Bonne copie 2021 : Culture Générale HEC

Culture Générale : Dire l’animal

Obtenez l’intégralité des meilleures copies des élèves de la Prépa HEC d’Ipesup

Ipesup partage avec vous les meilleures copies des élèves de la Prépa HEC de l’année 2021.

Lire une très bonne copie contribue souvent à passer un cap et peut être plus parlant que de lire une énième méthodologie.

Retrouvez en téléchargement gratuit une dissertation de l’un de nos étudiants ayant obtenu la note de 18/20 à l’épreuve de Culture Générale HEC en 2021 !

TÉLÉCHARGER >



Entretien avec Sixte*, étudiante en première année à Sciences Po sur le campus de Paris, programme Général 

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Sixte, j’ai 18 ans et je suis en Première année à Sciences Po sur le campus de Paris après m’être préparée deux ans à Ipesup et avoir obtenu ma Certification Cambridge C1.

 

Pourquoi avoir préparé la Certification C1 en parallèle de votre dossier d’admissibilité pour entrer à Sciences Po ?

Que ce soit avec ma famille ou grâce à mon lycée, j’ai eu la chance de beaucoup voyager. J’ai donc toujours eu un profil tourné vers l’international ; par exemple, entre ma Troisième et ma Seconde j’ai séjourné deux semaines dans une ferme du Wisconsin, puis, dans le cadre d’un échange scolaire, j’ai vécu six semaines chez ma correspondante en Nouvelle-Zélande.

Préparer la certification C1 marquait donc une continuité dans mon parcours. Au-delà de mon attrait pour l’international, j’avais envie de progresser en anglais tout en ayant la possibilité de le démontrer par un diplôme, aussi bien pour Sciences Po que dans la vie professionnelle. Cela a aussi été très utile lors de la constitution de mon dossier Parcoursup, puisque j’avais demandé un double-cursus entre Paris-Dauphine et un établissement londonien pour lequel je devais fournir une certification.

 

Avez-vous mis en avant la dimension internationale de votre profil au sein de vos écrits personnels ou lors de votre oral d’admission ?

Les deux. Cela a été un atout, à la fois pour les écrits et pour l’oral. Le premier écrit avait quatre sous-parties dont l’une dédiée aux langues, aux voyages, etc. et je me souviens l’avoir mentionnée dans cette « carte d’identité de l’étudiant ». Dans le deuxième écrit personnel, je me souviens avoir mobilisé cet argument autant dans la justification de mon projet professionnel, qui est de travailler dans une institution internationale, que dans la motivation de mes choix de campus, car j’avais également demandé le campus de Reims en programme EURAM (Europe-Amérique du Nord).

 

En évoquant les écrits personnels, quels sont les engagements que vous aviez mentionnés et que vous mettez en œuvre maintenant que vous avez intégré Sciences Po ?

J’ai découvert l’association Melting Potes grâce à une étudiante qui était intervenue au « Carrefour des associations » à Ipesup. Elle était venue nous présenter cette association tournée vers les échanges entre étudiants internationaux. J’avais fait quelques recherches, et après avoir contacté leur groupe sur Facebook, j’ai eu la confirmation qu’elle existait bel et bien à Paris, mais qu’aucune antenne n’avait été montée à Reims.

L’un de mes arguments principaux concernant la vie associative était le suivant : soit de m’y engager sur le campus de Paris, ce que j’ai fait, soit de monter une nouvelle antenne sur le campus de Reims. Au-delà de Melting Potes, beaucoup d’autres associations dont j’avais eu connaissance grâce à Ipesup m’intéressaient.

En intégrant Sciences Po, j’ai eu envie de toutes les rejoindre, comme tous les nouveaux élèves, et j’ai eu du mal à faire un choix (rires). Cependant, avec la charge de travail de la première année, j’ai préféré m’engager pleinement dans une seule association plutôt que d’avoir de nombreux engagements que je ne pourrais assumer par manque de temps.

 

Les associations sont par ailleurs très présentes lors de la rentrée à Sciences Po, comment s’est déroulée la vôtre ? 

La semaine de pré-rentrée s’est très bien passée. Nous sommes effectivement encadrés par les associations qui nous orientent, nous guident, organisent de multiples Afterworks facilitant le processus d’intégration et les rencontres. Personnellement, je me suis fait beaucoup d’amis durant cette semaine.

Les associations ont également mis en place toute une visite de campus durant laquelle nous avions pu faire des ateliers avec Sciences Polémiques ou Sciences Po Environnent. Nous avons aussi assisté à une présentation du BDA et suivi des ateliers d’art oratoire qui ont été très utiles et qui m’ont rappelée les cours de soft skills enseignés à Ipesup.

 

Sur la continuité pédagogique évoquée, qu’est-ce que vous avez appris à Ipesup qui vous est encore utile maintenant vous êtes à Sciences Po ?

D’un point de vue académique, je dirais qu’il y a une grande différence entre Sciences Po et le lycée, que nous avons tous ressentie, mais à laquelle j’ai eu le sentiment d’avoir été préparée.

A Ipesup, nous avions des examens blancs dès la Première, par exemple, ce qui m’a poussée à acquérir de nouvelles méthodes de travail et d’organisation. Nous avions aussi acquis une bonne connaissance de Sciences Po qui, je pense, m’a permis de ne pas me sentir totalement perdue. J’ai eu l’impression de « baigner » dans Sciences Po dès la Première, comme si Ipesup était devenu une « antichambre de Sciences Po ».

Sur la préparation des écrits et de l’oral, Ipesup nous poussait à aller plus loin, à être toujours en recherche de l’élément, l’information qui allait changer la donne. Aujourd’hui, lors d’une dissertation ou d’un exposé, ces méthodes et outils sont fondamentaux. Je me souviens du premier exposé que j’ai passé, en Institutions politiques, ma professeure m’avait dit « j’ai beaucoup apprécié le fait d’aller toujours plus loin dans votre raisonnement ». La recherche de l’esprit critique et le fait d’aller toujours plus loin dans l’analyse du sujet étaient des choses que j’avais travaillées à Ipesup, notamment durant les oraux blancs. Les soft skills citées précédemment apportent d’ailleurs des compétences utiles bien au-delà de Sciences Po. La capacité d’effectuer une réflexion sur soi-même, de gérer son stress, de maitriser l’art du story telling sont des apprentissages qui me serviront toute ma vie, ce dont j’avais fait le constat avant même de savoir que j’étais prise à Sciences Po.

 

Que vous ont concrètement apporté les oraux blancs d’Ipesup dans le cadre de la préparation à l’oral d’admission ?

Ils m’ont permis dans un premier temps de mieux connaître et appréhender le format de l’examen. Une de mes très bonnes amies avait également demandé Sciences Po, seulement elle avait choisi de se préparer seule : elle s’est vite rendu compte qu’elle n’en connaissait pas du tout les modalités, lorsque nous avons commencé à nous entraîner ensemble.

Si je n’avais pas fait Ipesup, je ne sais pas si j’aurais accordé autant de temps à la préparation de ma courte présentation orale du début par exemple, alors que dans la nouvelle épreuve, c’est primordial. Aussi, le fait d’avoir quatre oraux blancs a été un entrainement non-négligeable : j’ai eu le sentiment d’avoir véritablement progressé entre mon premier oral blanc et mon oral d’admission, à la fois sur le contenu, la forme et la gestion du stress.

 

Comment s’est déployée votre préparation aux écrits personnels ?

Comme l’oral, les écrits sont préparés sur le long terme, nous permettant de les réécrire plusieurs fois et de bien comprendre les différents attendus. Lors du début de la rédaction de mes écrits, je n’avais pas de projet professionnel spécifique en tête. C’est donc quelque chose que j’ai réussi à construire de manière progressive, grâce aux conférences et aux ateliers que j’ai pu suivre à Ipesup, tout en obtenant une masse d’informations sur Sciences Po, ce qui a rendu beaucoup plus simples les liens à établir entre mon parcours et l’Institut.

Puis, nous avons eu deux relectures par des professeurs … Même plus que deux ! Nous en avons eu deux en ligne et deux sous forme d’ateliers durant lesquelles des alumni de Sciences Po sont aussi venus nous aider. J’ai pu me rendre compte concrètement de ce qui n’allait pas, de ce que je pouvais modifier et améliorer…

Enfin, de manière très pratique, le fait d’avoir des dates de rendus claires m’a poussée à me préparer très tôt, en commençant dès janvier pour aboutir à la version finale en avril, ce qui m’a donnée confiance. Le suivi a donc été individuel, personnalisé et surtout, sur le long terme, ce qui est absolument nécessaire quand préparer Sciences Po est un projet qui se mûrit, se réfléchit et qu’il ne s’agit pas de se réveiller un beau matin en se disant soudain : « Bon, je vais préparer Sciences Po ».

 

Ces écrits font partie des grandes nouveautés de la nouvelle procédure d’entrée, qu’est-ce que vous redoutiez avec la fin du concours ? 

Le fait que ce soit une toute nouvelle procédure, cela fait peur. Nous ne savions pas comment procéder, nous ne pouvions avoir le retour d’autres élèves, parce que même si les élèves de Sciences Po que nous avons côtoyés connaissaient évidemment l’établissement, aucun n’avait expérimenté la nouvelle procédure d’entrée. C’était ma principale peur.

A Ipesup, on nous avait donné de nombreuses brochures pour nous expliquer les écrits et nous avions constaté qu’il y avait de multiples méthodes et attendus implicites que nous ne pouvions saisir par nous-mêmes avec le seul descriptif sur la page de Sciences Po. Concernant l’oral, j’avais finalement moins de craintes, même s’il y a désormais l’exercice obligatoire de la description d’image, qui est spécial.

 

Pourquoi avoir choisi Ipesup et qu’est-ce que vous avez aimé dans la préparation ?

J’avais dans mon entourage des connaissances actuellement à Sciences Po qui avaient suivi une préparation à Ipesup. C’était pour moi un gage de qualité. J’ai alors décidé de préparer Sciences Po durant deux années, dès la Première, par le format « Cycle continu ».

La formation m’a fait comprendre en Première que Sciences Po était véritablement l’école dans laquelle je voulais évoluer, et en Terminale elle m’a permis d’acquérir les différentes méthodes propres à la nouvelle procédure d’entrée grâce à un suivi individualisé, encadré par des experts et des personnes dont c’est le métier de préparer à l’entrée de Sciences Po ou d’enseigner au sein même de l’Institut.

Parallèlement, avec toute une consolidation des acquis des spécialités, j’avais parcouru certaines notions du programme scolaire à Ipesup avant même de les voir en cours. J’ai donc beaucoup mieux suivi au lycée et j’avais une vraie longueur d’avance. J’ai pu également mieux me préparer au baccalauréat de français et à ma certification d’anglais.

 

Quelles sont les spécificités du « Cycle continu » d’Ipesup ? 

Le Cycle Continu permet surtout, pour ceux qui le souhaitent, de préparer sur le long terme. J’ai eu envie de faire Sciences Po dès la Seconde à peu près, et ce cycle a permis de confirmer ce choix et de concrétiser ma préparation sur la durée. J’ai donc pu obtenir un suivi régulier et progresser chaque samedi. Je tenais vraiment à retenir toutes les informations données en les intégrant de manière progressive et à faire un point toutes les semaines.

Le programme est le même que celui des stages, la différence majeure étant la densité des informations fournies sur un temps plus ou moins long, et le Cycle continu correspondait totalement à mon rythme.

 

Quel a été votre meilleur cours, professeur ou intervenant à Ipesup ?

De manière générale, j’ai été frappée par le niveau de spécialisation des intervenants que nous avons eus, que ce soit dans le cadre des cours, comme ceux de soft skills, ou lors des conférences, avec notamment un sénateur qui est intervenu ou même la plume de la Banque de France ; et plus spécifiquement, j’ai le souvenir d’avoir été marquée par leur professeur d’économie, sachant que c’est aujourd’hui un domaine qui m’intéresse beaucoup et vers lequel j’aimerais davantage orienter mes études.

 

Et à Sciences Po ?

La première année est une formation assez généraliste, qui nous apporte les fondamentaux de matières telles que la science politique, l’économie, l’histoire, la sociologie et les humanités. Le niveau des professeurs est aussi impressionnant. J’ai le souvenir du premier cours magistral de Monsieur Tusseau. Lorsque nous arrivons à Sciences Po et que nous l’avons dans nos premiers cours, cela fait de l’effet (rires).

Je me souviens aussi très bien de ma professeure de conférence de méthodes en Institutions Politiques, qui était… géniale ! Elle nous a énormément appris concernant la méthode propre à l’école, elle nous a poussés à aller toujours plus loin et nous a bien préparés à l’examen final qui diffère des autres car il est exclusivement oral.

 

Quel conseil donneriez-vous à un ou une élève qui souhaiterait rejoindre Sciences Po ?

Pour préparer Sciences Po, je donnerais les conseils suivants : soyez curieux, ouverts, et si vous sentez une envie d’intégrer Sciences Po germer en vous, préparez-vous sérieusement, donnez-vous à fond, mettez-y tous les moyens nécessaires ! Et pensez également à bien travailler votre dossier académique dès le lycée !

 

* Le prénom a été modifié.

 

NOS PRÉPARATIONS NOS RÉUNIONS D’INFORMATION



Stages certifiants d’initiation à l’Intelligence Artificielle

Découvrir l’intelligence artificielle, obtenir une certification valorisable (Parcoursup, CV) et apprendre à coder une IA pendant l’été avec les stages Ipesup / IBM !

En partenariat avec l’entreprise IBM, et sous la direction de Pierre-Cyril AUBIN (X-Ponts, normalien Cachan, docteur en mathématiques spécialisé en IA) et de Florentin GUTH (normalien Cachan, doctorant en intelligence artificielle travaillant sur les réseaux de neurones), IPESUP propose aux lycéens et aux étudiants qui s’intéressent à l’IA :

  1. des stages certifiants d’initiation à l’intelligence artificielle pendant les vacances scolaires – Toussaint 2022, Noël 2022 ou Février 2023
  2. NOUVEAU : un stage d’été d’approfondissement pratique d’intelligence artificielle (codage) – été 2022 ou été 2023

 

Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle ?

Dans les années 1950, le mathématicien anglais Alan Turing introduit le Turing Test. Il s’agit d’une méthode censée déterminer si un ordinateur est capable de “penser” comme le fait un être humain. C’est avec ses travaux qu’est née l’Intelligence Artificielle. Quelques années plus tard, en 1956, Andrew W. définit l’IA de la manière suivante : « la science et l’ingénierie permettant aux ordinateurs d’accomplir des tâches qui nécessitaient encore récemment une intelligence humaine ». Aujourd’hui l’IA peut être définie comme un “ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine” (Larousse, 2021). C’est un vaste sujet où interviennent mathématiques, informatique et neurosciences.

blank

 

Lors d’une conférence de 2018 ayant pour objet de dessiner la stratégie du pays en matière d’intelligence artificielle, le président de la République mettait en garde contre les risques inhérents à cette révolution : « Faisons en sorte que cette utopie prométhéenne ne devienne pas une dystopie ».

Innovation, donc « création destructrice », l’intelligence artificielle est tout autant porteuse de l’idéal de Thomas More qu’elle est vecteur de risques. Elle peut s’avérer une arme : arme nécessaire au service de la protection des Français comme l’a souligné la ministre des Armées dans son discours du 20 mai 2021 sur l’intelligence artificielle de défense ; mais aussi arme au service d’une contre-utopie, comme l’illustre la série à succès Black Mirror ou, plus proche de la réalité que de la fiction, le système de « crédit social » expérimenté en Chine depuis 2018.

Et pourtant, comme nous y invite le président de la République dans la suite de son intervention au Collège de France, « la conscience aiguë de ces risques ne doit pas nous conduire à refuser cette innovation ». Comment résoudre cette apparente contradiction ? Si nous voulons demeurer « les gardiens d’une conscience » (questions éthiques, protection des données, complémentarité avec l’humain), « les gardiens d’un idéal » (promesses de l’IA dans la réduction des inégalités, la transition écologique, l’indépendance stratégique) alors il ne suffit pas d’identifier les enjeux technologiques de l’IA tels que la blockchain, le langage naturel ou l’apprentissage non supervisé. Il faut en premier lieu, comme le préconise le rapport Villani de 2017 « donner un sens, expliquer ces technologies à l’opinion pour les démystifier ». La formation de talents en France à l’intelligence artificielle est un enjeu d’autant plus majeur que l’on connaît l’attraction et la fascination que les GAFAM et autres géants du numérique peuvent provoquer auprès des jeunes ingénieurs et data scientists.

Expliquer et démystifier l’intelligence artificielle auprès des lycéens et des étudiants, voilà justement la mission à laquelle Ipesup se propose de contribuer.

 

Une formation valorisable sur Parcoursup et sur son CV

Le nombre d’écoles d’ingénieurs post-bac, de concours, d’universités qui sélectionnent dorénavant sur dossier augmente chaque année. Soucieux d’offrir les meilleures chances à ses étudiants, le stage d’initiation à l’IA proposé par Ipesup donne accès à un badge (certification) délivré par IBM et contre-garanti par la plateforme de certificats online Credly.

  • Pour les lycéens, la production d’un certificat dans leurs dossiers Parcoursup, démontrant l’intérêt prouvé des jeunes pour cette dimension incontournable du monde de demain, pourra constituer un élément clé apprécié des recruteurs à l’entrée des formations sélectives
  • Pour les étudiants, disposer sur son CV d’une certification reconnue à l’IA peut aussi être un plus pour postuler dans un environnement technologique innovant.

 

Les stages Ipesup : de l’initiation (culturelle, théorique, certifiante)… à l’approfondissement pratique (codage & recherche)

Les formations en ligne ne sont pas adaptées à un public jeune et non spécialiste. Or, chez Ipesup nous sommes convaincus qu’il faut initier et préparer les nouvelles générations à ces technologies révolutionnaires. Les stages d’initiation et d’approfondissement Ipesup ont été élaborés par des experts qui ont pris le soin de rendre accessibles des notions souvent complexes. La formation d’IPESUP est conçue autour de deux stages :

 

1 – Le stage certifiant d’initiation à l’intelligence artificielle (Toussaint 2022, Noël 2022, Février 2023)

En partenariat avec l’entreprise IBM, le stage certifiant d’initiation à l’intelligence artificielle peut être suivi au choix à la Toussaint 2022, à Noël 2022 ou en Février 2023. Ce stage vous permet (programme détaillé sur la page de la formation)

  • de vous initier à l’intelligence artificielle dans ses aspects culturels (définition, histoire et évolution de l’IA depuis les années 1950, enjeux éthiques et défis, métiers, formation, enjeux socio-économiques…)
  • de vous familiariser avec les aspects théoriques scientifiques de l’IA (apprentissage automatique supervisé ou non, réseaux de neurones, étapes pour passer des données aux modèles…)
  • de vous initier au code (codage d’un algorithme d’IA pour reconnaître différents types d’objets)
  • et de passer une certification IBM « AI Foundation » en lien avec nos professeurs, que vous pourrez téléverser dans votre dossier Parcoursup.

       

      2 – NOUVEAU : le stage d’approfondissement pratique d’intelligence artificielle (été 2022 ou été 2023)

      Le stage d’approfondissement pratique d’intelligence artificielle, organisé lors de la seconde quinzaine d’août, vous permet (programme détaillé sur la page de la formation)

      • de bénéficier d’un « résumé d’intelligence artificielle appliquée » 
      • de coder effectivement plusieurs programmes d’intelligence artificielle dans des domaines variés
      • de vous initier à la recherche scientifique à travers la lecture critique et pratique d’un article scientifique lié à l’intelligence artificielle (+ codage lié)

      On peut aussi suivre un Cycle de stages 2022-2023 complet comprenant un stage d’initiation au choix + le stage d’approfondissement pratique durant l’été.

      Ipesup met à disposition des élèves un espace numérique de travail dédié (vidéos introductives, documents, slides des présentations, accès aux plateformes IBM Skillsbuild, Credly, accès aux codes et algorithmes utiles pour les séances pratiques, quiz interactifs) qui complète utilement la formation en amont et en aval de celle-ci.

       

      Pourquoi une formation en intelligence artificielle dès le Lycée ?

      Les algorithmes d’IA font partie du quotidien : les chatbots répondent à nos questions sur des sites de e-commerce, les réseaux sociaux et plateformes de vidéos en ligne nous recommandent du contenu susceptible de nous intéresser, des assistants vocaux nous accompagnent au quotidien… Mais savons-nous vraiment comment fonctionnent ces algorithmes ? Et comment crée-t-on ces algorithmes “intelligents” ? À travers ses stages d’initiation et d’approfondissement pratique de l’IA, Ipesup répond à ces questions de manière simple et pédagogique, sans qu’aucun pré-requis scientifique ou technique ne soit nécessaire. Pourtant, vous le constaterez, on peut atteindre des objectifs significatifs avec un bagage initial réduit, sous réserve de bénéficier de l’accompagnement de véritables professionnels, professeurs pédagogues et expérimentés.

      Avec plus de 35 masters spécialisés (en IA, en science des données,…), la France est un des pays européens dont l’offre de formation est la plus riche. Toutefois, en France la formation en IA reste trop tardive car celle-ci est proposée presque exclusivement dans l’enseignement supérieur. Or, le secondaire est une période clé au cours de laquelle de nombreux élèves vont commencer à s’intéresser au monde professionnel et prendre d’importantes décisions concernant leur orientation. Ainsi, Ipesup est désireux d’offrir à ces élèves une introduction aux enjeux socio-économiques, environnementaux de l’IA ainsi qu’à ses différents métiers. Les stages d’initiation à l’IA et d’approfondissement pratique de l’IA sensibilisent aux expertises de demain et préparent aux formations spécialisées de l’enseignement supérieur.

      Nos préparations >



      Conseils pour réussir ses oraux d’écoles de commerce post-bac

      Maintenant que les épreuves écrites des concours ACCÈS et SESAME sont terminées, vous vous apprêtez à passer des épreuves orales dans les écoles où vous êtes admissible. Vous vous dîtes peut-être que le plus dur est derrière vous, mais sachez que les oraux représentent une partie importante du classement final.

      Il y a généralement 2 types d’épreuves orales : l’entretien de motivation et l’oral d’anglais. Dans certaines écoles, comme l’ESSCA, vous devrez également passer un entretien collaboratif. Ce type d’exercice nécessite donc une réflexion et une préparation spécifiques en amont.

      Ipesup vous explique comment réussir vos oraux pour intégrer l’école de commerce post-bac que vous visez : IÉSEG, ESSEC, ESSCA, EM Normandie, EMLV, PSB, …

       

      Comment se préparer aux oraux ?

      Réussir ses oraux d’écoles de commerce post-bac demande une réelle préparation qui n’est pas négligeable. Il faudra réfléchir à votre personnalité, vos expériences, vos ambitions et savoir les présenter, autant en français pour l’entretien de motivation, qu’en anglais pour l’oral, selon le format de l’épreuve choisi par l’école en question.

       

      1/ Préparer une présentation complète

      La présentation est décisive car c’est la toute première idée que les jurys se feront de vous. Elle doit donc être minutieusement préparée et doit pouvoir marquer d’emblée les esprits.

      Tout d’abord, il faut penser à saluer chaleureusement les jurys et les remercier du temps qu’ils vous accordent. L’entretien débutera très probablement par la question : « Présentez-vous ». C’est alors à vous de jouer !

      Une bonne présentation doit durer entre 2 et 3 minutes, et doit permettre aux jurys de comprendre qui vous êtes et pourquoi vous vous trouvez face à eux. Il s’agit donc d’évoquer plusieurs sujets qui vous correspondent, et susciter l’intérêt et la curiosité des jurys pour la suite de l’entretien. L’introduction doit présenter vos expériences, vos motivations, et vos ambitions, sans toutefois donner trop de détails. Il vaut mieux parler de sujets qui vous démarqueront des autres candidats et ordonner vos différentes idées en fonction de leur importance.

      Même si l’introduction doit absolument être préparée en amont, il ne s’agit pas de réciter un texte et de monopoliser la conversation. Les jurys reviendront sur les sujets qu’ils trouvent pertinents pour obtenir plus d’informations.

       

      Conseil : S’entraîner à se présenter devant des membres de votre entourage peut être un excellent exercice. Cela vous permettra d’être plus à l’aise et de récolter de précieux conseils pour adapter votre discours, en français comme en anglais.

       

      2/ S’informer sur l’école

      Il faudra réussir à convaincre les jurys que leur école vous correspond parfaitement, ce qui sera impossible sans une bonne connaissance de ses particularités. Grâce à une connaissance approfondie de l’école, de ses valeurs et de ses programmes, les membres du jury constateront votre motivation pour rejoindre l’école en question.

      Dans la mesure du possible, il faut essayer de lier vos passions à l’école. Si vous aimez voyager, pourquoi ne pas vous renseigner sur les opportunités que l’école offre à l’étranger ?

      Plus que des étudiants motivés, les jurys sont à la recherche de futurs ambassadeurs de l’école qui porteront leurs valeurs et participeront à son épanouissement. Si vous avez eu l’occasion de vous rendre aux portes ouvertes, c’est le moment idéal pour en parler. Cela montrera une réelle motivation à intégrer l’école en question.

       

      Conseil : Pour obtenir des informations sur l’école, vous pouvez vous rendre sur leur site Internet, télécharger les brochures et vous rendre sur leurs différents réseaux sociaux. Les écoles de commerce offrent également de nombreuses opportunités associatives, il pourrait être intéressant d’avoir fait des recherches en amont sur quelques-unes d’entre-elles que vous aimeriez rejoindre une fois admis.

       

      3/ Réfléchir à son projet

      Un oral pour intégrer une école de commerce post-bac nécessite une réflexion sur soi et sur ses ambitions. Les jurys attendent de vous que vous leur expliquiez qu’intégrer leur école de commerce vous permettra d’atteindre vos objectifs professionnels.

      Ils ne s’attendront pas à ce que vous ayez nécessairement un projet professionnel très précis en tête. Néanmoins, avoir une idée de la voie vers laquelle vous souhaitez vous orienter sera un moyen de les aider à comprendre dans quel but vous souhaitez rejoindre leur école.

      Il faut donc réussir à se projeter dans le temps, et s’imaginer à la sortie de l’école. Quel type de diplôme avez-vous et que comptez-vous en faire ?

       

      Conseil : Vous pouvez vous renseigner sur l’intitulé des Masters proposés par l’école et approfondir vos recherches sur un secteur en particulier. Vous pouvez également regarder si l’école offre des opportunités de doubles diplômes.

       

      L’entretien de motivation

      L’entretien de motivation dure entre 30 et 45 minutes. Il permet de montrer votre personnalité et votre motivation, face à un jury généralement composé de 2 personnes : un membre du corps enseignant et un professionnel.

       

      1/ Proposer des réponses construites

      Il est tout à fait normal de prendre un peu de temps avant de répondre aux questions.

      Votre jury ne s’attend pas à ce que vous connaissiez vos réponses instantanément. Vous pouvez tout à fait prendre quelques secondes pour réfléchir à la construction de votre réponse.

      Il faut ensuite veiller à proposer des réponses complètes, et construites.

       

      Conseil : Pour cela, vous devez penser à donner le contexte global, puis expliquer quels étaient vos missions, vos objectifs et les actions mises en place pour les atteindre. N’oubliez pas de parler du résultat global obtenu. En suivant cette méthode, vous vous assurerez que toutes vos réponses sont structurées et présentent des réalisations concrètes aux jurys. 

       

      2/ Se tenir au courant de l’actualité

      Il est fréquent que, durant l’entretien, les membres du jury s’intéressent au regard que vous portez sur le monde extérieur. Ils peuvent donc tout à fait vous demander d’évoquer un sujet d’actualité qui a attiré votre attention récemment, ou vous demander votre avis sur un sujet de leur choix.

      Plus qu’une connaissance parfaite des évènements, ils souhaitent connaître votre intérêt sur le monde, les moyens que vous utilisez pour vous informer et votre capacité à vous forger votre propre opinion. Il se peut que vous ne connaissiez pas la réponse, il s’agit alors de ne pas paniquer et d’orienter sa réponse vers un sujet sur lequel vous êtes plus à l’aise.

       

      Conseil : Il est nécessaire de porter une attention particulière aux faits d’actualité importants quelques jours avant votre oral. Il faut également approfondir ses connaissances dans un sujet d’actualité en particulier et se tenir prêt à en parler aux jurys.

      3/ Travailler la conclusion de l’entretien

      La conclusion de l’entretien est elle aussi très importante pour intégrer une école de commerce par le biais des concours ACCÈS ou SESAME. Elle peut différer selon les jurys, mais il se peut qu’ils vous demandent simplement si vous souhaitez ajouter quelque chose. Dans ce cas, il serait donc intéressant pour vous d’ajouter un élément dont vous n’auriez pas eu l’occasion de parler durant l’entretien et qui permettrait de vous démarquer des autres candidats.

      Il se peut également qu’ils vous demandent si vous avez des questions à leur poser. Il est fondamental d’en avoir préparé quelques-unes. Elles peuvent être diverses, porter sur un programme spécifique, sur une particularité de l’école, sur le parcours professionnel des membres du jury, etc. Libre à vous de poser une question originale et pertinente. Dans la mesure du possible, l’information ne doit pas être facilement trouvable sur le site Internet de l’école et ne doit pas avoir été évoquée au cours de l’entretien.

       

      Conseil : Vous pouvez analyser les dernières actualités concernant l’école, en repérer une qui attire votre attention et demander aux membres du jury de vous donner davantage d’informations.

       

      L’oral d’anglais

      Le format de l’oral d’anglais varie beaucoup selon les écoles, que ce soit pour le concours ACCÈS ou pour le concours SESAME. Il peut s’agir d’une simple conversation sur vos projets et ambitions, d’une présentation d’un thème préparé en amont, ou d’une description d’un document comme un texte ou une image avec un temps de préparation. L’essentiel est de bien connaître les modalités de l’oral que vous vous apprêtez à passer, et comprendre ce qui est attendu de vous.

       

      1/ Maximiser sa préparation

      L’oral d’anglais vous demandera une préparation particulière. Tout d’abord, il faudra vous renseigner auprès de l’école sur le format de l’oral d’anglais. Votre préparation devra s’adapter au type d’oral choisi par l’école.

      Il faudra ensuite revoir les règles de grammaire, la conjugaison, et le vocabulaire utiles en entretien. Vous devrez également vous préparer à parler de vous et de vos centres d’intérêt en anglais.

      Il n’y a pas de secret, c’est en pratiquant que l’on devient plus à l’aise et que l’on s’améliore. Avec un bon entraînement, l’exercice vous paraîtra plus simple le jour-même, et vous gagnerez du temps de réflexion.

       

      Conseil : Entraînez-vous à vous exprimer en anglais, en commentant des textes et des images. Par exemple dans le métro, vous pouvez vous mettre en situation de préparation et voir ce que vous auriez dit pour décrire l’affiche qui se trouve devant vous en anglais.

       

      2/ Construire et organiser ses idées

      Si le format de votre oral vous demande de présenter une thématique imposée, la préparation devra avoir été faite en amont, et vous devrez simplement exposer votre réflexion à votre interlocuteur. Si votre oral d’anglais consiste en une description de document, que ce soit un texte, une image ou un fichier audio, le temps de préparation que vous aurez sera probablement court. Il est important de veiller à rester concentré durant toute la durée de l’exercice.

      L’oral d’anglais impose d’aller plus loin que de la simple description, en y ajoutant des associations d’idées et des références. Le professeur doit évaluer vos capacités de compréhension mais également d’expression en anglais. Plus votre argumentaire est approfondi, plus votre épreuve sera réussie.

      Il se peut que vous ne vous souveniez plus d’un mot en particulier. Il ne faut surtout pas paniquer. Vous pourrez décrire l’élément d’une autre manière, ou simplement demander à votre juré si le mot est central dans votre argumentaire.

       

      Conseil : Vous pouvez commencer la préparation en notant toutes vos idées sur votre feuille de brouillon. Dans un second temps, vous devrez les organiser afin de construire un plan argumentaire suivant une logique plus précise.

       

      En conclusion

      Avec une bonne préparation, les épreuves orales se dérouleront plus facilement que vous l’imaginez. L’important est de bien respirer et de gérer au mieux son stress. Vous aurez l’occasion de présenter vos expériences, vos passions, vos réussites, vos échecs, sujets que vous devriez maîtriser facilement.

      Les jurys sont avant tout là pour apprendre à vous connaître et s’intéresser à votre projet. Ne perdez pas vos moyens si vous ne connaissez pas la réponse, et n’oubliez pas : vous pourrez toujours réorienter la conversation sur un sujet que vous maîtrisez davantage.


      L’équipe d’Ipesup vous souhaite bon courage pour vos oraux !



      Entretien avec Nejma, en première année à Sciences Po, Campus de Menton

      Pour commencer, pouvez-vous vous présenter ?

      Je m’appelle Nejma*, j’ai 18 ans et je viens de région parisienne. J’ai intégré en Première année Sciences Po sur le campus de Menton et je souhaite orienter mes études vers le domaine juridique, avec pour ambition de devenir avocate privatiste.

       

      Qu’est-ce qui a motivé le choix du programme Moyen-Orient Méditerranée de Menton ?

      J’ai toujours su que je voulais devenir avocate. Au départ, je pensais me tourner vers le droit pénal puis certaines réalités du monde du travail rencontrées durant mes stages m’ont poussée vers le droit des affaires, axé justement sur la région MENA où les litiges relatifs aux enjeux du pétrole et du gaz sont particulièrement forts. C’est assez fou, mais toute ma motivation s’est basée sur un séminaire donné lors de la deuxième année du Collège Universitaire à propos des modes alternatifs de résolutions de conflits en région MENA, qui vaut 3 crédits sur l’ensemble de mon Bachelor (rires). En intégrant Sciences Po après mon baccalauréat, je savais que j’aurais tout le temps par la suite de me spécialiser dans le droit et je voulais me laisser la possibilité d’étudier des thématiques que je n’aurais pas forcément pu voir en licence de droit classique.

       

      Quelles sont les particularités du campus mentonnais ?

      En ce moment même, j’ai le soleil qui éclaire mon appartement (rires). Au-delà du cadre idyllique, c’est un campus qui se concentre sur la région Méditerranée-Moyen Orient ; quand on parle de « Méditerranée », cela concerne au maximum l’Italie sur le continent européen. Sinon, l’attention se porte sur la partie sud de la mer, comptant notamment l’Afrique du Nord. Je dirais qu’au premier semestre nous n’étudions pas énormément cette région, hormis lors d’une conférence de méthode à propos des « printemps arabes ». Il y a quelque chose de fondamental, que je n’avais pas compris avant d’arriver sur le campus, c’est que mon parcours ne serait pas uniquement spécialisé sur la région MENA, mais bien que ces connaissances viendraient en complément de cours sur le continent européen. À aucun moment les cours du premier semestre de Sociologie, ou ceux d’Économie (ce dernier étant sur Zoom car le professeur Philippe Martin est également enseignant sur le campus de Paris), n’ont mentionné les pays de cette région. Nous suivons donc le même programme que celui donné aux étudiants de Paris, à l’exception des quelques cours axés sur les rapports entre l’Empire Ottoman et l’Europe. La spécialisation MENA vient comme un bonus et non comme un enseignement qui se ferait au détriment du bagage de culture générale relatif au continent qui est le nôtre et qui reste nécessaire. Néanmoins, nous avons davantage de choix et de liberté au fur et à mesure que nous avançons dans notre scolarité, à l’image des cours de Sciences Politiques qui s’orientent progressivement sur la région MENA dès le second semestre.

      Au-delà des enseignements, cette culture méditerranéenne et moyen-orientale se transmet grâce à nombre d’associations tel que Sciences Po Med Liban aidant des réfugiés aussi bien que la population locale, comme lors des explosions du port de Beyrouth le 4 août 2020, évènement pour lequel l’association s’est directement rendue sur le terrain. Ils organisent également de nombreuses initiatives comme un voyage en Tunisie. Il y a aussi l’association Med MUN qui organise des débats au mois d’avril et dont tous les comités sont orientés vers la région MENA. Moi-même je me suis engagée dans la Junior Consulting, qui a une antenne mentonnaise, car elle me permettra à terme de lancer mes propres projets autour de cette région. J’avais aussi adhéré à une initiative étudiante qui visait à faire de l’orientation auprès de lycéens habitant au Maghreb, mais, malheureusement, celle-ci n’a pas vu le jour en raison de la fermeture des frontières avec la Tunisie. Au niveau des langues, avec un niveau C1 en anglais et B1 en arabe, il est possible de prendre de manière optionnelle le perse, l’hébreu ou même le turc. Enfin, la bibliothèque est très riche et il me semble que c’est la seule parmi tous les campus à avoir des écrits originaux en langue arabe, telles que des exégèses. De fait, il y a de multiples clins d’œil à cette région tout au long de la vie étudiante.

       

      Ayant déjà une idée de carrière claire et précise, souhaitez-vous vous réorienter et demander d’autres écoles et formations pour votre Master ?

      Sans faire une analogie totale avec les Grandes Écoles de commerce, Sciences Po reste une école diplômante à partir du niveau Bac+5. On est considéré comme réellement diplômé de l’Institut d’Études Politiques à partir du Master 2. Mon principal dilemme a été de trouver la manière de combler mes lacunes en droit naturellement impliquées par la formation pluridisciplinaire prodiguée à Sciences Po. Je pense justement pouvoir le résoudre en effectuant un Master Droit économique pour travailler, dans l’idéal, au sein des nouvelles technologies, leur rapport avec la finance, leur structuration juridique… Je constate d’ailleurs que nous avons de plus en plus de contenus de ce type au sein de l’École de Droit.

       

      Selon vous, qu’est-ce qui dans votre profil atypique a été décisif pour votre admissibilité puis votre admission à Sciences Po ? 

      Deux choses : ma détermination et la précision de mon projet professionnel. Dès le lycée, lorsque la conseillère d’orientation m’a demandé ce que je désirais faire plus tard, j’ai répondu « du droit de l’arbitrage commercial international ». J’ai par la suite sollicité de nombreux professionnels dans le but de me renseigner, d’en savoir plus tant sur la partie strictement scolaire du métier que sur ses aspects pratiques. J’ai donc alimenté cet intérêt par des éléments concrets, me créant un certain bagage de stages auprès d’avocates, de séminaires sur la géopolitique des ressources naturelles… ce qui a renforcé la cohérence de mon profil. Je ne dis pas qu’il faut absolument faire du droit de l’arbitrage (rires), mais qu’il peut être avantageux d’avoir une idée de carrière précise, y compris lorsque cette dernière n’entre pas totalement dans la formation Sciences Po. Mais aussi, et surtout, malgré la précision de mon profil, j’ai montré aux examinateurs et membres de jury une ouverture d’esprit sur d’autres disciplines et champs d’études qui a automatiquement répondu à la question « Pourquoi ne faites-vous pas une licence de droit ? ».

       

      Comment s’est passée votre rentrée sur le campus ?

      J’ai raté ma semaine d’intégration à cause de problèmes de logement ! Malgré tout, dès mon arrivée j’ai ressenti l’esprit familial propre au campus. Il n’y a aucun clivage entre étudiants de Première et Deuxième année, tout le monde semble ouvert, tout le monde… y trouve son compte, même au regard des divergences politiques. Il y a vraiment cet esprit de cohésion et une bonne ambiance. Et puis le BDE a beaucoup contribué à cette intégration : des évènements ont notamment été organisés avec les étudiants de section English Track effectuant des doubles diplômes internationaux avec Columbia, Berkeley et pleins d’autres universités prestigieuses. Le seul bémol est que nous n’avons pas d’espace cafétaria (rires).

       

      De manière rétrospective, quel regard adoptez-vous sur la réforme de la procédure d’admission à Sciences Po Paris et aux campus délocalisés ? 

      Selon moi, cette nouvelle procédure d’entrée met l’accent sur le profil de chacun en complément des notes fournies. Je pense que cette réforme m’a donné espoir parce que j’ai su que je voulais faire Sciences Po à la fin de la Première, alors que mon dossier était marqué par une entrée au lycée avec 12 de moyenne, sans encore pouvoir inscrire que j’avais terminé ma Terminale à près de 18 de moyenne. Je me suis alors rendu compte que c’était faisable, parce que j’avais des choses à raconter et un objectif précis, en plus d’être extrêmement déterminée.

       

      Qu’est-ce que vous redoutiez en préparant ce « nouveau concours » ?

      Lorsque je me suis rendue au stage de préparation d’Ipesup,  je me suis dit « je suis dans la cour des grands ». J’ai pris conscience qu’il fallait que je m’investisse encore davantage pour faire la différence et exploiter au maximum les ressources autour de moi. Mais ce qui m’a surtout fait peur, c’est le processus Parcoursup. Je craignais qu’on ne me laisse pas dire ce que j’avais à dire entre la limite de caractères et la masse importante de dossiers par examinateurs. Je m’étais véritablement investie dans ces écrits, je les avais faits et repris allant toujours plus loin à partir des conseils données par les correcteurs d’Ipesup. Ma phobie était donc que mon dossier soit noyé parmi tant d’autres que je ne puisse me démarquer.

       

      Sur la continuité pédagogique, diriez-vous que ce que vous avez appris à IPESUP vous est encore utile maintenant que vous êtes à Sciences Po ? 

      Tout à fait ! Les cours de soft skills me servent encore aujourd’hui. Des choses qui paraissent anodines comme le contact visuel, ou les temps de silence, ou le fait de capter l’attention d’un jury qui voit passer des candidats toute la journée, … sont des enseignements essentiels. En plus des softs skills, le contenu des cours m’a apporté un capital culturel encore exploitable, comme c’est le cas au niveau de l’analyse d’image. Tous ces mécanismes disons… subtiles, l’ensemble de ces codes m’ont été vraiment d’une aide précieuse dans le cadre de présentations orales et m’auraient été utiles même en cas d’échec à Sciences Po.

       

      Pourquoi avoir choisi IPESUP et qu’y avez-vous appris ?

      Un membre de ma famille a vu qu’Ipesup donnait des cours intensifs durant les vacances scolaires et a donc réservé ma place en décembre sachant qu’il en restait très peu. J’avais moi-même assisté aux réunions d’informations et la communication ainsi que l’accompagnement personnalisé mis en avant par le directeur de la préparation étaient réels lors de la formation. Sur la forme, Ipesup m’a aidée à structurer mes idées autour de ma passion pour la région MENA et l’influence des enjeux économiques, juridiques et environnementaux du pétrole sur l’évolution des sociétés contemporaines. J’ai ensuite compris comment cet intérêt faisait écho à mes engagements personnels et enfin de quelle manière mettre en avant la singularité de cette mosaïque qui m’est propre. Aussi, pour l’oral, j’ai vraiment bien été préparée parce que j’ai pu avoir des retours objectifs provenant de membres de jury qui ne me connaissaient pas. J’ai alors pu être mise en condition durant les oraux blancs. Sur le fond, Ipesup a vraiment réussi à établir un lien de confiance en répondant rapidement et efficacement à mes questions, en mettant en place différentes formats très proches des conférences et cours magistraux propres aux études supérieures et en faisant intervenir des étudiants de Sciences Po nous aidant à retravailler nos écrits et mieux nous connaitre. J’en savais considérablement plus sur moi lorsque je suis sortie d’Ipesup. Nous avons donc été aidés à la fois sur le fond et sur la forme, et c’est pour toutes ces raisons que je recommande la prépa aujourd’hui.

       

      Quel a été votre meilleur cours, professeur ou intervenant à IPESUP ?

      Concernant les intervenants, j’avais été très marquée par la plume du gouverneur de la Banque de France, qui m’avait d’ailleurs donnée son contact ! C’était tellement passionnant de l’entendre parler de l’impact de la Covid sur l’économie réelle qu’elle a déclenché chez moi un très fort intérêt pour la finance.

      J’avais aussi choisi de suivre à la fois la préparation à la procédure d’entrée de Sciences Po Paris et des campus délocalisés mais également celle du Concours commun des IEP de Région, même si je n’étais pas dans l’optique de passer les épreuves. C’est en suivant cette double préparation que j’ai pu avoir de nombreuses heures avec mon professeur l’histoire à Ipesup : il était génial !! Que ce soit avec ce professeur ou le reste du corps pédagogique, il y avait un vrai lien humain entre préparationnaires et enseignants, eux-mêmes me considérant non pas comme un dossier mais bien comme une étudiante qui avait toutes ses chances d’intégrer Sciences Po, et je leur en suis très reconnaissante.

       

      Quel conseil donneriez-vous à un ou une élève qui souhaiterait rejoindre Sciences Po ?

      D’être lui ou elle-même, sans complexe. Sciences Po nous donne l’occasion de valoriser l’ensemble de notre profil, notre personnalité et de transformer positivement certains leviers d’autocensure. Le but est de faire un travail d’introspection nous permettant d’en apprendre plus sur nous-mêmes et donc de mieux en parler. En parallèle, n’hésitez pas, dès la Seconde, à apprendre pour apprendre !! Ne vous limitez jamais au strict minimum, mais allez toujours chercher au-delà des connaissances qu’on pourrait vous offrir. C’est la meilleure façon d’en savoir davantage et c’est ce savoir que nous gagnons en complément de notre parcours scolaire qui nous sert le plus pour intégrer toute filière sélective.

       

       

      * Le prénom a été modifié.

      NOS PRÉPARATIONS > NOS RÉUNIONS D’INFORMATION >



      Le Lycée Ipesup par Bertrand LEONARD

      Président du Groupe Ipesup, ancien président de la fondation HEC, Bertrand Léonard livre sa vision éducative à l’occasion du développement du Lycée Ipesup.

       

      Educ’France : Ipesup ouvre en septembre 2022 un lycée, alors que votre groupe est connu surtout pour ses classes préparatoires aux grandes écoles. Qu’est-ce qui motive une telle ouverture?

      Deux constats simples :

      1) Les modes de sélection à l’entrée des filières sélectives du supérieur évoluent : essentiellement par examen, il y a 20 ans (en dehors des universités), le poids du dossier scolaire issu du lycée est désormais déterminant (Sciences Po Paris, Bachelors français ou internationaux…). Il représente souvent la condition unique d’admissibilité. Dès lors, le rôle joué par le lycée, le niveau réel atteint pendant les trois années est encore plus central. Une tendance renforcée par le poids inédit du contrôle continu qui compte désormais pour 40% de la note du baccalauréat et devient évidemment clé dans l’appréciation du dossier Parcoursup.

      2) Nous sommes convaincus qu’il y a une place naturelle pour un lycée d’un très bon niveau académique, veillant à l’épanouissement personnel de l’élève et le projetant activement dans le monde de demain. Cette conviction s’est forgée, au fil des années et des très nombreux échanges avec les parents, les élèves et les professeurs. Nous formons, au sein de nos divers cycles de formation environ 6 000 lycéens chaque année.

       

      Notre programme pédagogique, « Se construire et s’épanouir dans l’excellence », s’articule autour de trois piliers :

      • Pédagogie : une excellence académique avec une équipe de très bons professeurs et des classes d’un effectif maximal de 20 élèves, dimension raisonnée qui renforce les interactions entre le professeur et ses élèves. L’intégralité du programme officiel est évidemment traité, et il l’est ainsi en profondeur.
      • Ouverture : Quatre ateliers thématiques, très collaboratifs sont encouragés au sein de l’établissement : dimension internationale (théâtre, pitchs en anglais , certification, accompagnement des candidats aux études à l’étranger…), initiation aux nouvelles technologies, pratique active des soft skills avec une équipe de coachs certifiés, éveil intellectuel au sein d’une capitale mondiale de la culture, avec des projets développés en dehors de la classe : musées, philharmonie, cinémathèque, … de façon à former des esprits ouverts dans un monde ouvert.
      • Parcours : immersion au sein d’une institution experte des filières sélectives et internationales.

       

      Educ’France : certains observateurs ont noté que votre ouverture de lycée intervenait précisément au moment où vos prestigieux voisins du 5ème, Louis le Grand et Henri IV, pour ne pas le citer, se voyaient intégrés dans AFFELNET et perdaient donc leur possibilité de recruter les meilleurs. N’est-ce qu’un hasard?

      C’est clairement un hasard !

      Notre volonté de développer le Lycée Ipesup s’appuie sur une réflexion de fond bien plus construite qu’une pure approche tactique liée à Affelnet…

      Ce projet est né à la faveur du Bac 2021, à partir de l’analyse que nous faisions des changements que ce nouveau Bac induisait sur le parcours des élèves dans le continuum Bac-3 / Bac+3, en commençant par la place du dossier du lycéen dans la sélection.

       

      Educ’France : en quoi étudier dans votre lycée est-il un atout pour les études supérieures sélectives en France? et à l’étranger?

      Depuis plus de 40 ans, Ipesup est reconnu comme une des toutes premières institutions en matière de préparation aux examens et concours de l’enseignement supérieur (classes préparatoires commerciales et scientifiques, prépa IEP Paris – Régions – ENA, écoles post bac, médecine…). Cette longue expérience nous a conduit à développer une offre de formation très large, de la Seconde à Bac + 5. Le lycéen d’Ipesup est plongé dans un environnement très fertile. Il n’y a pas de silo. Bien au contraire, il peut échanger avec les élèves, les professeurs de nombreuses filières, pour mûrir ses choix, construire sa motivation et évidemment se préparer efficacement en participant aux conférences, stages, cycles qui correspondent à ses choix d’orientation.

      Nous préparons chaque année de nombreux lycéens à rejoindre les meilleures universités britanniques, américaines, italiennes, espagnoles…nous connaissons très bien les modalités de sélection de chaque type d’établissement et préparons nos élèves dès la seconde à constituer leurs dossiers et notamment à obtenir les certifications indispensables

       

      Educ’France : Votre statut hors contrat vous donne un certain nombre de libertés. Lesquelles sont les plus précieuses pour atteindre l’excellence dans la bienveillance?

      Notre statut nous permet une souplesse d’organisation incomparable pour préparer au mieux les élèves à réaliser leurs projets. Nous pouvons ajuster librement notre pédagogie de façon à élever l’élève à la hauteur de ses ambitions et à l’aider à s’épanouir autant qu’à réussir.

      Il autorise également une grande réactivité au changement, qui est l’une des clés du succès de notre modèle. Cette agilité nous permet de toujours garder l’initiative.

       

      Educ’France : comment voyez-vous l’avenir du lycée en France ? Si vous étiez ministre et ne pouviez faire qu’une seule réforme concernant le lycée, que feriez-vous?

      L’avenir du lycée doit rester du côté du savoir et de sa transmission. C’est la mission historique de l’école. Mais le lycée devrait se préoccuper autant de la nécessité de s’épanouir par le savoir que de le rendre accessible à tous. Le lycée ne peut avoir un avenir qu’à la condition de tout mettre en œuvre pour que les élèves soient motivés à donner le meilleur d’eux-mêmes.

      Et cela passe par l’excellence des professeurs qui auront la responsabilité de former les élèves. Les professeurs doivent rester de très bon niveau, y compris comme figures d’inspiration. Et cela n’est possible que si le métier d’enseignant reste suffisamment attractif pour faire venir à lui les meilleurs. C’est pourquoi, s’il y a aujourd’hui une réforme à faire, c’est fondamentalement de revaloriser le métier d’enseignant.

      En savoir plus >


      Interview EducFrance



      Bonne copie 2021 : HGGSP ESCP

      Histoire-Géographie et Géopolitique du Monde Contemporain

      Obtenez l’intégralité des meilleures copies des élèves de la Prépa HEC d’Ipesup

      Ipesup partage avec vous les meilleures copies des élèves de la Prépa HEC de l’année 2021.

      Lire une très bonne copie contribue souvent à passer un cap et peut être plus parlant que de lire une énième méthodologie.

      Retrouvez en téléchargement gratuit une dissertation de l’un de nos étudiants ayant obtenu la note de 18/20 à l’épreuve d’Histoire-Géographie et Géopolitique du Monde Contemporain en 2021 !

       

      TÉLÉCHARGER >



      Entretien avec Marc, détenteur de la Certification Cambridge C1

      Peux-tu te présenter ?

      Je m’appelle Marc, j’ai 17 ans et je suis en Terminale Scientifique avec options Mathématiques et Physique. L’an passé, j’ai suivi une formation de préparation à la Certification Cambridge C1 avec la School of English.

       

      Quel stage as-tu suivi au sein de la School of English d’Ipesup ?

      J’ai tout d’abord commencé pendant l’été 2020 par la Summer Session avec Fabrice Picon, directeur de la School of English, pendant 2 semaines. J’ai ensuite suivi une deuxième Summer Session l’été suivant avec Nicolas Carel, cette fois-ci pour axer davantage sur les classes préparatoires. Cela faisait partie d’un Cycle annuel pour la préparation à la Certification Cambridge niveau C1 à distance, puisque je n’habitais pas à Paris. De fait, toute l’année j’ai eu des cours en visio de manière hebdomadaire pour finir par passer l’examen il y a 2 mois.

       

      Pourquoi avoir choisi de rejoindre la School of English ? 

      Quand je suis arrivé en Seconde, j’avais un niveau d’anglais très faible alors même que c’était déjà une matière importante au lycée. Par la suite, j’ai décidé de m’orienter vers les classes préparatoires et il me fallait arriver avec un certain niveau d’anglais pour avoir un bon dossier. J’ai donc entrepris de m’améliorer et de passer une certification. J’avais conscience que de passer le niveau C1 pouvait être un bon indicateur de mon niveau actuel.

       

      Qu’est-ce qui différencie la School of English d’une prépa classique ?

      L’avantage principal est la proximité avec les professeurs. Ils m’ont beaucoup suivi, peut-être plus que dans d’autres écoles. Le deuxième point très avantageux pour moi a été le fait que les stages soient très intensifs et finalement très efficaces : en une à deux semaines, on acquiert beaucoup de connaissances, beaucoup plus que durant l’année en cours de langues.

       

      Recommanderais-tu les stages de la School of English ?

      Bien sûr ! Pour la simple et bonne raison que j’ai moi-même réussi à obtenir la Certification Cambridge de niveau C1 grâce à la School of English. Donc je ne vois pas pourquoi cela ne marcherait pas pour d’autres élèves.

       

      Un dernier mot ?

      Je tiens à insister sur le fait que j’ai été très satisfait du contact avec tous les professeurs d’anglais. Ils étaient tous super ! Cela motive d’avoir des professeurs qui nous suivent tout au long de notre progression et qui sont derrière nous pour nous pousser à donner le meilleur de nous-mêmes.

      En savoir plus > ACTUALITÉS SCHOOL OF ENGLISH >



      Toutes nos préparations de Printemps 2022

      Nos stages de Printemps 2022 organisés pendant les vacances scolaires permettent, quel que soit le profil de l’élève ou l’orientation choisie, de consolider ses acquis, renforcer ses bases et anticiper les études supérieures.

      Retrouvez ci-dessous la liste de l’ensemble des stages réalisables au cours de cette période : stages généraux pour le Lycée (Seconde, Première et Terminale) ou stages Trajectoire (Prépa HEC, Médecine, Prépa Scientifique), stages spécifiques Sciences Po, Écoles de commerce et d’ingénieurs post-bac, Maths Sup – Maths Spé et préparations aux certifications et examens d’anglais.

       

      Stages Lycée (Seconde – Première – Terminale)

      Stage intensif Seconde

      Le stage de Printemps a pour vocation de permettre aux élèves de clôturer en beauté leur année de Seconde et de commencer à se préparer à l’année de Première, devenue déterminante dans le contexte de la réforme.

      • Dates : du lundi 25 au samedi 30 avril 2022 (zones A et C)
      • Programme :
        • Parcours socle classique (24h de mathématiques + français) ou parcours socle maths avancées (24h de mathématiques + français)
        • Option méthodologie : 6h de cours sur 2 demi-journées

      Modalités présentiel / distanciel : Les enseignements proposés par le Groupe Ipesup sont assurés en présentiel et au format digital à distance par l’intermédiaire des parcours numériques intégrés développés par notre équipe pédagogique.

        Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

         

        Stages intensifs Première

        Le stage de Printemps a pour vocation de permettre aux élèves de clôturer en beauté leur année de Première, avec l’arrivée imminente du Baccalauréat de français, et de se préparer déjà à l’année de Terminale.

        • Dates, au choix :
          • du lundi 18 au samedi 23 avril 2022 (zones A et B)
          • du lundi 25 au samedi 30 avril 2022 (zones A et C)
          • Programme : 2 stages, au choix (ou possibilité de combiner les 2) :
            • Préparation au Bac de Français écrit* 
              • Cours de préparation aux épreuves écrites du Bac de Français
              • 24h : 20h de cours + 4h de bac blanc
              • Accès à Libris le parcours numérique de français
            • Préparation aux spécialités clefs 
              • 1 à 2 au choix : SES, HGGSP, Physique-chimie et Mathématiques (SES et Physique-chimie incompatibles)
              • 12h (10h de cours + 2h d’examen blanc)

          Modalités présentiel / distanciel : Les enseignements proposés par le Groupe Ipesup sont assurés en présentiel et au format digital à distance par l’intermédiaire des parcours numériques intégrés développés par notre équipe pédagogique.

          Ressources numériques : Libris, le parcours numérique de Français – plongez en profondeur dans les œuvres au programme du Bac de Français et apprenez à maîtriser l’exercice phare de la dissertation.

                Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                 

                Stages intensifs Terminale

                Alors que les élèves de Terminale ont découvert au début de leur année scolaire les tous nouveaux programmes d’enseignements de spécialité (issus de la réforme du Baccalauréat), ils ont également pu se rendre compte de l’écart important entre les exigences du programme de Première et celles du programme de Terminale. Ce stage a pour vocation de préparer les élèves aux épreuves finales du Baccalauréat et à l’épreuve de Philosophie.

                Renforcement des spécialités clefs : Pour une dernière révision intensive avant les épreuves du Baccalauréat.

                Préparation à l’épreuve de philosophie : Se préparer à l’épreuve finale écrite  (révision du programme de l’année et méthodologie de la dissertation et du commentaire).

                • Dates : du lundi 25 au samedi 30 avril 2022 (zones A et C)
                • Programme – 2 stages (possibilité de combiner les 2) : 2h30 par matière et par jour sur 6 jours
                  • Renforcement des spécialités clefs (au choix) :
                    • Parcours scientifique : Mathématiques + Physique
                    • Parcours maths-économie : Mathématiques + SES
                    • Parcours maths-histoire-géopolitique : Mathématiques + HGGSP 
                    • Parcours sciences humaines : SES + HGGSP
                  • Préparation à l’épreuve de philosophie :
                    • 2h30 de cours/jour sur 6 jours (15h de cours)

                Pour le stage de renforcement des spécialités clefs : nous ouvrons la possibilité de ne prendre qu’une seule matière (au lieu d’un des binômes prévus) aux élèves qui ne suivraient qu’une seule des spécialités parmi celles proposées ou qui seraient inscrits en parallèle à une autre formation Prépasup – Ipesup sur la même période.

                Modalités présentiel / distanciel : Les enseignements proposés par le Groupe Ipesup sont assurés en présentiel et au format digital à distance par l’intermédiaire des parcours numériques intégrés développés par notre équipe pédagogique.

                Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                 

                Stages Sciences Po Paris

                Stages Sciences Po Seconde 

                Avec la nouvelle réforme, tout commence maintenant en Seconde, les notes sur Parcoursup reprenant les trois années du secondaire. Les résultats de Seconde seront d’autant plus étudiés dans le dossier qu’ils concernent les lycéens pris dans leur ensemble, c’est-à-dire tous évalués sur le même programme. C’est pourquoi le lycée Ipesup propose désormais d’abriter un programme « découverte de Sciences Po », dès la classe de Seconde.

                Suivi de manière autonome, chaque stage s’assigne un objectif particulier qui s’ajoute au renforcement académique et à la découverte des soft skillsAux vacances de Printemps : attester d’un niveau en Anglais par le biais d’un positionnement ou d’un test reconnu par Sciences Po. 

                Objectif stage de Printemps 2022 : Découvrir Sciences Po et attester d’un niveau en anglais

                • Dates : du lundi 25 au samedi 30 avril 2022 (zones A et C)
                • Programmes : 4 stages, au choix
                  • Module 1 : Module “découverte Sciences Po” seul – 12h de cours
                    • 4h : mon premier cours de “science politique”
                    • 4h d’ateliers soft skills
                    • 4h d’actualité
                  • Module 2 : Module “découverte Sciences Po” + Socle Français – Maths classiques – 32h de cours
                    • 4h : mon premier cours de “science politique”
                    • 4h d’ateliers soft skills
                    • 4h d’actualité
                    • 10h de français
                    • 10h de mathématiques classiques
                  • Module 3 : Module « découverte Sciences Po » + Socle Français – Maths avancées – 32h de cours
                    • 4h : mon premier cours de “science politique”
                    • 4h d’ateliers soft skills
                    • 4h d’actualité
                    • 10h de français
                    • 10h de mathématiques avancées
                  • Module 4 : « découverte Sciences Po » + attestation du niveau d’anglais – 21h30 de cours
                    • Attestation du niveau d’anglais
                    • Test de positionnement 

                    Ressources numériques et modalités présentiel / distanciel : Avec Ipesup Digital, toutes les préparations à Sciences Po sont disponibles à distance via notre plateforme pédagogique interactive multi-supports (webinaires live, Q&R interactifs, partage de documents pédagogiques), qui permet aux élèves de suivre leurs cours en direct à distance et d’échanger facilement avec leurs professeurs.

                      Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                       

                      Stage Sciences Po Première

                      Depuis la précédente réforme du concours d’entrée à l’IEP de Paris, Ipesup a développé, pour les élèves de Première souhaitant préparer l’examen d’admission au collège universitaire de Sciences Po Paris, un programme de formation très conséquent.

                      Suivi de manière autonome, chaque stage s’assigne un objectif particulier qui s’ajoute au renforcement académique, à la préparation du Bac de français, à la connaissance de Sciences Po et de ses campus, et à la pratique des soft skillsAux vacances de Printemps : viser l’excellence au Bac de Français.

                      Objectif du stage de Printemps 2022 : Préparer Sciences Po et viser l’excellence au Bac de Français

                      • Dates, au choix : 
                        • du lundi 18 au samedi 23 avril 2022 (zones A et B)
                        • du lundi 25 au samedi 30 avril 2022 (zones A et C)
                      • Programme :
                        •  Renforcement du dossier
                          • Français (20h de cours + 4h d’examen blanc)
                          • Un enseignement de Spé (10h de cours)
                            • Enseignement de spécialité au choix : HGGSP (Histoire-géographie, Géopolitique, Sciences politiques), SES (Sciences Économiques et Sociales) ou Mathématiques
                        • Préparation de l’oral de motivation
                          • Atelier Soft skills (6h de cours)

                      Ressources numériques et modalités présentiel / distanciel : Avec Ipesup Digital, toutes les préparations à Sciences Po sont disponibles à distance via notre plateforme pédagogique interactive multi-supports (webinaires live, Q&R interactifs, partage de documents pédagogiques), qui permet aux élèves de suivre leurs cours en direct à distance et d’échanger facilement avec leurs professeurs.

                      Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                       

                      Stage Sciences Po Terminale

                      À la faveur de la réforme du concours de Sciences Po Paris, en 2021, Ipesup propose aux étudiants de Terminale une préparation totalement dédiée à l’objectif d’entrer au Collège universitaire par la nouvelle procédure de sélection.

                      Suivi de manière autonome, chaque stage va se focaliser sur l’objectif particulier du calendrier de la procédure de sélection. Aux vacances de Printemps : accompagner la préparation de l’oral jusqu’à l’admission, réfléchir à l’actualité de l’année, s’aider des soft skills.

                      Objectif stage de Printemps 2022 : Préparation de l’oral d’admission, cours d’actualité, pratique des soft skills

                      • Dates, au choix :
                        • du lundi 18 au samedi 23 avril 2022 (zones A et B)
                        • du lundi 25 au samedi 30 avril 2022 (zones A et C)
                      • Programme : 
                        • 3 Conférences d’actualité en vue de l’oral, avec des conférenciers invités, praticiens de l’économie, de la diplomatie, et des décrypteurs des grands faits de société (4h)
                        • Ateliers Soft Skills sur l’oral (4h)
                        • Trois oraux blancs dans les conditions du concours (face-à-face avec un jury, en distanciel)
                          • Jours 1, 3 et 5 (lundi, mercredi et vendredi) : oraux blancs à distance par l’intermédiaire des parcours numériques intégrés développés par notre équipe pédagogique
                          • Jours 2 et 4 (mardi et jeudi) : cours en présentiel (conseillés) ou à distance.

                      Ressources numériques et modalités présentiel / distanciel : Avec Ipesup Digital, toutes les préparations à Sciences Po sont disponibles à distance via notre plateforme pédagogique interactive multi-supports (webinaires live, Q&R interactifs, partage de documents pédagogiques), qui permet aux élèves de suivre leurs cours en direct à distance et d’échanger facilement avec leurs professeurs.

                      Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                       

                        Stages Prépa HEC

                        Stage Trajectoire Prépa HEC 

                        Les stages « Trajectoire Prépa HEC » d’Ipesup sont destinés aux élèves motivés et ambitieux qui souhaitent intégrer une classe préparatoire commerciale et se préparer à leur rythme et avec leurs propres méthodes de travail dès l’année de Terminale.

                        Les stages Trajectoire Prépa HEC permettront aux élèves de :

                        • Mettre à niveau leurs connaissances
                        • Examiner leurs capacités en mathématiques
                        • Découvrir ou approfondir leur Culture générale
                        • Développer une méthodologie efficace en Histoire, Géographie et Géopolitique ou en Économie, Sociologie et Histoire du monde contemporain.

                        Nota : la participation à ce stage renforce la crédibilité d’une candidature à nos classes préparatoires HEC et permet un contact avec nos professeurs de ce cursus.

                        • Dates : du lundi 25 au samedi 30 avril 2022
                        • Programme :
                          • 12 heures de Mathématiques (appliquées ou approfondies au choix)
                          • 8h de Lettres et Philosophie
                          • 8h d’Histoire, Géographie et Géopolitique (HGG) OU d’Économie, Sociologie et Histoire du monde contemporain (ESH)
                          • 6h d’Anglais
                          • Conférence de fin d’année : comment préparer sa première année de classe préparatoire pendant l’été ?
                          • 4h d’épreuves communes tournées vers les examens de classe préparatoire et vers le « Grand Oral »

                        Modalités présentiel / distanciel : Le cycle de stages Trajectoire Prépa HEC est disponible en présentiel ou au format digital à distance par l’intermédiaire des parcours numériques intégrés développés par notre équipe pédagogique.

                        Ressources numériques : Site pédagogique dédié aux mathématiques www.mathpremium.fr – accès annuel offert à tous les élèves (espace numérique général contenant des ressources pédagogiques dans toutes les matières : accès une semaine avant le stage, pendant le stage et jusqu’à trois semaines après le stage.)

                          Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                           

                          Stage Prépa HEC 1ère année (bizuths)

                          Pour permettre à tous les préparationnaires de bénéficier de l’enseignement et des méthodes qui font son succès, Ipesup propose des stages prépa HEC intensifs de perfectionnement adaptés à leur voie (ECG, ECE ou ECS), complémentaires les uns des autres, aux moments clefs des deux années de prépas et dispensés exclusivement par les professeurs des prépas “pilotes” d’Ipesup.

                          Nos stages Prépa HEC apprennent aux étudiants à mettre en pratique les connaissances acquises en cours pour réussir les épreuves des concours. Ils peuvent être suivis séparément, mais ont été conçus pour se compléter, tant au niveau des exercices réalisés en classe (Mathématiques, Langues) que des documents remis et des plans traités (Culture Générale, Histoire Géographie ou Économie).

                          • Dates : du lundi 25 au samedi 30 avril 2022
                          • Programme :
                            • Mathématiques (appliquées ou approfondies) : 2h/jour
                            • Géopolitique ou Economie : 2h/jour
                            • Lettres et Philosophie : 2h/jour
                            • Options : Langues (Anglais, Allemand ou Espagnol) ou Atelier de Mathématiques – 2h/jour

                          Modalités présentiel / distanciel : En présentiel au 18, rue du Cloître Notre-Dame, 75004 Paris ou au format digital à distance.

                          Ressources numériques : Un espace numérique riche en ressources pédagogiques (cours, sujets d’annales corrigés, authentiques bonnes copies).

                           

                          Stage Prépa HEC 2ème année (carrés)

                          • Dates : du samedi 2 au mercredi 6 avril 2022
                          • Programme :
                            • Culture générale : 2h30/jour
                            • Géopolitique ou Economie : 2h30/jour
                            • Options : Langues (Anglais, Allemand ou Espagnol) ou Atelier de Mathématiques – 2h/jour

                            Modalités présentiel / distanciel : En présentiel au 18, rue du Cloître Notre-Dame, 75004 Paris ou au format digital à distance.

                            Ressources numériques : Un espace numérique riche en ressources pédagogiques (cours, sujets d’annales corrigés, authentiques bonnes copies).

                            Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                             

                            Stages Écoles de commerce post-bac

                            Le stage « week-ends » 

                            Un stage destiné plus spécifiquement aux étudiants qui n’ont pas eu la possibilité de suivre les stages précédents (« initiation » Toussaint, « approfondissement » Noël, « perfectionnement » hiver) ou le cycle continu. Cette formule intensive permet de balayer l’ensemble des techniques indispensables pour être à l’aise le jour des épreuves écrites d’admissibilité du concours et se préparer aux épreuves orales d’admission.

                            • Dates :
                              • samedi 12 et dimanche 13 mars 2022
                              • samedi 19 et dimanche 20 mars 2022 (journée de concours blancs)
                              • samedi 26 et dimanche 27 mars 2022
                            • Programme :
                              • 32h de cours :
                                • 14h de synthèse, analyse documentaire, ouverture culturelle et aptitudes verbales
                                • 12h de logique générale et numérique et de mathématiques
                                • 6h d’anglais

                                Une journée de concours blanc

                                • À choisir entre les deux concours (SESAME ou ACCÈS)

                                Un week-end de préparation à l’oral :

                                • Conférences et ateliers méthodologiques
                                • Simulation d’entretien et d’oral d’anglais

                                Modalités présentiel / distanciel : Tous nos stages ont lieu dans nos centres d’enseignement situés dans le 5ème et 6ème arrondissement de Paris (stages en présentiel) et peuvent être suivis au format 100% digital à distance.

                                Ressources numériques : Le format digital à distance permet de suivre exactement la même préparation que celle de chaque stage présentiel en adaptant les différents moments de formations : alternance de séances suivies en direct (via Zoom©), d’entraînement en ligne (sur le Campus Numérique d’Ipesup) dans les conditions des épreuves du concours et d’ateliers encadrés pour revenir sur la correction des exercices les plus délicats.

                                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                                   

                                  Stages « Dernière ligne droite concours »

                                  Ce stage à la veille des épreuves écrites des concours permet de s’entraîner sur des sujets originaux afin de réviser l’ensemble des techniques vues précédemment. Tous les exercices proposés seront inédits par rapport à ceux donnés pendant les stages précédents. Vous pouvez choisir entre un stage de révision du concours Sésame ou un stage de révision du concours Accès. Il peut être utilement complété par le concours blanc optionnel du dimanche 20 mars.
                                  • Dates
                                    • Concours Accès : samedi 2 et dimanche 3 avril 2022
                                    • Concours Sésame : samedi 9 et dimanche 10 avril 2022
                                  • Programme :
                                    • 16h de séances de révisions sur les différentes épreuves pour chaque concours.

                                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                                   

                                  Stages Écoles d’ingénieurs post-bac

                                  Ipesup a conçu une gamme de stages destinés à préparer les étudiants de Terminale aux concours des écoles d’ingénieurs post-bac Avenir et Puissance Alpha. De la présentation des nouvelles méthodes à acquérir jusqu’à l’entraînement pratique aux épreuves écrites et orales, nos préparations mettent les élèves sur la voie de la réussite.

                                  Le stage « week-end »

                                  Un stage destiné plus spécifiquement aux étudiants qui n’ont pas eu la possibilité de suivre les stages précédents (« Initiation » Toussaint, « Approfondissement » Noël, « Perfectionnement » Hiver). Cette formule intensive permet de balayer l’ensemble des techniques indispensables pour être à l’aise le jour des épreuves écrites des concours Avenir et Puissance Alpha.

                                  • Dates :
                                    • samedi 19 et dimanche 20 mars 2022
                                    • samedi 26 et dimanche 27 mars 2022 (journée de concours blancs)
                                    • samedi 2 et dimanche 3 avril 2022
                                  • Programme :
                                    • 28h de cours :
                                      • 14h de Mathématiques
                                      • 10h de Physique-Chimie
                                      • 2h d’anglais
                                      • 2h de Français
                                    • Un concours blanc en ligne
                                      • À choisir entre les deux concours (Avenir ou Puissance Alpha).
                                      • Possibilité de passer une deuxième épreuve de l’autre concours.

                                   

                                  Le stage « Dernière ligne droite révisions concours »

                                  Ce stage à la veille des épreuves écrites des concours (prévues le samedi 23 avril pour le concours Puissance alpha, le samedi 30 avril pour le concours Avenir et le mercredi 4 mai 2022 pour le concours GEIPI-Polytech) permet de s’entraîner sur des sujets originaux afin de réviser l’ensemble des techniques vues précédemment. Tous les exercices proposés seront inédits par rapport à ceux donnés pendant les stages précédents. Vous pouvez choisir entre un stage de révision du concours Avenir ou un stage de révision du concours Puissance Alpha ou un stage de révision du concours GEIPI-Polytech.
                                  • Dates :
                                    • Stage « Dernière ligne droite » – Session 1 :
                                      • Concours blanc en présentiel (ou à distance) le dimanche 10 avril 2022
                                      • Cours du samedi 16 avril au lundi 18 avril 2022 (dimanche 17 inclus)
                                      • Stage « Avenir » ou « Puissance Alpha » ou « GEIPI Polytech » au choix
                                    • Stage « Dernière ligne droite » – Session 2 :
                                      • Concours blanc en présentiel (ou à distance)
                                      • Cours du lundi 25 au mercredi 27 avril 2022
                                      • Cette session est exclusivement consacrée à la préparation du concours « Avenir »
                                    • Nota Bene : on peut éventuellement suivre les deux sessions : session 1 « Puissance alpha » et session 2 « Avenir ».
                                  • Programme : 20h de cours
                                    • Stage concours Avenir
                                      • 10h de mathématiques
                                      • 8h de spécialité scientifique (PC ou SVT ou NSI)
                                      • 2h d’anglais
                                    • Stage concours Puissance Alpha
                                      • 8h de mathématiques
                                      • 8h de spécialité scientifique (PC ou SVT ou NSI)
                                      • 2h d’anglais
                                      • 2h de français
                                    • Stage concours GEIPI-Polytech
                                      • 12h de mathématiques
                                      • 8h de spécialité scientifique (PC ou SVT ou NSI)

                                    Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                                     

                                      Stage Trajectoire Médecine

                                      Le Groupe Ipesup, précurseur de la préparation aux études de médecine, propose une formule de stages modulaires durant les différentes semaines de vacances (Toussaint, Noël, Hiver, Printemps) qui composent une formation complète pour anticiper cette première année d’études de santé.

                                      Le rythme de cette formation est totalement compatible, et même complémentaire pour les disciplines scientifiques (physique, chimie, mathématiques et statistiques), avec le contrôle continu du baccalauréat.

                                      • Dates, au choix :
                                        • du lundi 18 avril au vendredi 22 avril 2022 (Zones A et B)
                                        • du lundi 25 avril au vendredi 29 avril 2022 (Zones A et C)
                                      • Programme : Module B2 (20h de cours, soit 18h de cours et 2h de concours blanc) : Chimie, Biochimie et Biologie cellulaire

                                      Modalités présentiel / distanciel : Le cycle de stages Trajectoire médecine est disponible en présentiel ou au format 100% digital à distance.

                                      Ressources numériques :

                                      • Des séances en version digitale (live interactif Zoom®)
                                      • Une alternance de séances méthodologiques et d’ateliers numériques encadrés  
                                      • Un accès à tous moment à l’ensemble des ressources pédagogiques (fiches de cours synthétiques, supports d’entraînements, sujets et corrigés de concours blancs …) sur un espace numérique
                                      • Une plateforme dédiée pour s’entraîner et s’évaluer en ligne

                                      Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                                       

                                      Stages Scientifiques

                                      Stage Trajectoire Prépa Scientifique

                                      Ipesup propose aux élèves de Terminale souhaitant intégrer une classe préparatoire scientifique ou une université scientifique des stages intensifs destinés à combler le fossé qui sépare le niveau de l’enseignement entre la Terminale et la classe préparatoire.

                                      Les stages Trajectoire Prépa scientifique seront proposés aux élèves actuellement en Terminale. Au programme : nos meilleurs exercices de mathématiques et de physique, destinés aux scientifiques préparant les filières MPSI, MP2I, PCSI, PTSI et BCPST, ainsi que les admissions post-bac en école vétérinaire.

                                      • Dates, au choix :
                                        • du lundi 18 au samedi 23 avril 2022
                                        • du lundi 25 au samedi 30 avril 2022
                                        • Programme, au choix :
                                          • Mathématiques : 4h/jour pendant 6 jours soit 24h
                                          • Physique-chimie : 2h/jour pendant 6 jours soit 12h

                                        Coaching Parcoursup : relecture de CV et de lettres de motivation (option réservée aux élèves inscrits ou ayant suivi un stage Trajectoire)

                                        Cycle de préparation aux petits concours : entraînement sur des annales de mathématiques

                                        Modalités présentiel / distanciel : Nos stages se déroulent dans nos centres d’enseignement situés à Paris 5ème et 6ème, ou en “live” à distance au choix.

                                        Ressources numériques : Le site Mathpremium.fr pour travailler les mathématiques en vue d’une intégration en classe préparatoire.

                                        Qu’est-ce que Mathpremium ?

                                        • Un site de mathématiques de niveau Terminale avancé
                                        • Plus de 250 exercices corrigés + le cours de début de Math Sup

                                        Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                                         

                                        Stages Math Sup Printemps

                                        « Six jours pour revenir sur le programme du 2ème trimestre, notamment l’algèbre linéaire en mathématiques »

                                        Le stage de Printemps est le dernier stage possible (avant la pré-rentrée de Sup vers Spé) pour les étudiants de première année. C’est pendant ce stage que nous pouvons traiter la partie la plus large et complète du programme.

                                        L’algèbre linéaire occupera la moitié du stage en mathématiques avec 3 séances de cours : espaces vectoriels ; applications linéaires ; et un problème de révision d’algèbre mobilisant à la fois les nombres complexes, les matrices, les espaces vectoriels et les applications linéaires. Le reste du stage sera consacré à l’analyse. En physique, la thermodynamique sera largement abordée ainsi que l’électricité (ou l’électromagnétisme selon les cas) et la mécanique. Les modules de Chimie et de SI sont eux aussi centrés sur le programme du 2ème trimestre de Sup.

                                        • Dates, au choix :
                                          • du lundi 18 au samedi 23 avril 2022
                                          • du lundi 25 au samedi 30 avril 2022
                                        • Programme, au choix :
                                          • Mathématiques (24h),
                                          • Physique (12h),
                                          • Chimie (12h),
                                          • Sciences industrielles (12h).

                                        Tous nos stages incluent l’étude suivie facultative chaque jour après les cours (15h).

                                        Modalités présentiel / distanciel : Tous nos stages de Math Sup sont proposés en version hybride, c’est-à-dire en présentiel ou en distanciel au choix. Les étudiants optant pour la version distancielle du stage ont accès aux cours dans les mêmes conditions que leurs camarades, dans une salle de classe “hybridée”. Nos salles de classe sont équipées de matériel audiovisuel professionnel reproduisant l’expérience immersive des cours en présentiel. 

                                        Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                                         

                                        Stages Math Spé Printemps

                                        Nous proposons 4 stages différents durant cette période (voir ci-dessous) :

                                        • Stage Maths Spé « Révision concours tous concours » 2022
                                        • Stage Maths Spé « Révision concours X-Ens / Centrale-Mines » 2022
                                        • Stage Maths Spé « Révision concours PT/PT* » 2022
                                        • Stage Maths Spé « Révision concours BCPST2 » 2022

                                           

                                          Stage Maths Spé « Révision concours tous concours » 2022

                                          « Huit jours pour s’entraîner dans la dernière ligne droite »

                                          • Objectifs du stage : réussir les concours principaux en classes préparatoires scientifiques que sont les concours Mines-Ponts, Centrale-Supélec, CCINP et e3a-polytech. Nous proposons plusieurs groupes, adaptés à la fois au niveau des étudiants et aux concours qu’ils visent. Pendant le stage nous traitons 8 annales en mathématiques, 4 annales en Physique, 4 en Chimie et/ou 4 en Sciences Industrielles. Il s’agit d’un entraînement intensif à quelques jours des concours.
                                            • Dates : du samedi 9 au samedi 16 avril 2022
                                            • Programme, au choix :
                                              • Mathématiques (32h),
                                              • Physique (16h),
                                              • Chimie (16h),
                                              • Sciences industrielles (16h),
                                              • Français (16h). Le français est compatible avec les mathématiques et la physique (il n’est pas compatible avec la chimie ni la SI),
                                              • Etude suivie facultative chaque jour après les cours (15h).
                                              • Documents distribués : annales corrigées, fiches de cours et de méthodes. Accès sur place à tous nos polycopiés de cours, de méthodes et d’exercices.

                                             

                                            Stage Maths Spé « Révision concours X-Ens / Centrale-Mines » 2022

                                            « Huit jours pour intégrer les meilleures écoles »

                                            • Objectifs du stage : Intégrer l’Ecole Polytechnique ou l’une des ENS. Le stage X/ENS est dédié aux meilleurs élèves, candidats à ces concours et qui veulent se donner les meilleures chances de les réussir. Nous faisons des groupes de niveaux en fonction des objectifs d’intégration et traitons exclusivement des sujets X/Ens, CentraleSupelec et Mines, avec des petits groupes d’étudiants de bon à excellent niveau.
                                            • Dates : du samedi 9 au samedi 16 avril 2022
                                              • Programme :
                                                • Mathématiques (32h),
                                                • Physique (16h),
                                                • Chimie (16h),
                                                • Sciences industrielles (16h),
                                                • Etude suivie facultative chaque jour après les cours (20h).
                                                • Documents distribués : annales corrigées, fiches de cours et de méthodes. Accès sur place à tous nos polycopiés de cours, de méthodes et d’exercices.

                                               

                                              Stage Maths Spé « Révision concours PT/PT* » 2022

                                              « Huit jours pour réussir les concours de la Banque PT »

                                              • Objectifs du stage : à quelques jours des concours, effectuer un entraînement intensif sur des sujets d’annales des concours de la Banque PT : 8 sujets d’annales en mathématiques, 4 sujets en physique, 4 sujets en sciences industrielles.
                                              • Dates : du dimanche 17 au dimanche 24 avril 2022
                                                • Programme, au choix :
                                                  • Mathématiques (32h),
                                                  • Physique (16h),
                                                  • Sciences industrielles (16h),
                                                  • Français (16h) – une semaine avant le stage “matières scientifiques”,
                                                  • Étude suivie facultative en soirée,
                                                  • Documents distribués : annales corrigées, fiches de cours et de méthodes. Accès sur place à tous nos polycopiés de cours, de méthodes et d’exercices.
                                                  • Stage de français : un après-midi sur deux entre le samedi 9 et le samedi 16 avril 2022.

                                                 

                                                Stage Maths Spé « Révision concours BCPST2 » 2022

                                                « Huit jours pour réussir les concours Agro-Véto, G2E et/ou ENS Bio »

                                                • Objectifs du stage : à quelques jours des concours, effectuer un entraînement intensif sur des sujets d’annales des concours Agro-Véto, G2E (et/ou ENS Bio suivant le niveau des groupes) : 8 sujets d’annales en mathématiques, 8 sujets en physique-chimie.
                                                • Dates : du dimanche 17 au dimanche 24 avril 2022
                                                  • Programme, au choix :
                                                    • Mathématiques (32h),
                                                    • Physique (16h),
                                                    • Chimie (16h),
                                                    • Stage de français (16h) : proposé la semaine précédente en complément, un après-midi sur deux entre le 10 et le 17 avril.

                                                  Modalités présentiel / distanciel : Tous nos stages de Math Spé sont proposés en version hybride, c’est-à-dire en présentiel ou en distanciel au choix. Les étudiants optant pour la version distancielle du stage ont accès aux cours dans les mêmes conditions que leurs camarades, dans une salle de classe “hybridée”. Nos salles de classe sont équipées de matériel audiovisuel professionnel reproduisant l’expérience immersive des cours en présentiel.

                                                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                                                   

                                                  Stages School of English

                                                  Stage de Printemps – Cycle annuel d’Anglais

                                                  Pour renforcer votre niveau d’anglais en amont d’une certification ou d’études à l’étranger, vous pouvez rejoindre la School of English d’Ipesup !

                                                  • Dates : du lundi 25 avril au vendredi 29 avril 2022
                                                  • Programme du stage de Printemps : 30h de cours, 2h30 pour le test de positionnement final
                                                    • Améliorer son « personal profile » afin d’enrichir son dossier (candidatures aux écoles, départ à l’étranger)
                                                    • Tester ses acquis à travers les différents tests et certifications (Cambridge, TOIEC, TOEFL, IELTS)

                                                  Stage de théâtre en option : 25 heures (du mercredi 29/6 au dimanche 03/07)

                                                  Modalités présentiel / distanciel : Nos stages présentiel ont lieu dans nos centres d’enseignement situés dans le 4ème ou le 5ème arrondissement de Paris. Il est également possible de les suivre à distance sur les mêmes horaires.

                                                  Ressources numériques : En complément des stages d’anglais, nos stagiaires ont accès à un Espace Numérique de Formation, où se trouvent tous les documents de cours ainsi que des exercices interactifs et activités complémentaires.

                                                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                                                   

                                                  Stage de préparation au SAT 

                                                  La School of English propose des stages de préparation aux tests SAT et ACT permettant d’entrer en première année dans une université américaine (« freshman admission »), mais aussi dans de nombreuses institutions dans le monde (Bocconi à Milan etc.). Les scores de ces deux tests sont acceptés par la totalité des université américaines mais le SAT est le plus accessible pour des étudiants français.

                                                  • Datesdu samedi 16 au lundi 18 avril 2022
                                                  • Programme : Stage 3 jours SAT
                                                    • Samedi : 4h mathématiques + 4h anglais
                                                    • Dimanche : 4h mathématiques + 4h anglais
                                                    • Lundi : 2h mathématiques + 2h anglais + Test SAT

                                                  Ressources numériques et modalités présentiel / distanciel : Nos stages sont disponibles en présentiel dans nos centres d’enseignement situés dans le 4ème ou le 5ème arrondissement de Paris ou en distanciel grâce à notre environnement numérique de travail.

                                                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                                                   

                                                  Stage de préparation des tests IETLS

                                                  La School of English Ipesup vous prépare aux quatre parties des tests IELTS : Listening, Reading, Writing, Speaking. Une présentation détaillée du test et des compétences requises est effectuée. De nombreux tests d’entraînement sont travaillés, assortis de corrigés commentés et approfondis.

                                                  Une révision de la grammaire essentielle est faite, et la méthodologie utile pour la rédaction et l’expression orale sera étudiée. Le vocabulaire général et spécifique récurrent dans le test, est étudié. Les méthodes d’évaluation du test sont expliquées.

                                                  • Dates : du mardi 3 au vendredi 8 mai 2022
                                                  • Programme : 21h30 de formation en anglais (toutes compétences)
                                                    • Listening (compréhension orale)
                                                    • Reading (compréhension écrite)
                                                    • Writing (expression écrite)
                                                    • Speaking (expression orale)
                                                    • Les inscriptions aux examens se font indépendamment et plusieurs sessions sont disponibles en janvier à Paris et dans plusieurs villes françaises. Les certifications sont à souscrire directement auprès du British Council ou des organismes compétents.

                                                  Ressources numériques et modalités présentiel / distanciel : Nos stages sont disponibles en présentiel dans nos centres d’enseignement situés dans le 4ème ou le 5ème arrondissement de Paris ou en distanciel grâce à notre environnement numérique de travail.

                                                  Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >

                                                   

                                                  Journalisme 

                                                  Stage 2 – Prépa Journalisme Ipesup

                                                  Ipesup propose une formation spécialisée aux neuf meilleures écoles de journalisme, à raison d’une demi-journée hebdomadaire de cours pendant quatre mois. Elle permet aux candidats de préparer simultanément les différents concours et de maximiser leurs chances de réussite, comme en témoignent ses taux d’admissibilité et d’admission élevés.

                                                  • Datesdu lundi 18 au samedi 23 avril 2022
                                                  • Programme : 40h de cours + 7h de concours blanc
                                                    • 16 heures d’actualité et de culture générale ;
                                                    • 12 heures d’entraînement aux épreuves rédactionnelles ;
                                                    • 6 heures de français ;
                                                    • 4 heures d’anglais ;
                                                    • 2 heures de logique adaptée au Data journalisme ;
                                                    • Un concours blanc final.
                                                    • Accès gratuit à la préparation des oraux et autres épreuves d’admission du 16 mai au 26 juin 2022.
                                                    • Option supplémentaire – Coaching individuel : Une formule d’aide à la constitution du dossier d’inscription et du projet professionnel par échange de mails et par entretiens individuels. Elle s’adresse aux étudiants qui ont choisi la formule stages ou qui ne suivent pas de préparation en tant que telle.

                                                    Modalités présentiel / distanciel : La Préparation Journalisme Ipesup s’adapte à la situation créée par la crise sanitaire. Nos cours de la Préparation Journalisme auront lieu à la fois en présentiel et en distanciel sur les deux créneaux du mercredi et du samedi. Nous respecterons le programme initialement envisagé et nous nous adapterons aux changements d’épreuves que certaines écoles envisagent déjà pour leur concours.

                                                    Découvrir le stage en détails > Inscription en ligne >



                                                    Bien choisir ses enseignements de spécialité au lycée

                                                    Classes préparatoires, écoles post-bac, Sciences Po, Médecine : des responsables de filières vous délivrent leurs principaux conseils pour vous aider à définir quels enseignements de spécialité choisir pour les lycéens.

                                                     

                                                    La suppression des filières voulue par la réforme du Bac 2021, laissant place aux nouveaux enseignements de spécialité, a bouleversé l’organisation des lycées et plongé les élèves et leurs parents dans l’incertitude quant aux bons choix à faire pour une orientation réussie dans la filière souhaitée. 

                                                    Aux lycéens qui s’interrogent sur les enseignements de spécialité à choisir selon la voie envisagée après le bac, plusieurs responsables de filières sélectives livrent leurs conseils. 

                                                    Ceux-ci insistent, au-delà de la cohérence des choix d’enseignements de spécialité avec le projet d’orientation, sur la qualité générale du dossier scolaire. Par ailleurs, il convient de noter que même le troisième enseignement de spécialité élu en Première et abandonné en Terminale ne sera pas à négliger, puisque celui-ci sera connu de Parcoursup, à travers une note accordée en fin d’année de Première. 

                                                    Pour une vue d’ensemble sur les principales préconisations d’enseignements de spécialité par filière, retrouvez un tableau de synthèse en fin d’article, ainsi qu’une sélection des cours les plus pertinents pour compléter votre formation. 

                                                     

                                                    Quels enseignements de spécialité choisir pour une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) ?

                                                    Une prépa scientifique

                                                    A l’Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques, le message est clair. En s’appuyant sur le programme des différentes voies de prépa, Mickaël Prost, président de l’UPS, rappelle dans une interview sur un des blogs du Monde, que les bases scientifiques sont indispensables à la compréhension des futurs enseignements, insistant sur la nécessité d’opter pour trois spécialités scientifiques (consulter le tableau de synthèse).

                                                    « En MPSI, PCSI, PTSI et TSI, le programme comprend environ 10h de mathématiques, 8h de physique-chimie et de l’informatique et sciences de l’ingénieur sans prérequis. » Devenir ingénieur, bien s’orienter dans le nouveau lycée, UPS.

                                                    Au-delà des mathématiques et de la physique-chimie, la 3e spécialité peut donc varier à condition de garder des fondements scientifiques.

                                                    Du côté de la prépa BCPST, qui mène à des écoles d’ingénieurs ou aux écoles vétérinaires, difficile de faire l’économie de la spécialité Sciences de la vie et de la Terre (SVT). Sur son blog, l’Union des professeurs scientifiques des classes prépa BCPST (UPA) cible clairement cette spécialité aux côtés des maths et de la physique-chimie, tout en indiquant une souplesse de combinaisons pour la classe de Terminale.

                                                     

                                                    Une prépa commerciale

                                                    « Les grandes écoles veulent des profils diversifiés » rappelle d’emblée Alain Joyeux, président de l’Aphec (association des professeurs des classes préparatoires HEC), interrogé par Ipesup en janvier 2021. A cette volonté, s’ajoute un principe qui perdure : celui « d’en faire des généralistes avec un haut niveau de maths ».

                                                    Cette volonté exige sans doute de poursuivre les mathématiques en Terminale. Et pour ceux qui ne font pas ce choix ? Le Ministère rappelle, dans une note adressée à la presse, que l’option  Mathématiques complémentaires est destinée prioritairement aux élèves qui ne souhaitent pas poursuivre cet enseignement en Terminale, mais qui ont cependant besoin de compléter leurs connaissances mathématiques par un enseignement adapté à leur poursuite d’études dans l’enseignement supérieur.

                                                    « C’est le cas en particulier pour les élèves qui se destineraient aux études médicales ou en sciences sociales ou économiques. »

                                                    « Les lycées qui offrent l’enseignement de spécialité [mathématiques] en Première offriront également l’enseignement « Mathématiques complémentaires » en Terminale. » Ministère de l’Education nationale, note à la presse, 28 mars 2019.

                                                    « Notre conseil aux lycéens et parents qui s’interrogent en Seconde, cette année permet de choisir une spécialité Mathématiques et d’y associer celle qu’ils préfèrent, que ce soit ‘Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques’, ‘Sciences économiques et sociales’ ou même ‘Arts’ » conclut Alain Joyeux, interviewé sur un des blogs orientation du journal Le Monde.

                                                    Libre aux lycéens d’opter pour une 3e spécialité de leur choix. Pourquoi pas une triplette Mathématiques, Humanités, littérature et philosophie (HLP) et Physique-chimie (PC) ? « Ce type de profil sera retenu » assure le président de l’Aphec, d’autant que les écoles réinjectent des humanités dans leur programme.

                                                    Des mathématiques, dès la Première, sont donc une condition. Et pour celles et ceux qui n’auraient pas choisi cette spécialité, Alain Joyeux rappelle que les classes prépa littéraires permettent aussi de rejoindre une grande école de commerce et de gestion via la banque d’épreuves littéraires (BEL).

                                                     

                                                    Une prépa littéraire

                                                    Souvent plus connue sous le nom d’hypokhâgne, la première année commune aux étudiants des prépas littéraires assure un enseignement généraliste. Cette particularité en fait aujourd’hui une filière très ouverte en termes de profils d’admis, bien au-delà des « purs » littéraires. « Notre principe général est qu’aucun choix ne fermera la moindre porte, assure Stéphane Coviaux, président de l’Association des professeurs de première et lettres supérieures.  Un élève, pas encore déterminé, qui aura choisi des spécialités scientifiques aura donc toute sa place dans nos filières ».

                                                    « Du fait d’un tronc commun essentiellement tourné vers les humanités, chaque recrue arrivera en prépa avec le bagage minimal nécessaire. Dans 2 ans, nous serons donc très souples sur le profil des candidats » Stéphane Coviaux, président de l’APPLS.

                                                    « Nous garderons une grande ouverture sur le choix des spécialités suivies au lycée » confirme Florence de Castera, directrice des CPGE littéraires au lycée Blanche de Castille du Chesnay (78). Si certaines spécialités paraissent plus immédiates (consulter le tableau de synthèse), Florence de Castera insiste sur l’importance d’investir les enseignements par goût pour y exceller.

                                                    Celles et ceux qui ont déjà un objectif clair sur l’après prépa (CELSA, écoles de commerce, IEP…) ont évidemment tout intérêt à privilégier les spécialités les plus cohérentes avec leurs projets. Il en est de même pour les options.

                                                    La spécialité Littérature, langues et cultures de l’Antiquité  (LLCA) comme l’option Langues et cultures de l’Antiquité (LCA) permettront d’accueillir des élèves avec un bon bagage en langues anciennes. Mais là encore, rien n’est discriminant. « Aujourd’hui, la plupart de nos étudiants démarre le latin ou le grec en 1re année de prépa, et arrive en deux ans au niveau exigé. Cette préparation intensive se poursuivra » confirme Stéphane Coviaux.

                                                    A la question de l’intérêt de choisir l’option Mathématiques complémentaires en Terminale, Florence de Castera rappelle que les profils littéraires recrutés en écoles de commerce n’ont pas d’épreuve de mathématiques et qu’après leur intégration, les étudiants recevront une formation spécifique lors de leur parcours « Grande Ecole ».

                                                    Cette option n’a donc aucun caractère obligatoire, à une nuance près : les élèves qui candidatent à une prépa B/L (lettres et sciences sociales) doivent impérativement avoir suivi la spécialité Mathématiques, au moins en Première. « Le choix des maths en Terminale dépendra du programme de l’option Mathématiques complémentaires pas encore paru » précise Stéphane Coviaux.

                                                     

                                                    Quels enseignements de spécialité choisir pour une école d’ingénieur post-bac ?

                                                    La moitié des quelques 200 écoles d’ingénieurs propose une entrée dès l’après bac pour 5 ans d’études. Pour les représenter, on retrouve la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs. A la tête de la CDEFI jusqu’en mars, Marc Renner à répondu aux questions d’Ipesup. L’occasion de rappeler l’exigence de conserver les mathématiques dans les spécialités choisies, à associer à une autre discipline scientifique appliquée.

                                                    « La physique est la discipline appliquée la plus généraliste mais Sciences de l’ingénieur (SI) ou sciences et vie de la Terre (SVT) peuvent être aussi cohérents. » Marc Renner, CDEFI.

                                                    Le 3e choix de spécialité semble plus ouvert que pour une classe préparatoire scientifique. Marc Renner évoque tout autant Sciences économiques et sociales (SES) qu’Humanités, littérature et philosophie (HLP). De quoi décliner des profils variés, chers à de nombreuses écoles d’ingénieurs.

                                                     

                                                    Quels enseignements de spécialité choisir pour une école de commerce post-bac ?

                                                    Beaucoup des écoles de commerce post-bac intégrant une spécialisation progressive, le parcours suivi au lycée aura donc surtout des incidences dans les enseignements éligibles par la suite. Difficile, par exemple, d’imaginer se diriger vers de la pure finance sans mathématiques !

                                                    Dans tous les cas, une bonne maîtrise de l’anglais reste essentielle pour passer la barre des sélections. A cette constante s’ajoutent des épreuves mobilisant de la logique et de l’arithmétique mais aussi une certaine culture générale. De quoi aider chacun à se composer une triplette cohérente, en fonction de ses points forts.

                                                     

                                                    Quels enseignements de spécialité choisir pour Sciences Po et les IEP ?

                                                    Tout comme les écoles de commerce post-bac, les Instituts d’Etudes Politiques (IEP) évitent les préconisations. Sur son site, Sciences Po Paris rappelle qu’avant tout ce qui compte, ce sont les « résultats académiques », le « talent », et « l’envie de rejoindre Sciences Po » en insistant sur « les grandes qualités scolaires » mais aussi sur les « engagements extra-scolaires ». Plus que le choix de tel ou tel enseignement, l’excellence du dossier sera donc prépondérante.

                                                    De son côté, Sciences Po Grenoble souligne la dimension pluridisciplinaire de la formation autour de 6 axes essentiels : « droit, économie, histoire, relations internationales, science politique, sociologie ».

                                                    Interrogé par l’Etudiant, seul l’IEP de Bordeaux a distingué quelques spécialités plus « évidentes » (consulter le tableau de synthèse). Voilà qui laisse, une grande marge de choix, tout en gardant en tête l’objectif essentiel : réussir son entrée !

                                                     

                                                    Quels enseignements de spécialité choisir pour les études de santé ?

                                                    Les études de santé ont connu une importante réforme. Celle-ci marque la fin du concours PACES comme seule voie d’entrée aux études de santé, remplacé par deux nouvelles voies vers les études médicales : le Parcours d’Accès Spécifique Santé (PASS), et les « Licences Accès Santé » (L.AS). 

                                                    La première, voisine de l’ancienne PACES, devrait en conserver les mêmes modalités, exception faite que les facultés n’auront plus l’obligation d’évaluer les étudiants sur des épreuves de QCM et multiplieront les épreuves orales.

                                                    Si le lycéen envisage cette première voie d’accès aux études médicales, il sera fortement recommandé de choisir : 

                                                    En Première : Mathématiques + Physique / Chimie + SVT

                                                    En Terminale : Physique/ Chimie + SVT + option Maths complémentaires OU Mathématiques + Physique / Chimie 

                                                    La seconde voie vers les études médicales correspond aux Licences à Accès Santé. Il s’agit de licences universitaires de lettres, de droit, de SVT, de mathématiques, d’économie ou autre, qui proposent une option « accès santé » pour l’une des filières suivantes : maïeutique, médecine, odontologie ou pharmacie. 

                                                    Si le lycéen envisage une telle licence, il lui sera conseillé de choisir des enseignements de spécialité lui permettant de constituer un bon dossier en cohérence avec la licence choisie (des mathématiques pour une licence de mathématiques, des SVT pour une licence de Sciences de la vie, des SES pour une licence d’économie, etc). 

                                                     

                                                    En bref : 3 puis 2 enseignements de spécialité

                                                    Ce tableau de synthèse reprend les principales déclarations des responsables de filières suite à des interviews accordées à la presse, des propos tenus sur les sites des associations d’enseignants et de directeurs ou des suggestions recueillies par Ipesup.

                                                    Il s’agit ici de pointer les profils les plus cohérents, ce qui n’exclut pas le recrutement d’autres candidats aux parcours moins ciblés. Certaines spécialités sont mentionnées avec une * : cela souligne que le choix de l’enseignement est vivement conseillé pour prétendre aux études visées.
                                                    Dans le cas où les responsables ne se prononceraient pas sur les 2 spécialités à conserver en Terminale, la colonne n’est pas informée.

                                                    Etudes visées Enseignements de spécialité

                                                    conseillés en 1ère

                                                    Enseignements de spécialité

                                                    conseillés en Tale

                                                    Options
                                                    CPGE scientifique

                                                    MPSI, PCSI, PTSI

                                                    1. Mathématiques *
                                                    2. Physique-chimie (PC)*
                                                    3. Sciences de l’ingénieur (SI) ou Sciences de la vie et de la Terre (SVT) ou Numérique et science informatique (NSI)
                                                    1. Mathématiques*
                                                    2. Physique-chimie* ou Sciences de l’ingénieur (SI) ou Sciences de la vie et de la Terre (SVT) ou Numérique et science informatique (NSI)
                                                    Mathématiques expertes* (en Terminale)
                                                    CPGE scientifique

                                                    BCPST

                                                    1. Mathématiques *
                                                    2. Physique-chimie (PC)*
                                                    3. Sciences de la vie et de la Terre (SVT)*
                                                    1. Mathématiques + 2. Sciences de la vie et de la Terre (SVT)

                                                    ou 1. Mathématiques + 2. Physique-chimie (PC)

                                                    ou 1. Sciences de la vie et de la Terre (SVT) + 2. Physique-chimie (PC)

                                                    • Mathématiques complémentaires* (en Terminale) pour la combinaison SVT + PC
                                                    • Mathématiques expertes pour les autres combinaisons (en Terminale)
                                                    CPGE économique ECG
                                                    1. Mathématiques *

                                                    + 2 autres spécialités parmi Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGSP) ou Sciences économiques et sociales (SES) ou Humanités Littérature et Philosophie (HLP)

                                                    ou Autres spécialités possibles

                                                    1. Mathématiques*
                                                    2. Autre spécialité possible
                                                    Mathématiques expertes (en Terminale et uniquement pour une orientation en ECG option Maths approfondies)
                                                    CPGE littéraire 3 puis 2 spécialités parmi

                                                    • Humanités, littérature et philosophie (HLP) ou Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGSP)
                                                    • Littérature, langues et cultures de l’Antiquité  (LLCA) ou Langues, littératures et cultures étrangères (LLCE)
                                                    • Autres spécialités possibles, y compris scientifiques.
                                                    • Spécialité Mathématiques* pour la prépa B/L
                                                    • Langues et cultures de l’Antiquité (LCA)
                                                    • Arts
                                                    • Droit et grands enjeux du monde contemporain
                                                    • Autres spécialités possibles
                                                    Ecole d’ingénieurs post-bac
                                                    1. Mathématiques *
                                                    2. Physique-chimie (PC)* ou Sciences de l’ingénieur (SI)* ou Sciences de la vie et de la Terre (SVT)* ou Numérique et science informatique (NSI)*
                                                    3. Autre spécialité possible
                                                    1. Mathématiques
                                                    2. Autre enseignement scientifique
                                                    Mathématiques expertes* (en Terminale)
                                                    IEP 3 puis 2 spécialités parmi

                                                    • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGSP)
                                                    • Sciences économiques et sociales (SES) ou Humanités, littérature et philosophie (HLP)
                                                    • Langues, littératures et cultures étrangères (LLCE)
                                                    • Autres spécialités possibles
                                                    Etudes de santé
                                                    Voie PASS :

                                                    1. Mathématiques
                                                    2. Physique-chimie
                                                    3. SVT
                                                    Voie PASS :

                                                    1. Physique-Chimie + SVT
                                                    2. ou Mathématiques + Physique-Chimie
                                                    Mathématiques complémentaires* (en Terminale) pour la combinaison SVT + PC
                                                    Voie L.AS

                                                    3 puis 2 spécialités en cohérence avec la Licence choisie