ligne pour éviter le décrochage que pourrait favoriser une offre 100% numérique sans échange avec un professeur, mais aussi de lui faire acquérir des compétences complémentaires de celles qu’il travaille en ligne.

                   

                  blank

                  Des modules innovants tournés vers un objectif principal : la dissertation

                  La dissertation est un exercice phare de l’enseignement à la française. Aider les élèves à s’approprier cet exercice dès la classe de Première nous semble dès lors essentiel. À travers le « Parcours de Français », nous visons non seulement l’épreuve écrite du baccalauréat de français en fin de Première, mais aussi à plus long terme la dissertation de philosophie en fin de Terminale et les études supérieures.

                   

                  Le principe des modules de français : un parcours numérique tourné vers la dissertation sur œuvre

                  Chaque œuvre au programme de Première en français est abordée dans un module, avec pour objectif final la dissertation sur œuvre. Structuré en sept rubriques, auxquelles l’élève a accès progressivement en fonction de sa réussite aux activités, le module lui propose ainsi un parcours fléché pour s’approprier l’œuvre en vue de la dissertation.

                  Ce parcours numérique permet à l’élève d’aborder dans l’ordre autant d’aspects considérés comme incontournables pour réussir la dissertation sur œuvre :

                  1. Le contexte biographique, historique et culturel, toujours mis en rapport avec l’étude de l’œuvre
                  2. Le parcours au programme et les thématiques incontournables de l’œuvre
                  3. Des activités pour tester sa lecture de l’œuvre
                  4. Six extraits choisis analysés pour constituer des exemples de dissertation
                  5. Dix citations à apprendre pour constituer des exemples de dissertation
                  6. Trois œuvres contemporaines de l’œuvre étudiée pour enrichir l’étude de cette celle-ci
                  7. Un sujet de dissertation traité pas à pas, un autre sujet avec des exercices pour s’entraîner, et une liste de sujets pour s’entraîner en autonomie

                   

                  Des cours et des activités interactives par niveaux

                  Les rubriques sont le plus souvent constituées d’une partie de cours et de plusieurs activités interactives, organisées par niveaux, afin de permettre à l’élève une appropriation progressive du contenu.

                   

                  Un contenu accessible et exigeant sur les œuvres au programme

                  Les cours

                  Chaque cours est rédigé de manière à être clair et compréhensible pour un élève de Première, tout en étant exigeant en termes de contenu.

                  Des encadrés « Le rapport avec l’œuvre » permettent également à l’élève de voir comment il pourra réinvestir le contenu dans une dissertation sur l’œuvre.

                   

                  Les sujets de dissertation

                  Pour chaque œuvre, un sujet de dissertation est étudié pas à pas avec l’élève pour le rendre actif dans la conception de la dissertation, depuis le travail préparatoire (analyse du sujet, élaboration d’un plan détaillé) jusqu’à la rédaction (introduction, développement et conclusion).

                  Ce travail progressif mène finalement à une proposition de dissertation intégralement rédigée.

                  Dans chaque module, des activités d’entraînement sur un autre sujet sont aussi proposées, ainsi qu’une liste de sujets de dissertation avec indication des niveaux de difficulté.

                   

                  Une offre numérique couplée avec les cours de français dispensés à Ipesup

                  Le « Parcours numérique de Français » est intégré et pensé en étroite articulation avec les formations Cycle continu « Français + » et les Stages intensifs « Première Français » et « Première Sciences Po ».

                   

                  Avant les cours

                  Lors de l’inscription à l’une de ces formations, l’élève est invité à préciser les oeuvres étudiées en classe de français (roman, littérature d’idée, poésie, théâtre).

                  L’élève reçoit ensuite ses identifiants pour se connecter à la plateforme numérique et a accès aux modules sur les œuvres correspondantes.

                   

                  Pendant les cours

                  Les cours de français dispensés à Ipesup visent à préparer les élèves aux différents exercices du baccalauréat de français, à savoir : le commentaire de texte hors-programme, la dissertation sur œuvre, l’explication linéaire et la question de grammaire.

                  Lorsque la méthode de la dissertation est abordée en classe, des temps dédiés permettront à l’élève de mettre en application les points de méthode travaillés sur l’œuvre qu’il ou elle étudie en cours au lycée, grâce au campus numérique.

                  Ces moments, réguliers mais ponctuels, visent à pallier la difficulté liée à l’hétérogénéité des œuvres travaillées par les élèves d’un même groupe lors des cours à Ipesup.

                  Les élèves sont prévenus en amont des moments où ils auront besoin d’avoir accès à un smartphone ou à un ordinateur en classe.

                   

                  Après les cours

                  Les élèves inscrits en stage pendant les vacances scolaires ont accès aux modules numériques auxquels ils sont inscrits jusqu’à deux semaines après le stage. Ils peuvent ainsi continuer à travailler en autonomie sur le campus numérique.

                  Les élèves inscrits en Cycle continu « Français + » ont accès au campus numérique toute l’année, avec un accès progressif aux différentes oeuvres étudiées en fonction de l’ordre dans lequel leur professeur les aborde au lycée.


                  Stages intensifs Sciences Po 1ère > Stages intensifs 1ère > Cycles continus 1ère >



                  La méthodologie en Économie, Sociologie, Histoire : comment réussir ses colles

                  L’objet de cet article est de vous faire gagner du temps dans la compréhension des attentes de la colle et, plus généralement, du travail en prépa en ESH. Il vise à donner, en plus de conseils méthodologiques de base, quelques ressources essentielles dans votre préparation, notamment les petits manuels usuels (Repères, Que sais-je) et quelques podcasts pour suivre l’actualité économique sans effort. Tout est dans la méthode : si vous avez dès le départ la méthode et les ressources de référence, vous irez beaucoup plus vite dans votre apprentissage et augmenterez vos chances au concours.

                   

                  Maîtriser la forme de l’exercice est une nécessité pour réussir l’épreuve

                  La méthodologie des colles d’économie en CPGE diffère fondamentalement des exercices oraux qui existent au lycée. Il faut en premier lieu problématiser, c’est-à-dire trouver ce qui est intéressant dans le sujet du point de vue de la théorie économique (voir-ci dessous). Si les connaissances sont fondamentales, elles ne sont ici que le support d’une présentation qui se doit d’être problématisée et bien structurée pour faire une différence.

                  A cet égard, la colle étant un examen oral, il est essentiel de faire ressortir la structure dans la présentation. Ce qui serait une lourdeur à l’écrit (“nous allons d’abord étudier… avant de considérer ensuite etc…”, “premièrement/deuxièmement/troisièmement”,”dans un premier temps”, “dans un second temps”) devient précieux lors d’un oral, pour souligner l’articulation des idées devant un jury qui voit défiler plusieurs dizaines de candidats dans la journée.

                  Il ne faut pas non plus hésiter à rappeler brièvement en début de I/II/III les sous-parties A/B/C. La qualité de la problématisation et la structuration de l’argumentation sont les deux éléments qui distinguent un bon candidat d’un étudiant qui a simplement des connaissances grossièrement ordonnées : c’est ce qui fait facilement gagner des points.

                   

                  La structuration des connaissances est le critère décisif pour se distinguer

                  Au sein de la colle, vos connaissances ne servent à rien si elles sont mal présentées. Elles doivent donc être introduites à chaque moment clef de la présentation, suivant un formalisme particulier : l’introduction, le développement et la conclusion.

                   

                  Une introduction problématisée en 4 temps

                  Concernant l’introduction, elle suit toujours un ordre fixe en 4 temps : accroche (si vous en avez une), définition des termes du sujet/problématisation, énoncé explicite de la problématique et annonce de plan.

                  Il faut penser à la problématisation comme une manière d’introduire de la tension dans le sujet, c’est-à-dire de souligner son intérêt, qui aboutit à la formulation explicite d’une question, la problématique. Il y a toujours un petit paradoxe ou une opposition de concepts à relever, qui fera le travail de problématisation. Sur un sujet “comment mesurer la richesse” par exemple, un enjeu central est l’appréhension de mécanismes économiques par la comptabilité nationale (la comptabilité ne concerne en principe que les entreprises prises individuellement et ses méthodes sont transposables à une nation seulement par analogie, ce qui n’est pas sans poser problème). Si vous cernez “l’enjeu du sujet“, vous êtes déjà sur la bonne piste, il faudra ensuite l’appuyer dans un développement riche. La problématisation deviendra de plus en plus facile au fur et à mesure que vous avancerez dans la prépa : elle ne sort pas de nulle part mais de votre capacité à confronter différents modèles et théories, que vous apprendrez au cours de vos deux ans de CPGE.

                   

                  Un développement riche et bien structuré

                  Concernant le développement, l’essentiel est bien-sûr d’avoir des connaissances mais surtout de les structurer. En effet, tous les candidats au concours auront les connaissances essentielles mais la différence résidera dans la manière de les présenter avec vos parties et de vos sous-parties.

                  Au sein des sous-parties, pour développer une idée, il est recommandé de suivre la présentation canonique : hypothèses du modèle ou de la théorie, présentation du modèle (équations ou graphique idéalement), prédictions et, si possible, confrontation des conclusions aux données empiriques.

                  Pour réussir une colle, il vous faut donc impérativement :

                  • maîtriser le fonctionnement des modèles et des théories,
                  • présenter des exemples d’application concrets (études de cas, statistiques),
                  • problématiser le sujet puis structurer la présentation selon des concepts clefs.

                  Ainsi, en économie, il y a des ficelles qui peuvent vous aider à structurer votre plan : Etat/marché, offre/demande, court terme/long terme, théorique/empirique, sphère monétaire/sphère réelle, efficacité/équité, redistribution horizontale/redistribution verticale, keynésien/néoclassique, etc…

                  Comme l’économie est une discipline qui fait l’objet de recherches et que la recherche évolue en permanence, une astuce courante consiste à réfléchir en termes chronologiques lorsque vous confrontez les auteurs car les évolutions conceptuelles se font dans le temps, avec des économistes qui répondent les uns aux autres : Keynes qui s’oppose aux classiques, Friedman qui s’oppose à Keynes, les néokeynésiens qui s’opposent à Friedman, les nouveaux classiques qui critiquent les nouveaux keynésiens, etc… Bien-sûr, l’aspect chronologique ne doit jamais apparaître comme le fil rouge de votre raisonnement (vous mettrez l’accent sur les différences de modèles et de raisonnement) mais cela peut vous être utile au stade de votre préparation, pour structurer vos idées. Il ne faudra jamais annoncer un plan tel que I. Keynes II. Friedman, qui vous fera tout de suite tomber dans l’estime du jury, mais penser à faire des distinctions de concepts des auteurs. Par exemple, si votre sujet porte sur la prise de décision des agents économiques, vous pouvez opposer les esprits animaux (chez Keynes) aux anticipations adaptatives (chez Friedman) avec I. Les “esprits animaux” II. Les anticipations adaptatives.

                   

                  Une conclusion qui ouvre des perspectives

                  Concernant enfin la conclusion, elle doit généralement être brève et reprendre les éléments présentés précédemment, en apportant une réponse tranchée à la question et, idéalement, en ouvrant sur un sujet d’actualité. Si vous n’avez pas d’ouverture, n’essayez pas d’en bricoler une : il vaut mieux finir sobrement qu’hors sujet.

                   

                  Pour travailler l’ESH tout au long de l’année : des références utiles

                  Manuels

                  Vous devez ici vous référer à la bibliographie de votre professeur, chacun ayant ses préférences. Deux manuels sont néanmoins d’utiles références :

                  • le manuel Economie, Sociologie, Histoire de A. Beitone, 2018, Armand Colin, en ligne via le portail Cairn (voir section suivante),
                  • le Précis d’Econonomie d’Emmanuel Combes, autre ouvrage incontournable publié aux PUF, qui couvre de nombreux aspects du programme sous l’angle théorique.

                   

                  Ressources en ligne

                  Il existe une myriade de ressources en économie qui peuvent vous être utiles dans votre prépa. N’hésitez pas à les utiliser en complément de vos cours. En particulier, la collection “Repères” est incontournable en ESH car elle couvre l’ensemble des sujets au programme de manière brève et synthétique. Vous pouvez y avoir accès via le site en ligne Cairn, un site auquel vous pouvez accéder via les ressources en ligne des bibliothèques (par exemple la Bibliothèque Sainte Barbe).

                  Vous trouverez sur ce site notamment un onglet “Repères” qui répertorie tous les ouvrages Repères parus et vous permettra d’y accéder directement sans avoir à les emprunter en bibliothèque. Vous avez également accès à certains ouvrages de la collection “Que sais-je?”, tout aussi utiles.

                   

                  Les ressources pour suivre l’actualité économique

                  Il faut comprendre qu’en plus des connaissances de cours, les examinateurs du jury seront sensibles à votre connaissance de l’actualité économique. Les sujets posés à l’oral (et à l’écrit) ne tombent pas du ciel et correspondent quasi-systématiquement à des sujets de débat contemporains.

                  Aussi, il vous est recommandé de consulter rapidement :

                  • Le site du Conseil d’Analyse Economique (CAE), organisme de conseil rattaché au Premier ministre, dont les notes traitent de sujets économiques contemporains
                  • Le site de l’OFCE, un organisme de conjoncture économique dépendant de Sciences Po

                  Si vous manquez de temps et voulez suivre l’actualité de la recherche économique pour faire une petite différence, lisez (ou abonnez-vous à la newsletter) “Cinq articles en cinq minutes” de la Paris School of Economics (PSE), qui présente brièvement quelques articles récents de ses chercheurs, suivant la méthode canonique en économie (hypothèses/modèles/prédictions et résultats empiriques).

                  Podcasts

                  Il est aussi possible d’écouter certaines émissions sur l’actualité économique pour gagner des références supplémentaires ou rester à jour de l’actualité, selon le temps dont vous disposez :

                  • “Le débat économique”, émission hebdomadaire avec Thomas Piketty (économiste) et Dominique Seux (journaliste économique) de débat sur les sujets économiques d’actualité, sur France Inter et disponible sur l’application de Radio France (durée moyenne de chaque émission : 15mn)
                  • “Entendez-vous l’éco?”, émission régulière de vulgarisation économique de qualité sur France Culture, disponible sur l’application de Radio France (durée moyenne de chaque émission : 50mn)
                  • “Freakonomics”, podcast hebdomadaire par l’un des coauteurs du livre Freakonomics, qui peut être une source d’exemples originaux pour vous démarquer (durée moyenne de chaque émission : 45mn)


                  Réforme, universités, spécialisation : tout savoir sur les études de santé

                  Le concours d’accès aux études de santé a été modifié par une réforme instaurée en 2020, dans le cadre du plan Ma Santé 2022 (émis en 2018). Ce plan de santé vise à diversifier les profils des soignants et à augmenter progressivement leur nombre afin d’offrir un accès facilité aux soins. À long terme, la hausse du nombre de médecins spécialisés doit en outre permettre de réduire le nombre de passages aux urgences.

                   

                  Mais en quoi consiste la réforme ?

                  Adieu la PACES, on découvre depuis 2020 le PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé) et les L.AS (Licences à Accès Santé), deux filières d’accès aux études de santé différentes. La première est composée d’une Majeure en médecine (anatomie, chimie, santé publique…) et d’une Mineure au choix (économie, santé des populations, psychologie…). Le deuxième moyen pour accéder aux études de santé propose une Majeure au choix, qui peut ne pas être liée aux études médicales (STAPS, mathématiques, droit/économie…), à laquelle vient s’ajouter une Mineure Santé.

                   

                  Témoignage : « J’ai choisi PASS car je souhaitais aller droit au but. »

                  –  Lou Claeyssen, étudiante en 2ème année de pharmacie

                   

                  En effet, le PASS est un chemin dédié aux étudiants qui ont vocation à faire des études de médecine depuis un certain temps. Les L.AS permettent une ouverture aux étudiants encore indécis quant à leur choix d’études mais ayant un attrait pour la médecine.

                   

                  Toutes les universités proposent-elles les mêmes programmes ?

                  Attention ! Toutes les facultés de médecine ne proposent pas les mêmes Majeures ou Mineures, et encore moins le même nombre de places dans chaque option ou licence.

                  Pour la filière PASS, toutes les universités ne proposent pas les mêmes Mineures. Il est donc recommandé d’intégrer une université proposant une Mineure ou une Majeure qui vous conviendra au mieux ! Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de Mineures que vous pouvez retrouver dans trois facultés différentes : Nancy, Sorbonne Université (ex-Paris VI) et Montpellier.

                   

                  PASS NANCY  

                    PASS SORBONNE UNIVERSITE

                    PASS MONTPELLIER

                  Mineures  Places  Mineures   Places Mineures  Places
                  Maths Info 18 Santé des populations 600 Chimie 225
                  Économie 50 Rééducation 65 SVT 128
                  Sciences humaines et sociales 40 Sciences psychologiques 40 Physique chimie 56
                  Physique/Chimie 36 Droit 160 Humanité 15
                  Sciences pour la santé 18 Recherche en santé 80 Mécanique 56
                  Droit 50 Maths & Physique 70 Énergie électrique 113
                  STAPS 40 Métiers soin & social 100 Économie 90
                  Science de l’ingénieur 18 Économie gestion 80 Mathématiques 38

                   

                  Témoignage : « Étant à l’Université de Lorraine, à Nancy, j’ai choisi la Mineure Sciences pour la santé car c’étaient les cours qui se rapprochaient le plus de la médecine et permettaient de rester ancrée à cette filière »

                  – Kléa Ost, étudiante en 2ème année de Médecine

                   

                  Il en va de même pour la filière L.AS et ses différentes Majeures dans diverses universités.

                  Ci-dessous vous trouverez l’exemple de trois universités proposant des Licences à Mineure Santé : Nantes, Paris Sorbonne et l’Université de Bourgogne (à Dijon).

                   

                  L.AS NANTES 

                  L.AS PARIS 

                  L.AS DIJON

                  Majeure  Places   Majeure  Places   Majeure  Places  
                  STAPS 120 Histoire 40 STAPS 15
                  SVT 18 Civilisation étrangère & langues 65 SVT 45
                  Chimie 36 Philosophie 15 Philosophie 30
                  Éco gestion 18 Sciences de la nature 100 Droit 30
                  Maths 18 Média audiovisuels 15 Langues 15
                  Science sde l’ingénieur 18 Science de l’ingénieur 10 Chimie/Maths/Physique 55
                  Physique 18 Psychologie 15

                   

                  Comment se passe le concours de fin de première année ?

                  Après avoir validé sa Majeure et sa Mineure (validation de 60 ECTS, dont 48 ECTS de la Majeure et 12 ECTS de la Mineure), les étudiants bien classés mais ne faisant pas partie des tout meilleurs candidats directement admis en deuxième année -les Grands Admis (le nombre de Grands Admis diffère d’une université à une autre)- devront passer des épreuves orales. Les étudiants non admis à l’issue des oraux seront réorientés dans la deuxième année de la Licence correspondant à leur Mineure, ceux n’ayant pas validé leur année devant intégrer une autre première année de Licence.

                  Toutes les universités ne présentent pas nécessairement de PASS et le nombre de places est très variable, d’autant que l’année 2020-2021 accueillait encore les redoublants de PACES.

                   

                  Que devient le Numerus Clausus ?

                  Le Numerus Clausus correspondait jusqu’en 2020 au nombre de places, décidé chaque année par le Ministère de la Santé, ouvertes pour chaque filière de santé dans chacune des universités. Ce Numerus Clausus a été remplacé au sein de la réforme par un Numerus Apertus (nombre de places minimal dans chaque filière) directement décidé par les universités elles-mêmes. Dans les faits, le nombre de places proposé en 2021 était très similaire à celui de 2020 (ci-dessous l’exemple de l’université de Tours).

                  Capacité étudiants Santé Numerus clausus 2021 Numerus apertus 2021
                  PASS, L.AS, PACES Redoublants PASS L.AS AUTRE
                  Médecine 300 140 106 46 8
                  Maïeutique 32 21 6 3 2
                  Odontologie 29 21 6 2 0
                  Pharmacie 120 67 31 17 5
                  Kinésithérapie 95 31 32 27 5

                   

                  Et après ?

                  Premier choix à faire après la réussite au concours, et pas des moindres ! Rappelons d’abord qu’un étudiant qui a validé son année de PASS sans avoir les notes suffisantes pour intégrer les études de santé de son choix est réorienté vers la 2ème année de L.AS correspondant à sa Mineure en première année. Il peut alors retenter d’intégrer une des filières de santé à la fin de cette 2ème année de Licence, ou en fin de 3ème année (dans la limite de deux tentatives).

                  Les étudiants qui ont réussi à passer l’étape de l’intégration aux études de santé ont le choix parmi l’une des cinq spécialités “MMOPK” : Médecine, Maïeutique (Sage-Femme), Odontologie (Chirurgie dentaire), Pharmacie ou Kinésithérapie.

                   

                  Médecine : tu veux faire des diagnostics, traiter des maladies, être proche des patients ? Après six premières années d’études généralistes, un nouveau concours (ECN) te permettra de choisir ton métier et la localisation de tes années d’internat (quatre ans au minimum). La médecine est un monde très large qui comprend des disciplines aussi variées que la médecine générale, la médecine de spécialité (gynécologie, gastro-entérologie, oncologie etc.) ou la chirurgie (cardiaques, d’urgence, neurologique…). Certains diront que c’est l’art de maintenir un être vivant en bonne santé !

                  « Médecin, c’est un métier reconnu socialement qui est dans l’intérêt général. Je me sentirais utile d’aider les autres. »

                  – Corentin Nommé, étudiant en 2ème année de Médecine

                   

                  Maïeutique : tu veux accompagner des couples dans leur projet parental et les femmes dans leur suivi gynécologique afin de mettre au monde un être humain ? Profession médicale en 5 ans, engagée dans un large champ de compétences varié allant de la contraception, la sexualité, l’IVG, l’échographie, le suivi de grossesse, l’accouchement, la pédiatrie au suivi en post partum, le métier de sage-femmes est fait pour toi !

                  « Sage-femme est un métier qui permet d’accompagner toutes les étapes de la vie d’une femme et d’un couple, que ce soit dans la maternité ou dans le suivi gynécologique »

                  – Laura Rayssac, étudiante en Maïeutique

                   

                  Odontologie : tu pourrais faire sourire à pleines dents tes patients ! Tu étudieras les dents et leur environnement (gencives, mandibules…) puis tu sera amené à voir  en consultationdes enfants comme des adultes et être au contact direct de tes patients. Ces études, d’une durée de 6 ans, peuvent être suivie d’une spécialisation, notamment en orthodontie.

                  « J’aurai un contact direct avec les gens et je gagnerai ma vie plus rapidement ! »

                  – Victoire Mautin, étudiante en Odontologie

                   

                  Pharmacie : l’interface entre le patient et le médecin, c’est toi. Que ce soit en officine, dans des établissements de santé ou dans des laboratoires de recherche, ton rôle de conseiller est primordial et ta curiosité ta force ! Tu peux participer au développement et à la création de nouveaux médicaments, mais également intégrer une entreprise de l’industrie pharmaceutique ou des cosmétiques.

                  « À 9 ans je souhaitais déjà trouver un remède contre le cancer »

                  – Lou Claeyssen, étudiante en 2ème année de Pharmacie

                   

                  Kinésithérapie : vrai spécialiste du mouvement et de la biomécanique, tu te plieras en quatre pour tes patients. Tu maintiendras leurs capacités fonctionnelles, parfois après un accident ou une perte de sensation d’un de leur membre. La peau, les muscles et les mouvements n’auront plus de secret pour toi. Tu veux te spécialiser ? Kinésithérapeute du sport, pédiatrique, des fonctions respiratoires sont autant de possibilités qui s’ouvrent à toi.

                  « J’ai voulu être kiné car j’adore le contact avec d’autres personnes et socialiser avec des patients de tous les âges, d’autant plus que l’anatomie m’intriguait beaucoup ! »

                  – Maud Lecullee, étudiante en Kinésithérapie

                   



                  Tout savoir sur la préparation “Trajectoire Médecine” du Groupe Ipesup :

                  Trajectoire Médecine >



                  Comment intégrer les formations post-bac sur dossier ?

                  Dans notre article précédent, nous vous présentions une première voie d’accès aux formations post-bac en école de commerce, les banques d’épreuves ACCES et SESAME.

                  Cependant, plusieurs formations, notamment des BBA et des Bachelors, ne nécessitent pas le passage d’épreuves écrites. On vous explique !

                  Ces formations sont accessibles après une analyse de dossier et un entretien de motivation. Afin de simplifier les procédures d’admission, quelques-unes d’entre elles, comme le BBA EDHEC ou encore le Bachelor proposé par KEDGE Business School, sont regroupées en « concours ».

                  D’autres comme le Bachelor de l’ESCP ou bien le Bachelor International Business de Grenoble Ecole de Management (EM), recrutent leurs candidats directement.

                  Dans cet article, vous découvrirez les spécificités des concours PASS et Ecricome Bachelor ainsi que celles des recrutements indépendants de l’ESCP, l’ICN et Grenoble Ecole de Management.

                   

                  Les formations regroupées en “concours” 

                  Le concours PASS

                  Le concours PASS, intégré à Parcoursup, permet aux étudiants de Terminale (ou en première année d’études supérieures) d’intégrer l’une des huit formations BBA (Bachelor in Business Administration) proposées par les deux écoles INSEEC et EDHEC. Au total, ce sont 1080 places qui sont proposées par ce concours.

                  Le tableau ci-dessous présente les écoles, les campus et le nombre de places associés à chacune de ces formations.

                   

                  Formation

                  École

                  Campus

                  Nombre de places

                  International BBA – Business Management – French track EDHEC Lille 400
                  International BBA – Business Management – English track EDHEC Lille 50
                  International BBA – Business Management – French track EDHEC Nice 280
                  International BBA – Global Business EDHEC Nice / USA / Singapour 50
                  BBA – Parcours Classique INSEEC Lyon 125
                  BBA – English Track INSEEC Lyon 25
                  BBA – Parcours Classique INSEEC Bordeaux 125
                  BBA – English Track INSEEC Bordeaux 25

                   

                  ⇒ Les épreuves du concours PASS

                  L’analyse du dossier : C’est l’ensemble du dossier Parcoursup qui sera analysé. Ainsi, au-delà des notes de Première et des deux premiers semestres de Terminale, le concours prend en compte les notes anticipées du bac, le projet motivé, la rubrique activités / centres d’intérêts et la fiche Avenir. 

                  L’entretien de motivation (20-25 minutes) : Quelques semaines après, vous êtes convoqué pour les épreuves d’entretien oral dans les écoles. Félicitations ! Mais attention, rien n’est encore gagné…

                  Les épreuves orales sont, contrairement à l’analyse du dossier, propres à chaque école. A l’aide de votre profil et de vos motivations saisies préalablement sur Emage-me*, le jury engagera l’échange. L’objectif de cet entretien est de mieux vous connaître, de comprendre vos motivations à rentrer dans une école de commerce et de vérifier l’adéquation entre votre personnalité et les valeurs de l’école. Le meilleur moyen de réussir ? Soyez vous-même, mais préparez vos réponses ! Sachez orienter les membres du jury vers des sujets qui vous sont familiers.

                  Attention, si parmi vos vœux remplis sur Parcoursup, vous avez choisi une formation, tout ou partie, en anglais, alors une partie de l’entretien de motivation se déroulera en anglais.

                  *Emage-me : Afin de faciliter l’évaluation du potentiel des candidats, l’INSEEC et l’EDHEC ont, grâce à un cabinet spécialisé, développé une solution digitale innovante permettant d’obtenir des informations sur « le retour d’image ».

                  Après avoir téléchargé l’application, vous répondrez à un ensemble de questions et ferez face à différentes mises en situation qui vous fourniront un premier bilan sur vos traits de personnalité et de savoir « être ». Dans un deuxième temps, vous serez invité à recueillir des commentaires de vos proches sur vos forces/atouts mais aussi sur vos axes d’amélioration.

                  Avant toute épreuve orale, votre profil Emage-me est confidentiel. Une fois l’admissibilité reçue et le paiement des frais d’épreuves réalisé, votre profil est transmis à l’école et vous devrez remplir la dernière rubrique renseignant vos motivations et valeurs, en préparation de l’épreuve orale.

                   

                  Morgane Joly (BBA EDHEC)

                  Après 4 ans d’étude au BBA je peux dire que j’ai développé beaucoup d’agilité et d’adaptation. Avec ce parcours nous sommes amenés à collaborer avec de nombreuses personnes, toutes différentes dans leur organisation et avec des caractères très différents. S’adapter est donc primordial pour atteindre l’objectif en bonne cohésion.

                  J’ai également développé mon sens de l’innovation et ma créativité avec des projets toujours plus élaborés au fil des semestres.

                  Enfin, j’ai acquis une fibre commerciale que ce soit en qualité de négociatrice, d’écoute, d’oratrice ou même simplement d’empathie et de persévérance

                   

                  Le concours Ecricome Bachelor

                  Le concours Ecricome Bachelor s’adresse aux élèves de Terminale souhaitant intégrer une formation de niveau Bac+3 (Bachelor) en école de commerce directement après l’obtention de leur baccalauréat.

                  Ce concours, intégré à Parcoursup, permet d’accéder aux formations de 3 écoles de commerce différentes (voir le tableau ci-dessous), toutes reconnues à l’international grâce à leurs différentes accréditations : EQUIS, AACSB et AMBA.

                  En 2021, le concours Ecricome Bachelor proposait 970 places pour 2 185 candidats (soit deux fois plus qu’en 2019).

                  Le tableau ci-dessous présente les écoles, les campus et le nombre de places associés à chacune de ces formations.

                   

                  Formation

                  Ecole

                  Campus

                  Nombre de places

                  Bachelor Affaires Internationales EM Strasbourg Strasbourg 175
                  International Bachelor Programme ESC Rennes School of Business Le Rennes 245
                  Bachelor KEDGE Business School Total KEDGE 550
                  Avignon 45
                  Bastia 25
                  Bayonne 90
                  Bordeaux (Talence) 240
                  Marseille 120
                  Toulon 30

                   

                  ⇒ Les épreuves du concours Ecricome Bachelor

                  La spécificité de ce concours est qu’il ne présente qu’une seule phase d’admission. Les éléments sur lesquels les candidats sont évalués sont :

                  • Le dossier scolaire : les notes du bac français (les épreuves écrites et orales) et celles des deux premiers trimestres de Terminale ainsi qu’une analyse de la fiche Avenir, du projet individuel et professionnel du candidat.
                  • Le score au test TAGE Post-bac : pour ce test organisé par la FNEGE (Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises), vous devrez répondre en seulement 1h20 à une série de 40 QCM (questions à choix multiples) réparties en 4 catégories différentes. Vos aptitudes de résolution de problèmes/ raisonnement logique et aptitudes verbales seront testées.
                  • Les épreuves orales : Tous les candidats devront passer ces épreuves qui consistent en un oral d’anglais et en un « entretien de découverte » (ou de motivation).

                  L’oral d’anglais (20 minutes de préparation et 20 minutes d’entretien) est un échange avec un professeur autour de plusieurs questions vous concernant.

                  e.g: Why are you interested in business studies? Is this your only choice or do you have other options?

                   

                  Remarque : Même si vous candidatez à plusieurs écoles et formations, vous ne passerez qu’un seul oral (dans un seul des campus choisis). L’objectif de cette épreuve est de tester vos connaissances grammaticales, votre compréhension et votre aisance en anglais ainsi que la diversité de votre vocabulaire.

                   

                  L’entretien de découverte (entre 20 et 30 minutes) est une discussion entre le jury et vous. Vous devrez vous présenter, exposer votre projet professionnel, expliquer vos ambitions et votre motivation à intégrer la formation pour laquelle vous candidatez.

                  Contrairement à l’oral d’anglais, l’entretien de découverte est propre à chaque école. Autrement dit, si vous présentez plusieurs écoles, vous devrez passer un entretien par école demandée.

                  Ce tableau présente les coefficients des épreuves attribués par les écoles du concours Ecricome Bachelor.

                   

                  Coefficients

                  Dossier Parcoursup et TAGE Post Bac

                  Epreuves orales

                  Ecole Notes de dossier TAGE Post Bac Oral d’anglais Entretien de découverte
                  EM Strasbourg 7 3 3 7
                   ESC Rennes School of Business 6 3 3 5
                  KEDGE Business School 8 4 2 6

                   

                  Les recrutements propres à chaque école

                  L’ESCP

                  Depuis 2015, l’ESCP, l’une des trois meilleures écoles de commerce françaises, propose la formation Bachelor in Management, visée par l’Etat.

                  Ce programme en trois ans, permet aux élèves, tout juste sortis du lycée, d’acquérir les fondamentaux du management (finance, marketing, droit, comptabilité, etc) d’apprendre à traiter et à diriger une équipe tout en étudiant les sciences humaines (sociologie, psychologie, relations internationales, etc).

                  Le mot d’ordre de l’ESCP est l’ouverture à l’international. C’est d’ailleurs dans cette logique que l’école propose aux étudiants de changer de campus chaque année. (Voir tableau ci-dessous). Ainsi, ils découvrent et apprennent à collaborer avec des personnes d’horizons divers et se préparent à une carrière internationale.

                  Année 1
                  Année 2 Année 3
                  Londres Madrid Berlin
                  Paris Paris Paris
                  Beijing Turin

                  Vous souhaitez en apprendre davantage sur le Bachelor in Management de l’ESCP ? Cliquez-sur ce lien : https://www.escp.eu/programmes/bachelor-in-management-BSc

                   

                  Comment intégrer le Bachelor de l’ESCP ?

                  Le Bachelor de l’ESCP est intégré à la plateforme Parcoursup et la candidature se fait en plusieurs étapes.

                  Tout d’abord, les candidats doivent constituer un dossier regroupant plusieurs documents : leurs relevés de notes (sur Parcoursup), un CV ainsi qu’une lettre de motivation. Ce dossier devra être complété par un document attestant du niveau d’anglais du candidat. L’ESCP demande un score supérieur à 90 au TOEFL ou supérieur à 6,5 pour l’IELTS.

                  Une fois votre admissibilité validée, vous devrez passer un entretien de motivation. L’entretien permet à l’école de mieux vous connaître et de commencer à comprendre votre profil tout en validant les critères de sélection comme la curiosité, l’ouverture multiculturelle, votre motivation pour intégrer le programme ou encore vos engagements personnels et centres d’intérêts.

                  Entre 2020 et 2021, le nombre de places proposées pour la formation Bachelor de l’ESCP est resté constant, 200. Cependant, le nombre de candidats a plus que doublé en passant de 628 à 1329 en 2021.

                  Le Bachelor de l’ESCP est une formation très sélective, l’école souhaitant attirer les talents de demain, les candidats présentant des profils internationaux et à fort potentiel académique.

                  Charles Zeitoun (Bachelor ESCP)

                  En trois mots, l’ESCP c’est : Multiculturelle, multidisciplinaire et humaniste

                  Le choix de l’ESCP était évident pour ma part car il était le seul Bachelor proposant une ouverture aussi importante à l’international notamment avec la possibilité de voyager dans 3 pays différents durant nos 3 années de Bachelor. La dimension internationale était d’autant plus importante avec le fait que seulement 30% des étudiants sont de nationalité française.

                   

                  L’ICN

                  Créé en 1905, l’Institut Commercial de Nancy (ICN) s’est donné pour mission de fournir une formation innovante et transdisciplinaire pour permettre à ses étudiants de devenir des « professionnels responsables ».

                  Triplement accréditée (EQUIS, AMBA et AACSB), cette école de commerce propose différentes formations dont un Bachelor en Management, visé par l’Etat, accessible directement après le Bac.

                  Ce programme en trois ans, disponible sur les campus de Nancy et de Paris, permet aux étudiants de découvrir et d’acquérir les fondamentaux de la gestion et du commerce ainsi que ceux du management.

                  Bien que de courte durée, cette formation se veut très professionnalisante grâce aux projets associatifs et aux stages qu’elle propose. En dernière année, vous aurez l’opportunité de vous internationaliser et/ou d’approfondir vos connaissances du management en vous spécialisant.

                  Retrouvez les différents programmes en cliquant sur ce lien : https://admissionbachelor.icn-artem.com/wp-content/uploads/2020/03/parcours-bachelor-3a.jpg

                  Entre 2020 et 2021, le nombre de candidats a augmenté pour atteindre 583 alors que le nombre de places proposées par le Bachelor de l’ICN diminuait de 50 places.

                   

                  Comment intégrer le Bachelor en Management de l’ICN ?

                  Le Bachelor en Management de l’ICN est intégré à la plateforme Parcoursup. L’admission se fait en deux étapes, d’abord une analyse de dossier puis deux entretiens oraux (entretien de motivation et anglais).

                  Pour l’analyse de dossier, sont pris en compte :

                  • Moyenne des notes du Bac français (écrit et oral)
                  • Moyenne des notes des 3 trimestres de Première
                  • Moyenne des notes des deux premiers trimestres de Terminale
                  • La fiche Avenir décrivant les motivations et centres d’intérêt du candidat

                  Les épreuves orales se déroulent en ligne et à distance et comprennent :

                  • Un entretien de motivation (Coefficient 11) : Lors de cet entretien, vous devrez vous présenter, expliquer votre parcours académique grâce à un CV pré-rempli. Vous exprimerez votre projet professionnel et vos motivations à intégrer la formation Bachelor en Management.
                  • Un entretien d’anglais (Coefficient 4) : Le Bachelor proposant en dernière année un parcours international avec le Track anglais mais aussi des échanges universitaires dans les universités partenaires à l’étranger, les candidats doivent maîtriser l’anglais. Lors de cet oral, le jury validera vos aptitudes et compétences en langue anglaise.

                   

                  Grenoble Ecole de Management

                  Découvrez les explications de Madame Nancy Locatelli, directrice de Programme, Bachelor in International Business.


                  En synthèse, les formations présentées dans cet article ont des modalités d’admission diverses et ne nécessitent pas le passage d’épreuves écrites. Pour autant la sélectivité perdure. Les écoles veulent être certaines de recruter les meilleurs profils, à vous de savoir valoriser le vôtre ! Comment ? En vous préparant !

                  Vous souhaitez maximiser vos chances de réussite ? PREPASUP est là pour vous aider !  

                  • Apprenez à soigner votre dossier. On vous explique, vous guide et vous conseille sur la manière de procéder.
                  • Entrainez-vous aux tests demandés par les écoles grâce à nos stages
                  • Préparez-vous aux épreuves orales avec nos professeurs !


                  Bac 2021 et Parcoursup : un bilan

                  Même s’il est passé la dernière année du lycée, le Baccalauréat est bien le premier grade universitaire et le premier diplôme du Supérieur. 2021 devait marquer l’avènement d’un nouveau baccalauréat. La crise sanitaire en a contrarié le déploiement. Mais la situation a surtout enrayé la procédure « Parcoursup », l’algorithme de classement des candidatures par lequel l’élève de Terminale reçoit des propositions d’affectation dans l’enseignement supérieur. Au-delà du bilan, quelles leçons peut-on en tirer pour l’avenir ?

                   

                  *

                   

                  Le Bac 2021 est un bac d’un type nouveau, dont la capacité à changer la donne dans Parcoursup a sans doute été jusqu’ici insuffisamment prise en compte. On peut résumer ainsi les déplacements opérés par ce nouveau modèle de baccalauréat :

                  1. Fin des séries : c’est un bac à la carte, censé permettre à l’élève d’améliorer ses résultats par un choix libre de ses spécialités
                  2. 40% de contrôle continu : à la rentrée, un  « contrôle continu plein et entier » conduira à la suppression des « épreuves communes » en 2022
                  3. Une nouvelle chronologie des épreuves, adaptée au calendrier de Parcoursup : 82% du Bac sera joué avant juin, là où, dans l’ancien baccalauréat, 75% restaient à passer
                  4. « Grand oral » : obligatoire pour tous les candidats et comptant pour 10% du Bac, soit autant que le « Bac de Français » (ou EAF)

                  Avec 40% de l’examen en contrôle continu et 82% des résultats finaux obtenus avant les épreuves de juin, ce nouveau bac donne au dossier scolaire de l’élève une importance accrue, notamment dans Parcoursup. De nombreuses filières post-bac à admission directe ont d’ailleurs fait évoluer leurs modalités de sélection pour mieux tenir compte du dossier scolaire : les Sciences Po, typiquement, mais aussi médecine ou les doubles licences. Le dossier était déjà très regardé pour entrer en prépas (CPGE).

                   

                  1ÈRE ÉDITION DU BAC 21 : QUEL RÉSULTAT ?

                  Il faut bien le reconnaître : les premiers effets du Bac 2021 dans Parcoursup ont suscité l’incompréhension, tant au niveau des familles et élèves, surpris par les réponses de l’algorithme, qu’à celui des prépas et universités sans boussole face aux candidatures.

                  L’IEP de Bordeaux et Sciences Po Paris ont ainsi servi de révélateurs du dysfonctionnement à venir de Parcoursup, parce qu’ils ont donné leurs résultats d’admissibilité en amont, 3 semaines avant le 27 mai. Mais là où l’on s’est interrogé sur les nouveaux critères d’admission des IEP, on aurait dû comprendre que le vrai problème était l’algorithme de Parcoursup : ce qui, pour le coup, concernait tous les élèves. La question de la notation des élèves, qui apparaît comme le talon d’Achille de Parcoursup depuis ses débuts en 2018, a pesé plus lourdement encore en 2021, au point d’enrayer le processus. L’algorithme a été dans l’incapacité de détecter les meilleurs profils quand les moyennes, toutes excellentes, n’ont plus varié que de quelques dixièmes de points … Ce qui a provoqué des injustices : beaucoup d’élèves cette année n’ont pas compris pourquoi ils n’ont pas eu l’établissement qu’ils convoitaient.

                   

                  EXPLICATION CONJONCTURELLE

                  La première explication à ce dysfonctionnement est un facteur conjoncturel : c’est le cumul de l’effet d’inauguration du Bac en 2021 et de 15 mois de crise sanitaire.

                  • Contrôle continu intégral et suspension des épreuves ponctuelles depuis deux années scolaires consécutives

                  Avec le Covid, les épreuves de spécialité ont été annulées puis remplacées par les moyennes des bulletins scolaires. Finalement, c’est 82% de la note finale qui ont été évalués en contrôle continu (au lieu des 40% prévus initialement) !

                   

                  • Cours et évaluation en distanciel, multiplication des devoirs à la maison, notation bienveillante, arbitrage du système par les élèves

                  Une des conséquences de la crise sanitaire a été d’imposer l’école à la maison. La suppression des devoirs sur table n’est pas anodine : « Les élèves mis en demi-jauge ont été évalués avec des devoirs maison, forcément notés plus larges », témoigne une enseignante d’histoire-géographie au Figaro étudiant. « J’observe aussi beaucoup de stratégie d’évitement. Les élèves ne viennent pas le jour du DST (devoir sur table) pour ne pas faire chuter leur moyenne et réclament ensuite un devoir maison pour la remonter. »

                   

                  • Responsabilité des établissements

                  Cette stratégie de nivellement par le haut des dossiers a pu aussi être mise en œuvre par les établissements pour compenser l’absence de continuité pédagogique (absentéisme des enseignants) et la diminution du volume des cours annuels qu’ont entraînées les mesures prises dans la crise sanitaire : demi-jauge en classe, cours synchrones/asynchrones, présence une semaine sur deux dans l’établissement, etc.

                   

                  • Exacerbation des clivages traditionnels (public/privé, Paris/province, « grands lycées » de centre-ville/établissements des villes moyennes et des banlieues)

                  En 2020, on avait déjà assisté à une hausse historique des taux de réussite (98,4% !) et des taux de mention (69,5 % contre 58,5 % l’année précédente) au bac général. Or, la plupart des lycées à prépas de centre-ville et de nombreux établissements privés avaient conservé une politique d’évaluation plus exigeante et comptaient sur les commissions du bac pour redresser les moyennes de leurs élèves. Cela n’a pas été le cas dans des proportions suffisantes pour rattraper la rigueur de leur notation. S’en est suivi un effondrement des taux de mention dans ces établissements et une très mauvaise publicité. Dès que le gouvernement a annoncé que le bac 2021 serait à nouveau passé essentiellement au contrôle continu, beaucoup d’établissements ont donc eu le réflexe de lâcher la bride.

                   

                  Au bilan :

                  • Une augmentation des notes de 30 à 40 % en 15 mois et des appréciations dithyrambiques

                  Les notes des bulletins ont été particulièrement élevées cette année dans toutes les disciplines, de même que les moyennes de classe (ceci découlant de cela). La hausse moyenne des notes de 30 à 40 % conjuguée à des appréciations dithyrambiques, tant l’accent a été mis sur les « appréciations positives », ont provoqué un resserrement des notes vers la note maximum.

                   

                  • Un bac 2021 record pour sa 1ère édition

                  Selon les résultats communiqués par le MEN, le taux de réussite au Baccalauréat a bondi de 88,1% en 2019 à 95,7% en 2020. Il culmine désormais à 97,6% pour le Bac voie générale (vs séries technologiques et vs Bac pro) en 2021.

                   

                   

                  • Une évaluation démonétisée

                  Comment connaître le niveau réel d’un élève, quand les notes lui sont de moins en moins corrélées ? Surnoter revient toujours à pénaliser un élève. Cela laisse craindre des atterrissages douloureux en prépas, ou des échecs à l’entrée du supérieur sélectif (Sciences Po, par exemple), qui ne feront qu’accroître la défiance à l’égard des modes de sélection de ces formations d’excellence.

                   

                  EXPLICATION STRUCTURELLE

                  La crise du Covid a surtout accentué une tendance déjà ancienne à l’inflation des notes dans le secondaire, qui a vu notamment la proportion de mentions « très bien » être multipliée par 12 entre 1997 et 2020, en passant de 1,4 % à 16,8 %.

                  En réalité, l’organisation du nouveau bac étrenné en 2021 ne peut que renforcer cette dynamique et donner des résultats spectaculairement hauts de manière pérenne, du niveau de ceux constatés dès sa 1ère édition.

                  • Un Bac obtenu à 40% en contrôle continu

                  Les 40% du contrôle continu seront obtenus dès 2022 sans évaluations communes (fin des EC, ex-E3C), mais « en contrôle continu plein et entier ». Cette décision prise à l’été ne fera qu’inscrire durablement dans le paysage l’inflation des notes, au détriment d’un retour post-crise sanitaire à une politique de notation plus rigoureuse et plus conforme au niveau réel des élèves.

                   

                  • Un choix libre des enseignements de spécialité

                  Le choix des spécialités n’est plus commandé par la nature des séries du Bac (S, ES, notamment, qui n’existent plus), mais par l’appétence des élèves eux-mêmes. Or, les élèves tendent à prendre comme spécialités les matières dans lesquelles ils ont les meilleures notes, ce qui est naturel et caractéristique finalement de l’esprit de la réforme 2021 du Bac.

                  Certes, ce choix sera plus contraint pour les élèves qui souhaitent entrer en classes préparatoires, les CPGE se comportant en prescripteurs des spécialités (hors de question de ne pas avoir suivi les spécialités Maths et Physique-Chimie tout au long du lycée pour qui veut candidater en Maths Sup ou la Spé Maths pour qui veut faire une bonne prépa ECG).

                  Au bilan :

                  • Il ne faut pas s’attendre à un retour au monde d’avant (moins tant le monde d’avant le Covid que celui de l’ancien Bac « Lang-Bayrou »)

                   

                  • La guerre des notes ne fait que commencer…

                  Si les notes de l’établissement remplacent les épreuves communes, la pression sur les notes risque d’être encore plus forte.

                   

                  • Cela compliquera aussi les admissions sur Parcoursup, car l’excellence risque de devenir plus difficile à identifier

                   

                  LA CANDIDATURE VUE DU SUPÉRIEUR

                  A l’issue de la campagne 2021, qui s’est déroulée entre le 8 avril et le 6 mai, classes préparatoires et universités ont largement communiqué dans la presse sur leurs difficultés à évaluer les dossiers et sur leurs inquiétudes pour l’entrée dans le supérieur, en raison d’une double interrogation sur le niveau réel des candidats :

                  • Aucune évaluation n’a été proposée de l’effectivité de la continuité pédagogique dans les établissements, alors que la probabilité était forte d’une couverture lacunaire des programmes

                  Comment évaluer le niveau des élèves à l’entrée dans l’enseignement supérieur, quand la majorité d’entre eux n’ont pas suivi l’ensemble de leurs cours, souvent donnés à distance, ou n’ont pas restitué tous leurs devoirs ? Dans les lycées, on admet avoir manqué de notes pour évaluer la progression des élèves. La continuité avec la première, notamment, ne s’est pas faite. Et beaucoup d’enseignants du supérieur s’inquiètent d’une probable baisse de niveau des étudiants.

                   

                  • L’inflation des notes au lycée a rendu les dossiers peu lisibles

                   

                  NOS RECOMMANDATIONS

                  1. Pour apprécier la valeur du dossier de son enfant, lorsque les notes convergent vers la note maximum, il faudra désormais raisonner en termes de rang dans la classe plus qu’en termes de moyenne obtenue par matière. Même un 15/20 n’est plus forcément une bonne moyenne en soi. C’est le sens de la formule de François Beckrich, proviseur du lycée Fermat, à Toulouse, lorsqu’il déclare qu’« Il faut dépasser le critère des notes », et regarder aussi « la manière dont une bonne moyenne a été atteinte. » Il faut désormais considérer toute moyenne, non absolument, mais relativement à la moyenne du meilleur, au rang dans la classe, voire aux écarts à la moyenne de classe, et même regarder l’homogénéité du dossier.

                   

                  1. Il faut rappeler l’importance capitale du dossier scolaire de l’élève dans le processus Parcoursup. Le dossier sera désormais regardé à la loupe, non seulement pour les résultats de l’élève (ses performances), mais aussi pour la qualité de son évolution depuis la classe de Seconde (sa trajectoire). Il faut donc commencer tôt à s’en soucier et travailler à le renforcer pour sortir du lot.

                   

                  1. Il ne faut pas hésiter, dans ce contexte, à se donner les moyens d’un accompagnement très complet, permettant de progresser, et préservé des effets de la crise sanitaire (accessible aussi bien en présentiel qu’à distance).

                   

                  Ce sont ces recommandations qui guident nos stages et nos cycles.

                  • Le premier objectif doit être d’accompagner l’élève pour renforcer le dossier, ce qui signifie lui permettre de couvrir l’intégralité des chapitres de l’année, en prenant en compte hétérogénéité des niveaux et déphasage des programmes entre les lycées, et l’aider à obtenir les meilleurs résultats possibles dans un contexte d’inflation des notes. Participent de cet objectif les stages ou cycles par matières :
                    • Le stage « refaire son année de Spé maths Première » durant les vacances d’été
                    • Les stages de pré-rentrée dans la plupart des disciplines
                    • Les cycles de stages et/ou les cycles continus en Français et en Maths, Physique-Chimie, HGGSP, SES, Philosophie, Grand Oral

                   

                    • Le deuxième objectif doit être de lui permettre de reconstituer une évaluation objective du niveau acquis et des compétences validées, alors même que le resserrement des notes vers le haut désarme l’évaluation. Participent de cette ambition les certifications ou les formations comportant des indicateurs de performance (bulletins, grilles d’évaluation, bilan des compétences) :
                      • nos stages de certification Cambridge ou en IA (intelligence artificielle),
                      • nos « Summer sessions »,
                      • nos stages trajectoires scientifiques, HEC ou médecine,
                      • nos préparations aux IEP de région
                      • notre plateforme numérique en Français 1ère.

                     

                    • Il ne faut pas négliger la composante extra-académique du dossier : c’est notre troisième objectif. Dans un contexte où le critère des notes n’est plus l’unique vecteur de l’appréciation d’une candidature, nous invitons à opter pour des formations qui donnent du sens au travail de l’élève et représentent des leviers de motivation et de maturité pour lui. Participent de ce projet toutes nos « prépas Sciences Po Paris », qui intègrent notamment la pratique des « soft skills », la découverte des activités associatives ou la prise de parole en public.

                     

                    • Enfin, c’est l’analyse que nous partageons aujourd’hui avec vous qui a guidé la transformation de notre classe annuelle de Terminale en une « classe pilote » ayant vocation à servir de tremplin pour entrer dans nos prépas (Maths Sup, HEC, IEP), parmi les meilleures en France. Notre « Terminale intégrée » est LA solution pour limiter les aléas de Parcoursup. Et c’est, en 2021, 100% de mentions B à TB et 70% de mentions TB.

                     

                    *

                     

                    Comme on dit de l’arbre qu’il cache la forêt, il ne faut pas croire que les désordres constatés cette année disparaîtront à mesure que la crise sanitaire s’évacuera. Beaucoup des évolutions constatées ces 15 derniers mois témoignent d’un changement profond de paradigme induit par le nouveau Bac 2021, manifestement plus favorable aux élèves, mais dont les effets, à ce stade, perturbent l’algorithme de Parcoursup.


                    Fort d’une expertise de plus de 40 ans, le Groupe IPESUP s’attachera, comme il le fait déjà depuis quelques trimestres, à comprendre précisément les incidences de cette réforme. Animé par le souci de l’excellence, il reste attentif et mobilisé à vos côtés pour continuer à vous offrir accompagnement et réussite.



                    DSCG Concurrence déloyale : commentaire d’arrêt

                    Cass. com., 3 mars 2021, n° 18-22.804 (Concurrence déloyale)

                    Dans le cadre de ses préparations au DSCG, Ipesup propose un commentaire des principaux arrêts en relation avec le programme de Droit en UE 1, par Stephen ALMASEANUvice-procureur chargé des affaires commerciales au tribunal de commerce de Paris, professeur à l’Ipesup.

                     

                     www.legifrance.gouv.fr
                    (Contrats, concurrence, consommation, mai 2021, comm. 78, obs. M. Malaurie-Vignal)

                     

                    L’arrêt rendu par la Cour de cassation le 3 mars 2021 permet de revenir sur les notions de contrefaçon de marques, d’imitation et surtout de parasitisme.

                    En l’espèce, une société extrêmement connue dans la fabrication et la commercialisation de chocolat s’était rendue compte, lors d’un salon international, qu’une autre société, bien moins connue, commercialisait des produits dont certains ressemblant fortement aux siens. Le chocolatier renommé attaqua donc son concurrent tant sur la contrefaçon de marques et l’imitation que sur le parasitisme.

                    Sur la contrefaçon et l’imitation, il y a peu à dire : les éléments factuels ont été jugés comme n’étant pas de nature à entraîner une quelconque confusion dans l’esprit du public.

                    La Cour d’appel n’avait pas non plus retenu la qualification de parasitisme, considérant qu’aucune captation de clientèle ou d’investissement n’avait été démontrée, faute d’ailleurs de démonstration d’une quelconque commercialisation ou offre de commercialisation. Au fond, seule la lecture du catalogue de la société moins connue démontrait cette « inspiration », sans qu’on sache si cela avait été suivi de ventes.

                    Sur ce dernier point, l’arrêt de la cour d’appel fait, à juste titre, l’objet d’une cassation : « la présentation, lors d’un salon international, de marchandises et la distribution d’un catalogue présentant ces marchandises sont, malgré l’absence de commercialisation ou d’offre de commercialisation, susceptibles de constituer des actes de parasitisme si ces marchandises reprennent les éléments de présentation caractéristiques de produits notoires ».

                    La décision permet de rappeler la spécificité de la notion de parasitisme, laquelle n’exige pas, rappelons-le, qu’il existe une situation de concurrence entre les sociétés concernées.

                    Selon une jurisprudence désormais bien établie, le parasitisme consiste à sa placer dans le sillage d’un agent économique pour profiter de ses investissements, même, donc, si on ne lui porte nullement concurrence. L’utilisation d’une présentation, d’un nom, etc. peut ainsi être susceptible d’être qualifiée de parasitisme, peu importe que cela entraîne une confusion dans l’esprit du public. Ainsi, dans le fameux arrêt condamnant pour parasitisme Yves Saint-Laurent pour avoir lancé son parfum « Champagne » – « pour femmes heureuses, légères et qui pétillent » affirmait le slogan -, la Cour d’appel de Paris avait reproché à celui-ci d’avoir détourné une notoriété qui découlait de décennies d’investissements effectués par les grands producteurs de Champagne (CA Paris, 5 décembre 1993).

                    C’est bien cette notion qui est ici appliquée par la Cour de cassation : peu importe qu’il y ait eu commercialisation, captation de chiffre d’affaires ou désorganisation des réseaux de distribution : s’il y a présentation des chocolats litigieux faite en s’inspirant tellement de la marque connue – notamment en reprenant ses éléments évocateurs – qu’on peut considérer que le but est de se placer dans le sillage de cette marque et de bénéficier de ses investissements passés, il y aura bien parasitisme.

                    C’est donc ce que devra prouver la société exploitant la marque devant la cour d’appel de renvoi.



                    Forum : Post-bac Écoles de commerce

                    Vous êtes intéressé(e) par une formation en école de commerce Post-bac accessible après le passage des concours Sésame et/ou Accès mais quelques interrogations subsistent encore ?
                    Afin de répondre en détails à toutes vos questions, nous organisons un forum sur les écoles de commerce post-bac, destiné aux élèves et à leurs parents dans les locaux de PRÉPASUP*, au 16B rue de l’Estrapade, 75005 (à quelques pas du Panthéon), le Samedi 25 Septembre 2021, entre 14h00 et 18h30.

                     

                     

                    Inscription forum 2

                     

                    Découvrez le programme complet :

                    INFORMATIONS ET INSCRIPTION >



                    Terminale intégrée : 100% de mentions “Bien” et “Très Bien”

                    A la rentrée 2020, le Groupe Ipesup-Prépasup vous proposait de découvrir un nouveau concept de Terminale : la « Terminale intégrée ».

                    Le 6 juillet dernier, ses résultats étaient dévoilés :

                    Résultats Bac 2021 Ipesup Terminale Intégrée
                    Résultats Baccalauréat 2021 pour les élèves de la Terminale Intégrée du Groupe Ipesup

                     

                    Classe d’excellence et fer de lance du recrutement dans nos prépas, la « Terminale intégrée » de Prépasup offrira à ses élèves :

                    1. l’opportunité d’entrer directement dans les classes préparatoires d’un groupe leader en prépa HEC et Sciences Po, et qui ouvre à la rentrée 2021 ses classes de Maths Sup ;
                    2. de bénéficier du catalogue complet de ses préparations aux concours et aux filières sélectives (“Trajectoires” Médecine, Prépa scientifique et Prépa HEC, commerce et ingénieurs post-bac), dès la Terminale ;
                    3. de recevoir un accompagnement personnalisé afin d’intégrer la meilleure université anglophone à laquelle ils pourraient prétendre (UCAS, SAT).

                     

                    L’arrivée du nouveau Baccalauréat en Terminale s’est accompagnée de modifications profondes :

                    • fin des séries (S, ES, L) ;
                    • choix d’enseignements à la carte dès la fin de Seconde : Enseignements de spécialité (dont un ES arrêté en fin de Première) et Options (parmi lesquelles les « Maths expertes » en Terminale) ;
                    • introduction du contrôle continu pour 40% de la moyenne finale ;
                    • « Grand oral » obligatoire pour tous les candidats.

                    Pour le résumer en deux chiffres, 82% du Bac sera joué avant juin, là où, dans l’ancien Baccalauréat, 75% restait à passer. Cette nouvelle chronologie du Baccalauréat est adaptée au calendrier de Parcoursup, portail d’entrée vers les études supérieures.

                     

                    Des difficultés nouvelles ont accompagné ces changements profonds :

                    • interrogations sur le choix des enseignements de spécialité ouvrant au plus grand nombre de filières sélectives,
                    • gap de la spé Mathématiques en Première,
                    • abandon prématuré de celle-ci,
                    • gap de la spé Physique-Chimie en Terminale,
                    • poids du contrôle continu (40%), qui induit un nivellement par le haut des dossiers et déboussole Parcoursup.

                    Pour les élèves entrés en Seconde en 2018, la réforme du Baccalauréat a contribué à entretenir un climat d’incertitude sur l’orientation. Parents et élèves s’en ouvrent régulièrement à nous tout au long des réunions d’information que nous organisons.

                     

                    La sélection dans Parcoursup, depuis deux ans, a aussi réservé quelques déceptions : comment comparer un dossier et un autre dont les notes, toutes excellentes, varient de quelques dixièmes de points ? L’inflation des notes des élèves était un phénomène notable bien avant 2021. Le cumul crise Covid-réforme du Bac lui a fait prendre une ampleur inédite : la notation a purement et simplement convergé vers la note maximum, pendant que l’accent était mis sur les « appréciations positives ». Mais il devient très difficile de détecter les meilleurs profils, quand tous les bons dossiers ont plus de 16 de moyenne dans toutes les matières et des appréciations dithyrambiques depuis la fin de la Première.

                    A côté d’un Secondaire chamboulé, les filières sélectives après le baccalauréat demeurent un pôle de stabilité, gage d’une formation d’excellence et d’une employabilité future rémunératrice. Plus que jamais, elles requièrent un très bon dossier à l’issue de la Terminale. En deux ans, le dossier a pris de plus en plus d’importance dans la sélection.

                    Pour limiter ces aléas et garantir à nos élèves et à leurs familles une année de Terminale réussie, sereine et déjà alignée sur les attentes du Supérieur, le Groupe Ipesup-Prépasup a élaboré depuis 2020 un nouveau format de classe Terminale : la « Terminale intégrée », classe qui fonctionne sur le modèle d’une « prépa intégrée » (la Terminale sert de tremplin pour entrer dans nos classes préparatoires, parmi les meilleures en France) et joue aussi le rôle d’une classe de propédeutique aux études supérieures dans toute leur étendue (médecine, commerce, ingénieur, IEP, études à l’étranger).

                     

                    Intégration des élèves de Terminale intégrée Ipesup

                    Pour le dire d’une phrase : la Terminale Intégrée Ipesup vous accompagne vers la réussite et favorise votre accès aux filières sélectives dès la Terminale.

                    Ses atouts :

                    • Effectif restreint : 10 à 15 élèves
                    • Objectif 100% de mentions “Bien” ou “Très Bien” au Bac
                    • Sélectivité des dossiers, pour une admission à 100% dans nos propres classes préparatoires

                    Tout savoir sur la Terminale Intégrée Ipesup en cliquant ici.